Écoles historiques


HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'« ère labroussienne » en France »  : […] L'émergence de l'histoire économique en France se produit selon une chronologie différente, plus tardive, et de manière relativement indépendante de l'influence allemande ou anglo-saxonne. Jusqu'aux années 1930, il n'y a pas de véritable école d'histoire économique, mais seulement l'œuvre de quelques historiens économistes comme Émile Levasseur (1828-1911) ou Henri Hauser (1866-1946).On connaît bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-histoire-economique/2-l-ere-labroussienne-en-france/

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 6 848 mots

L'histoire est un champ d'étude très ancien, que certaines traditions historiographiques font remonter aux Grecs Hérodote ou Thucydide. Pourtant, si l'on veut parler de courants, d'écoles ou de traditions, en donnant à ces notions une certaine consistance historique et sociologique, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-courants-et-ecoles-historiques/#i_0

LINGUISTIC TURN, histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 843 mots

Le linguistic turn (ou « tournant linguistique », mais l'expression est surtout utilisée en anglais) n'est assurément réductible ni à une école ni à un courant de pensée. Une école de pensée se reconnaît à ses maîtres, à ses fondateurs : ici il n'y en pas vraiment. L'expression apparaît pour la première fois dans le titre d'un ouvrage ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistic-turn-histoire/#i_0

MICRO-HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 1 800 mots

La « micro-histoire », traduction de lamicrostoria italienne, est devenue en France un courant historiographique majeur, à partir de la fin des années 1980. Les certitudes de la « nouvelle histoire », dominante depuis deux décennies, étaient alors remises en cause : les grandes déterminations économiques (tradition « labroussienne ») ou culturelles (histoire des mentalités) par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micro-histoire/#i_0

NOUVELLE HISTOIRE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean HEFFER
  •  • 2 034 mots

La nouvelle histoire économique (new economic history) constitue la branche la plus importante de la cliométrie, c'est-à-dire de l'application de la mesure en histoire. La discipline s'assigne pour tâche l'étude des faits économiques passés en construisant des modèles testés selon les méthodes économétriques (méthodes statistiques d'estimation de relations entre des grandeurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-histoire-economique/#i_0

SOCIAL HISTORY

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 742 mots

La Social History, l'« histoire sociale anglaise », se caractérise par deux traits : ses rapports étroits avec le Parti communiste auquel les historiens ont adhéré au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ; et une interprétation singulière du marxisme qui a conduit ces historiens, critiques à l'égard d'une histoire politique et diplomat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/social-history/#i_0

SOCIO-HISTOIRE

  • Écrit par 
  • François BUTON, 
  • Nicolas MARIOT
  •  • 1 276 mots

S'il a été d'abord mobilisé par des historiens modernistes (Daniel Roche, Roger Chartier), le terme « socio-histoire » fonctionne aujourd'hui comme un label qui désigne des recherches françaises alliant, sur un terrain d'étude historique, conceptualisation sociologique et mobilisation d'un corpus de sources constitué dans et par la mise en questions de l'objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socio-histoire/#i_0

SUBALTERN STUDIES

  • Écrit par 
  • Claude MARKOVITS
  •  • 1 704 mots

Les « Subaltern Studies » désignent à la fois une série d'ouvrages collectifs, publiés entre 1982 et 2004, portant sur l'histoire et la société de l'Asie du Sud (l'Inde et les pays voisins), le collectif de chercheurs qui en a assuré la publication et, plus largement, un mouvement d'idées qui, à partir d'une tentative pour renouveler l'historiographie de l'Inde coloniale, a contribué de façon nota […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subaltern-studies/#i_0