GOODALL JANE (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour les grands singes, à travers le monde

À travers l'institut, Jane Goodall va élargir son champ d'action. Le traitement éthique des chimpanzés captifs ne tarde pas à devenir également un de ses objectifs. Mais ce n'est pas tout. Elle comprend aussi que la sauvegarde de l'espèce passe par la protection de son habitat et par la sensibilisation des communautés locales. Les activités de l'institut s'élargissent et intègrent l'humanitaire. En 1991, elle lance Roots and Shoots (« semences et bourgeons »), un vaste programme d'éducation à l'environnement pour tous les enfants du monde. Avec Tacare (Lake Tanganyika Catchment Reforestation and Education Project), elle initie, en 1994, un programme de conservation centré sur les communautés, visant à la reforestation et au développement des populations locales.

En remerciement de son œuvre, Jane Goodall a reçu de nombreuses récompenses. Son institut, présent en France depuis décembre 2004, compte désormais des bureaux dans dix-huit pays et est actif dans plus de quatre-vingt-dix États. La primatologue parcourt le monde sans relâche pour sensibiliser le public au sort des grands singes et à la situation dramatique de l'Afrique, à travers ses livres et ses conférences.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GOODALL JANE (1934- )  » est également traité dans :

FOSSEY DIAN (1932-1985)

  • Écrit par 
  • Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU
  •  • 1 795 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Passionnée de gorilles »  : […] Cavalière émérite, elle se passionne également pour l'Afrique et ses animaux sauvages, et découvre les gorilles à travers un ouvrage du zoologiste George Schaller. En 1963, elle emprunte 8 000 dollars pour financer un voyage de six semaines. Lors de son passage en Tanzanie, elle rencontre brièvement le célèbre anthropologue Louis Leakey et sa femme Mary qui effectuent alors des fouilles dans les g […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU, « GOODALL JANE (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jane-goodall/