INDE (Le territoire et les hommes)Géographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Inde : carte physique

Inde : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Plaque indienne

Plaque indienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Géologie du Sri Lanka

Géologie du Sri Lanka
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Circulation

Circulation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


CapitaleNew Delhi
Langues officiellesanglais, hindi
Unité monétaireroupie (INR)
Population1 364 612 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)3 166 391

Causes de la différenciation des grands domaines naturels

Le relief

Le relief dépend essentiellement de la structure, c'est-à-dire de la nature et de l'arrangement des terrains constituant le sous-sol, et du climat, qui règle la marche des processus érosifs. Ce sont les grands domaines structuraux qui serviront ici de guides.

Le socle péninsulaire

La forme dominante est celle du plateau, car un très long temps s'est partout écoulé depuis les derniers mouvements de type souple qui ont plissé le matériel ; l'érosion a donc eu la possibilité de créer d'importants aplanissements qui sont le trait fondamental de la morphologie. Cependant, les roches sont assez diverses pour introduire une première série de différences entre les régions. De plus, au cours de périodes géologiques relativement récentes, des mouvements d'ensemble ont soulevé certaines parties du socle et en ont abaissé d'autres ; il en résulte des contrastes d'altitude et, par endroits, une dissection vigoureuse par l'érosion actuelle ou récente.

La nature du matériel oppose d'abord les plateaux formés de granite ou de gneiss et ceux qui sont portés par les grands épanchements volcaniques du nord-ouest de la péninsule. Ceux-ci ont donné naissance à d'énormes plateaux de basalte, où les versants de vallées et les escarpements présentent un relief en gradins tout à fait caractéristique. La décomposition du basalte a souvent donné naissance aux sols noirs à coton, ou régur, dont le fort pouvoir de rétention d'eau a des conséquences notables sur l'agriculture. Les lignes générales du modèle sont souvent moins nettes sur le soubassement granito-gneissique.

La deuxième opposition d'origine lithologique différencie les régions où existent des bandes de roches dures, héritées des anciens plissements, et celles où les masses rocheuses sont plus homogènes. Dans les premières, l'érosion a laissé les reliefs alignés, comme ceux qu'on trouve dans les monts Aravalli au nord-ouest ou dans les monts de Cuddapah au sud-est. Ces alignements sont visibles, même sur des cartes à petite échelle [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès sciences professeur à l'université Joseph-Fourier, Grenoble, directeur du Laboratoire de géodynamique des chaînes alpines
  • : professeur à l'université de Paris-VII-Denis-Diderot
  • : professeur de géographie

Classification


Autres références

«  INDE  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

L'Inde a produit, au IIIe millénaire avant notre ère, une des premières grandes civilisations de l'histoire humaine, mais elle n'a pas, de son propre mouvement, produit d'historiographe. Elle a pourtant donné le jour, à partir du millénaire suivant, à une immense littérature d'inspiration religieuse. Mais que serait une histoire de l'Occident antique et médiéval dont les sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/

INDE (Le territoire et les hommes) - L'économie contemporaine

  • Écrit par 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Joël RUET
  •  • 11 946 mots
  •  • 11 médias

En 1947, année de son indépendance, l'Inde était un des pays les plus avancés du monde non occidental en raison de ses élites modernes, de ses infrastructures, de ses noyaux industriels – développés par des entrepreneurs ambitieux et pugnaces, face aux mesures démobilisatrices voire coercitives de la puissance coloniale britannique –, en raison également des progrès de certaines zones agricoles. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-l-economie-contemporaine/

INDE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Samuel BERTHET
  •  • 4 386 mots
  •  • 3 médias

Les institutions indiennes régissent la plus grande démocratie du monde. Au-delà du cliché, l’expression correspond à un fait concret : la tenue régulière et sans interruption de consultations électorales libres du plus grand électorat du monde, et ce depuis les législatives de 1951-1952, quatre ans après l’ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-les-institutions/

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Les littératures philosophiques de l'Inde sont parmi les plus variées et les plus abondantes du monde ; elles correspondent à une production ininterrompue depuis la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu'à nos jours et dans une aire culturelle immense. Elles se sont d'autre part largement répandues à travers toute l'Asie centrale et orientale et dans tout le Sud-Est asiatique.La spéculat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

L'histoire des sciences, au sens où nous l'entendons en Occident, a bénéficié d'apports spécifiques de l'Inde, au moins dans trois domaines : l'astronomie, les mathématiques et les sciences médicales. D'autres disciplines scientifiques, la physique par exemple, n'ont pas été cultivées en Inde, sinon sous une forme pur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/

INDE (Arts et culture) - Langues et littératures

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Jacqueline FILLIOZAT, 
  • François GROS
  •  • 10 532 mots
  •  • 3 médias

Dans le sous-continent indien aux côtés du bloc dravidien, des groupes munda et tibéto-birman, le groupe linguistique de loin le plus important est le groupe indo-aryen. Les langues indo-aryennes forment la branche indienne de la famille indo-européenne. Elles sont parlées par 78 p. 100 de la population actuelle du sous-continent, soit 73 p. 100 des Indiens, la quasi-totalité des Pakistanais, 70 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-langues-et-litteratures/

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

L'art indien a fourni une contribution importante et originale au patrimoine artistique de l'humanité.Contribution importante par la persistance, jusqu'à l'époque contemporaine, d'une tradition dont les manifestations matérielles n'apparaissent guère avant le iiie siècle avant l'ère chrétienne, mais qu'on ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Nul océan ne mérite mieux son nom que l'océan Indien. Non seulement l'Inde y enfonce son formidable soc mais, de plus, sa civilisation en a parcouru toutes les eaux et en a modelé les rivages orientaux à son image. Par son amplitude géographique et son poids sur le cours des peuples, l'expansion indienne est un des mouvements les plus importants de l'histoire.À l'ouest, certes, les échanges ont su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-expansion-de-l-art-indien/

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots
  •  • 1 média

Le cinéma indien reste pour beaucoup de gens associé à un nom, celui de Satyajit Ray, l’auteur du Salon de musique (1958), et à un record : 1907 films en 2015, qui font de ce pays le plus gros producteur de films du monde. C’est là son double visage. D’un côté, la tradition d’un cinéma d’auteur, d’artistes, associé à un nom (Ray), à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-le-cinema/

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

On traitera ici des pratiques et pensées mathématiques qui ont eu cours dans le sous-continent indien – en « Asie du Sud », comme on dit communément dans les pays anglo-saxons –, puisque l’aire géographique concernée couvre tout autant l’Inde que le Pakistan, le Bangladesh, le Bhoutan et l’île de Ceylan actuels. Qu’il s’agisse de sources archéologiques ou de textes écrits dans de multiples langues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_386

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges MASCLE, François DURAND-DASTÈS, Philippe CADÈNE, « INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/