LAMOUR JEAN (1698-1771)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au xviiie siècle, où l’on dénommait « serrurerie » l’art de transformer les métaux en objets domestiques et en objets d’art, le Lorrain Jean Lamour s’imposa comme le plus grand serrurier de son temps. Au service du roi Stanislas, il exécuta les grilles ornant la place Stanislas de Nancy, qui passent pour un des chefs-d’œuvre de l’art rococo.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LAMOUR JEAN (1698-1771)  » est également traité dans :

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 119 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le fer »  : […] Des textes égyptiens datant d'environ 3500 avant J.-C. mentionnent l'existence de l'utilisation du fer. À Gerzeh, des éléments de perles fabriqués à partir de fer météorique ont été retrouvés, mais l'emploi de ces épaves de fer comme bijoux ne constitue pas un point de départ certain pour l'art du fer. Le travail de mise en forme de ce métal n'a, pour ainsi dire, pas évolué de la préhistoire à nos […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Odile LASSÈRE, « LAMOUR JEAN - (1698-1771) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lamour/