NATIONS UNIES SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le secrétariat général des Nations unies comprend le secrétaire général et le personnel qu'exige le fonctionnement de l'Organisation (art. 97 de la Charte). La fonction publique internationale est née avec la création de la Société des Nations et de l'Organisation internationale du travail. Elle présuppose un véritable esprit de corps international, la responsabilité exclusive à l'égard de l'Organisation, bien qu'il n'y ait aucune « incompatibilité entre la loyauté envers son pays et le devoir primordial de fidélité envers l'Organisation » (U Thant). Il s'ensuit que la fonction publique internationale devrait offrir des postes permanents de carrière.

La Charte (art. 101) prévoit que le personnel est nommé par le secrétaire général, conformément à des règles fixées par l'Assemblée générale et en fonction de la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité. Le recrutement doit s'effectuer sur une base géographique aussi large que possible. Ce principe de la répartition géographique, qui est de plus en plus rigidement appliqué, ne manque pas de se trouver quelquefois en conflit avec celui de la compétence personnelle. Le personnel et le secrétaire général ne doivent ni solliciter ni accepter des instructions d'un gouvernement ou d'une autorité extérieure à l'Organisation, et les États membres s'engagent à ne pas les influencer dans l'exécution de leur tâche (art. 100). La pratique a montré que les États ne respectent pas toujours cet engagement. Les fonctionnaires internationaux bénéficient d'un certain nombre de privilèges et d'immunités qui ont été quelquefois la source de difficultés avec le pays hôte. Le secrétariat accomplit des fonctions multiples : service des réunions, élaboration et publication d'études et de rapports, tâches d'information, d'exécution et de gestion.

Le secrétaire général est le plus haut fonctionnaire de l'Organisation, qu'il représente pleinement. Il est élu par l'Assemblée générale sur recommandation du Conseil de sécurité, qui doit se prononcer à la majorité comprenant obligatoirement les cinq membres permanents. Administrateur mais aussi personnage politique important, il assiste à toutes les réunions des organes de l'O.N.U. et exécute les décisions de ceux-ci ; il dispose ainsi d'autant plus de latitude pour agir que ces organes n'arrivent quelquefois à se mettre d'accord que sur des principes vagues qui peuvent être interprétés de diverses façons. Le secrétaire général a la faculté de soumettre au Conseil de sécurité (et pratiquement à l'Assemblée générale) toute affaire susceptible de mettre en danger le maintien de la paix et de la sécurité internationales (art. 99). Les pouvoirs du secrétaire général, véritable « exécutif » face à l'Assemblée générale et au Conseil de sécurité, se sont accrus en fonction de la pratique des titulaires successifs. Il peut désormais proposer l'inscription de questions à l'ordre du jour de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité, prendre publiquement position sur toute action constituant une menace pour la paix, exercer une médiation en cas de conflit entre États membres.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NATIONS UNIES SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES  » est également traité dans :

BAN KI-MOON (1944- )

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 633 mots

Diplomate sud-coréen, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) de 2007 à 2016. Ban Ki-moon, né à Eumseong en Corée du Sud en 1944, a exercé la fonction de secrétaire général de l'ONU du 1 er  janvier 2007 au 31 décembre 2016, son mandat ayant été renouvelé en 2011. Il est le second Asiatique à accéder à cette responsabilité après le Birman U Thant, qui fut secrétaire de 1961 à […] Lire la suite

BOUTROS-GHALI BOUTROS (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 805 mots
  •  • 1 média

Spécialiste mondialement connu du droit international, Boutros Boutros-Ghali a été ministre des Affaires étrangères de l'Égypte (1977-1991), secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (1992-1996) et secrétaire général de la Francophonie (1997-2002) . Boutros Boutros-Ghali est né au Caire en 1922, dans une famille de la grande bourgeoisie copte. Son grand-père, Boutros Ghali pacha, a é […] Lire la suite

HAMMARSKJÖLD DAG (1905-1961)

  • Écrit par 
  • Patricia BUIRETTE
  •  • 851 mots

Né à Jönköping, en Suède. Après une carrière d'économiste et de spécialiste des problèmes financiers (il fut notamment président du conseil d'administration de la Banque de Suède), puis à partir de 1947 de diplomate, Dag Hammarskjöld est nommé, en 1951, vice-président, puis président de la délégation suédoise à l'Assemblée générale de l'O.N.U. La démission, en novembre 1952, du secrétaire général […] Lire la suite

LIE TRYGVE (1896-1968)

  • Écrit par 
  • Alain MENOTTI
  •  • 802 mots

Secrétaire général de l'O.N.U. de 1946 à 1952. Après des études à l'université de Kristiania (Oslo), Trygve Lie embrasse la carrière juridique et devient un syndicaliste actif en même temps qu'un membre du conseil national du Parti travailliste norvégien. Ministre de la Justice puis ministre du Commerce après la victoire du Parti travailliste en 1935, il accompagne son gouvernement à Londres penda […] Lire la suite

NATIONS UNIES

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Secrétariat »  : […] Le secrétaire général, qui est le principal responsable de la gestion de l'ONU, est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable. Son élection est acquise par un vote des deux tiers de l'Assemblée générale, sur recommandation du Conseil de sécurité approuvée par ses membres permanents. Les secrétaires généraux sont généralement issus de petits pays neutres. Le secrétaire général préside toutes les […] Lire la suite

PÉREZ DE CUÉLLAR JAVIER (1920-2020)

  • Écrit par 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 947 mots

Diplomate de carrière et homme d'État péruvien, Javier Pérez de Cuéllar a été le cinquième secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, de janvier 1982 à décembre 1991. Né le 19 janvier 1920 à Lima (Pérou), jeune diplômé en droit, Javier Pérez de Cuéllar devient dès 1944 membre du service diplomatique péruvien, au sein duquel il exerce les fonctions de secrétaire d’ambassade en France, […] Lire la suite

U THANT SITHU (1909-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 857 mots

Secrétaire général de l'O.N.U. de 1961 à 1971. Né à Pantánaw en Birmanie, U Thant, après des études primaires à l'école de sa ville natale, entre à l'University College de Rangoon où ses dons naturels lui valent d'être élu secrétaire de plusieurs associations philosophiques et littéraires. En 1928, il retourne enseigner au lycée de Pantánaw ; il y fait une carrière remarquable autant que rapide : […] Lire la suite

WALDHEIM KURT (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Paul PASTEUR
  •  • 901 mots

Kurt Josef Waldheim est né le 21 décembre 1918 à Sankt Andrä-Wördern, en Basse-Autriche. D'origine tchèque, son père, Walter Watzlawik, instituteur puis surintendant des écoles du district de Tulln, a germanisé son nom en Waldheim au lendemain de la Première Guerre mondiale. Le jeune Kurt entre au lycée de l'Abbaye de Klosterneuburg, où il rejoint la Fraternité catholique de Comagène. À la fin de […] Lire la suite

Les derniers événements

4 août 2017 États-Unis. Notification du retrait de l'accord de Paris sur le climat.

secrétariat général des Nations unies de leur volonté de se retirer de l’accord de Paris sur le climat signé en décembre 2015, « à moins qu’ils ne trouvent des modalités de réengagement qui leur agréent ». Le président Donald Trump l’avait annoncé en juin. Le retrait effectif ne peut intervenir avant un délai de trois ans suivant la ratification de […] Lire la suite

2-30 janvier 2013 Syrie. Poursuites des violences et des pressions étrangères

Nations unies aux droits de l'homme annonce que, selon une estimation, soixante mille personnes seraient mortes dans le pays depuis le début de la guerre civile en mars 2011. Le 6, le président Bachar al-Assad, dans sa première allocution télévisée depuis sept mois, affirme que l'absence d'un dialogue politique pour mettre fin au conflit est liée à […] Lire la suite

2-27 janvier 2006 Côte d'Ivoire. Troubles violents fomentés par les partisans du régime

général de la Mission des Nations unies en Côte d'Ivoire. Le 17, Le Front populaire ivoirien, formation du chef de l'État, qui domine le Parlement, menace de quitter le gouvernement de transition de Charles Konan Banny et de se retirer du processus de paix. Le 17 également, le secrétariat général des Nations unies condamne fermement les violences « […] Lire la suite

14-16 novembre 1997 France. Élection de Boutros Boutros-Ghali au poste de secrétaire général de la francophonie

général de la francophonie, en dépit de l'opposition des pays africains. Le rôle et le pouvoir du secrétariat général font l'objet d'appréciations diverses.  […] Lire la suite

9-28 septembre 1993 Somalie. Risques d'« enlisement » et retour à la diplomatie

secrétariat général des Nations unies affirment privilégier désormais le dialogue avec les factions somaliennes, dont le général Aïdid est toutefois exclu.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges FISCHER, « NATIONS UNIES SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/secretariat-general-des-nations-unies/