GOODALL JANE (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jane Goodall est une primatologue britannique connue pour ses travaux sur les chimpanzés de Tanzanie où elle a créé le centre de recherches de Gombe. Comme l'Américaine Dian Fossey (spécialiste des gorilles) et la Canadienne Biruté Galdikas (spécialiste des orangs-outans), elle fut choisie par le célèbre anthropologue Louis Leakey pour effectuer une étude de terrain au long terme sur les grands singes. Elle fut la première à observer chez les chimpanzés plusieurs comportements démontrant leur proximité avec l'homme. Elle a notamment découvert que ces animaux utilisaient des outils, mangeaient de la viande, chassaient en groupe et avaient un comportement social complexe. Aujourd'hui, le centre de recherche de Gombe poursuit ses observations sur les mêmes communautés. Jane Goodall, quant à elle, se consacre désormais à la protection de cette espèce gravement menacée, notamment à travers l'institut qui porte son nom.

Jane Goodall

Jane Goodall

Photographie

Après avoir passé une grande partie de sa vie à observer les chimpanzés sauvages afin d'étudier leur comportement, Jane Goodall se consacre, depuis le milieu des années 1980, à la sauvegarde de cette espèce dont les conditions de vie sont menacées par le braconnage et le déboisement. 

Crédits : M. Neugebauer/ avec l'aimable autorisation de l'Institut Jane Goodall

Afficher

Une enfance entourée d'animaux

Valerie Jane Goodall est née le 3 avril 1934 à Londres. Son père, Mortimer Herbert Morris-Goodall, était pilote automobile et sa mère, Margaret Myfanwe Joseph, une romancière connue sous le pseudonyme de Vanne Morris-Goodall. Pour ses deux ans, son père lui offre un singe en peluche représentant Jubilee, un bébé chimpanzé né au zoo de Londres. En 1939, un an après la naissance de sa sœur Judy, la famille vient s'installer en France. Mais, quand Hitler envahit l'Europe, ils retournent tous en Angleterre, dans la propriété familiale de Bournemouth. C'est là que grandira Jane, entourée d'animaux. À Noël de 1942, elle reçoit en cadeau un livre des aventures du Dr Dolittle, de Hugh Lofting, un vétérinaire capable de parler avec les animaux et qui voyage en Afrique. Dès lors, elle se passionne pour ce continent où elle rêve de partir étudier les animaux.



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GOODALL JANE (1934- )  » est également traité dans :

FOSSEY DIAN (1932-1985)

  • Écrit par 
  • Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU
  •  • 1 794 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Passionnée de gorilles »  : […] Cavalière émérite, elle se passionne également pour l'Afrique et ses animaux sauvages, et découvre les gorilles à travers un ouvrage du zoologiste George Schaller. En 1963, elle emprunte 8 000 dollars pour financer un voyage de six semaines. Lors de son passage en Tanzanie, elle rencontre brièvement le célèbre anthropologue Louis Leakey et sa femme Mary qui effectuent alors des fouilles dans les g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dian-fossey/#i_46763

Voir aussi

Pour citer l’article

Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU, « GOODALL JANE (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jane-goodall/