DELUMEAU JEAN (1923-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jean Delumeau fut un grand historien du christianisme et du sentiment religieux, dont l’œuvre est à la fois marquée par l’influence de l’école historique des Annales et son engagement catholique. Né à Nantes le 18 juin 1923 et mort à Brest le 13 janvier 2020, il mena une carrière qui se lit comme un modèle français : l’École nationale supérieure de la rue d’Ulm, l’agrégation, l’École française de Rome, l’université de Rennes, celle de la Sorbonne, une direction à l’École pratique des hautes études, l’élection au Collège de France en 1974, où il occupa la chaire d’histoire des mentalités religieuses de 1975 à 1994. Il fut également membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres à partir de 1988. Jean Delumeau, historien, chercheur, découvreur, a parfaitement rempli le temps qui lui a été imparti : trois moments marquent son parcours, presque trois carrières en une. Il fut d’abord, entre Fernand Braudel et Ernest Labrousse, un historien du socle socio-économique : de Rome à Saint-Malo, des mines d’alun aux mouvements des bateaux du port breton, il mit en œuvre le quantitatif et le sériel, l’histoire des techniques et des progrès économiques. Son originalité, par rapport aux thèses qui illustraient alors la recherche française, résidait incontestablement dans son tropisme romain. Alors que la plupart des thèses d’histoire sociale concernaient les provinces françaises, la passion de Jean Delumeau pour Rome et l’Italie éclairait différemment ses recherches.

Puis, dans l’effervescence contemporaine de Vatican II, il devint le maître d’une nouvelle façon de faire de l’histoire religieuse : histoire des croyances, histoire des sacrements, histoire du vécu religieux, qui est parfois assez éloigné du prescrit. Naissance et affirmation de la Réforme (1965) et Le Catholicis [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DELUMEAU JEAN (1923-2020)  » est également traité dans :

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les figures du Même et de l'Autre »  : […] S'il fallait transposer à l'heure actuelle le clivage entre une anthropologie existentielle (on aurait parlé hier d'une philosophie du sujet) et un système du savoir réductible à une machine enregistreuse des pulsions culturelles d'une époque (qu'on qualifierait volontiers de positivisme ou de néo-positivisme), on pourrait opposer la manière dont un historien comme Jean Delumeau examine la civili […] Lire la suite

MENTALITÉS, histoire

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 2 014 mots

Dans le chapitre « Deux conceptions des mentalités »  : […] Marc Bloch et Lucien Febvre ayant souvent reconnu leur dette à L'Année sociologique , la revue fondée en 1896 par Émile Durkheim, et à la Revue de synthèse historique d'Henri Berr (créée en 1900), on pourrait interpréter cette divergence comme un partage d'héritage : d'un côté, une conception sociologique des mentalités attentive aux représentations collectives, propre à Marc Bloch ; de l'autre, […] Lire la suite

Pour citer l’article

Monique COTTRET, Jacqueline LAGRÉE, « DELUMEAU JEAN (1923-2020)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-delumeau/