PÉREZ DE CUÉLLAR JAVIER (1920-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diplomate de carrière et homme d'État péruvien, Javier Pérez de Cuéllar a été le cinquième secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, de janvier 1982 à décembre 1991. Né le 19 janvier 1920 à Lima (Pérou), jeune diplômé en droit, Javier Pérez de Cuéllar devient dès 1944 membre du service diplomatique péruvien, au sein duquel il exerce les fonctions de secrétaire d’ambassade en France, au Royaume-Uni, en Bolivie, ainsi que celles de conseiller et ministre conseiller à l’ambassade du Pérou au Brésil avant d’être élevé au rang d’ambassadeur en 1962, fonction qu’il exerce en Suisse, en Union soviétique, en Pologne, au Venezuela et finalement en France, de 2002 à 2004.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : professeure des Universités en anthropologie à l'université de Paris, laboratoire URMIS

Classification

Autres références

«  PÉREZ DE CUÉLLAR JAVIER (1920-2020)  » est également traité dans :

ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE

  • Écrit par 
  • Pierre GARRIGUE
  • , Universalis
  •  • 7 273 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'entrée en scène de l'humanitaire d'État »  : […] Dès la fin des années 1970, on voit se dessiner dans les grandes démocraties, nettement à travers le discours et de façon plus floue dans la pratique, l'idée d'une politique étrangère au service de l'action humanitaire et des droits de l'homme. Aux États-Unis, Jimmy Carter, dont le sous-secrétaire d'État, Christopher Warren, déclare dans un discours prononcé en février 1978 à La Nouvelle-Orléans  […] Lire la suite

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 246 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Dérive autoritaire et chute du régime de Fujimori »  : […] Le 26 janvier 1995, la guerre éclate avec l'Équateur dans la zone frontalière de la cordillère du Condor, disputée par les deux pays depuis 1941. Le 28 février, un cessez-le-feu est signé mais il faudra attendre le 26 octobre 1998 pour que Fujimori et son homologue équatorien, Jamil Mahuad, signent un accord de paix définitif. À l'élection présidentielle d'avril 1995, Fujimori est réélu, dès le p […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Valérie ROBIN AZEVEDO, « PÉREZ DE CUÉLLAR JAVIER - (1920-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/javier-perez-de-cuellar/