INDELes institutions

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

INDE : quelques données-clés.
Nom officielRépublique de l'Inde (IN)
Forme de gouvernementrépublique fédérale avec deux chambres législatives (Conseil des États [245 1], Chambre du peuple [545 2])
Note : Inclut 12 membres nommés par le chef de l'État.
Chef de l'ÉtatDraupadi Murmu (depuis le 25 juillet 2022)
Chef du gouvernementNarendra Modi (depuis le 26 mai 2014)

Les institutions indiennes régissent la plus grande démocratie du monde. Au-delà du cliché, l’expression correspond à un fait concret : la tenue régulière et sans interruption de consultations électorales libres du plus grand électorat du monde, et ce depuis les législatives de 1951-1952, quatre ans après l’indépendance du pays. Dès la première consultation, les élections ont été organisées sur la base du suffrage universel. Cette continuité électorale n’a connu qu’une seule exception, le report provoqué par l’état d’urgence instauré par Indira Gandhi, de juin 1975 jusqu’aux élections libres de 1977. Aux législatives de 2014, sur les 834 millions d’électeurs invités à exercer leur droit de vote, 553 millions ont participé au scrutin.

La république de l’Inde, qui dispose d’une organisation fédérale structurée autour d’un centre fort, se caractérise par son aspect évolutif et asymétrique, qui permet de donner un cadre aux aspirations de communautés très diverses. Si vingt-huit langues ont pu accéder au rang de langue d’État au sein de l’Union indienne, il n’existe toutefois pas de statut particulier de citoyenneté attaché à l’appartenance à un État, comme c’est le cas aux États-Unis. Les institutions indiennes reposent sur deux fondements : l’héritage des institutions coloniales britanniques et les innovations apportées par les élites indiennes à la suite de l’indépendance du pays. Afin de contrebalancer certains déséquilibres au sein de la société, des dispositions constitutionnelles ont établi un système de quotas en faveur des parties de la population considérées comme les plus défavorisées. Pour achever ce tour d’horizon introductif, il faut noter que, contrairement à ce qui se passe chez les voisins pakistanais et bangladais du pays, l’armée ne joue pas de rôle dans la vie politique indienne.

Avant de présenter les trois branches classiques du pouvoir (exécutif, législatif, judiciaire) autour desquelles s’articulent les institutions indiennes, il est important de rappeler le contexte qui les a vues naître. Entrée en application le 26 janvier 1950, la Constitution indienne a été le résultat des travaux d’une Assemblée constituante mise en place en 1948, à la suite de l’indépendance du pays le 15 août 1947. Si cette Constitution a apporté une avancée remarquable et des modifications profondes sur le plan politique, de très importantes structures administratives et dispositions judiciaires héritées de la période coloniale ont été maintenues en place. Le nouvel État a dû en outre faire face à la grande hétérogénéité des statuts territoriaux qui prévalait sous le régime colonial, avec notamment des territoires sous administration directe et des États princiers placés sous l’autorité de l’État central, mais bénéficiant d’une autonomie administrative. Certaines régions des marges de l’empire colonial – particulièrement au nord-est de la péninsule indienne – disposaient d’un statut et d’un degré d’autonomie particuliers. Par ailleurs, la partition des anciennes Indes britanniques sur des bases confessionnelles, la guerre avec le pays né de cette division – le Pakistan – qui a presque immédiatement suivi et la rapide montée en puissance de la Chine ont pesé de tout leur poids sur la mise en place des institutions de la République indienne et leurs réajustements ultérieurs.

Le pouvoir exécutif indien

Le Premier ministre

Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement central, avec à sa tête le Premier ministre (Prime Minister). Membre du Parlement, le chef du gouvernement est désigné par le parti qui remporte la majorité aux élections parlementaires ou qui réussit à réunir autour de lui une coalition disposant de la majorité des 545 sièges du Lok Sabha (Assemblée du peuple). Il soumet alors sa nomination au président de l’Inde qui est tenu de l’accepter. En cas de défaut de majorité au cours de la mandature du chef de l’État, le président peut faire appel à un autre représentant de l’Assemblée susceptible de réu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Assemblée législative du Jammu-et-Cachemire

Assemblée législative du Jammu-et-Cachemire
Crédits : Farooq Khan/ EPA

photographie

Jour de scrutin, à l’occasion des élections au panchayat d’un village de l’Assam, État de l’est de l’Inde

Jour de scrutin, à l’occasion des élections au panchayat d’un village de l’Assam, État de l’est de l’Inde
Crédits : Str/ EPA

photographie

Manifestion pour l’instauration d’un quota de 33 p. 100 de femmes au Lok Sabha (Assemblée du Peuple), Inde

Manifestion pour l’instauration d’un quota de 33 p. 100 de femmes au Lok Sabha (Assemblée du Peuple), Inde
Crédits : Saumya Khandelwal/ Hindustan Times/ Getty Imageses

photographie

Afficher les 3 médias de l'article

Écrit par :

  • : historien, professeur associé, Shiv Nadar university (Inde)

Classification

Autres références

«  INDE  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 377 mots
  •  • 9 médias

L'Union indienne s'étend sur un vaste territoire d'environ 3 287 263 kilomètres carrés et rassemble près de 1,2 milliard d'habitants en 2013. Cet espace, grand comme six fois la France et abritant près d'un sixième de la population mondiale, appartient à l'Asie des hautes densités dont il résume les caractéristiques essentielles. Alors que les massifs montagneux, tout particulièrement la […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 901 mots
  •  • 26 médias

L'Inde a produit, au IIIe millénaire avant notre ère, une des premières grandes civilisations de l'histoire humaine. L'un des traits saillants de l'histoire indienne jusqu'aux alentours de l'époque du Christ est la diffusion graduelle à travers le subcontinent de la conception brahmanique de l'ordre social, sous la forme de la combinaison organique des […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 951 mots
  •  • 11 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. E […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 834 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et orientale et dans tout le Sud-Est asiatique.La spéculat […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 264 mots
  •  • 2 médias

L'histoire des sciences, au sens où nous l'entendons en Occident, a bénéficié d'apports spécifiques de l'Inde, au moins dans trois domaines : l'astronomie, les mathématiques et les sciences médicales. D'autres disciplines scientifiques, la physique par exemple, n'ont pas été cultivées en Inde, sinon sous une forme purement spéculative. À bien des égards, […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le sous-continent indien aux côtés du bloc dravidien, des groupes munda et tibéto-birman, le groupe linguistique de loin le plus important est le groupe indo-aryen. Les langues indo-aryennes forment la branche indienne de la famille indo-européenne. Elles sont parlées par 78 p. 100 de la population actuelle du sous-continent, soit 73 p. 100 des Indiens, la quasi-totalité des Pakistanais, 70 p […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 163 mots
  •  • 62 médias

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 221 mots
  •  • 6 médias

Nul océan ne mérite mieux son nom que l'océan Indien. Non seulement l'Inde y enfonce son formidable soc mais, de plus, sa civilisation en a parcouru toutes les eaux et en a modelé les rivages orientaux à son image. Par son amplitude géographique et son poids sur le cours des peuples, l'expansion indienne est un des mouvements les plus importants de l'histoire.À l'ouest, certes, les échanges ont su […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots

Le cinéma indien reste pour beaucoup de gens associé à un nom, celui de Satyajit Ray, l’auteur du Salon de musique (1958), et à un record : 1907 films en 2015, qui font de ce pays le plus gros producteur de films du monde. C’est là son double visage. D’un côté, la tradition d’un cinéma d’auteur, d’artistes, associé à un nom (Ray), à […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 560 mots
  •  • 3 médias

On traitera ici des pratiques et pensées mathématiques qui ont eu cours dans le sous-continent indien – en « Asie du Sud », comme on dit communément dans les pays anglo-saxons –, puisque l’aire géographique concernée couvre tout autant l’Inde que le Pakistan, le Bangladesh, le Bhoutan et l’île de Ceylan actuels. Qu’il s’agisse de sources archéologiques ou de textes écrits dans de multiples langues […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

27 mai 2010 États-Unis. Nouvelle stratégie de sécurité nationale

Washington entend développer des partenariats avec la Chine, l'Inde, la Russie, ainsi que le Brésil, l'Afrique du Sud et l'Indonésie, en plus des institutions internationales et des Européens. Le document affirme que la « sécurité à long terme [des États-Unis] ne proviendra pas de [leur] capacité à susciter la peur chez d'autres peuples, mais de [leur] capacité à répondre à leurs aspirations ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Samuel BERTHET, « INDE - Les institutions », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-les-institutions/