INCONSCIENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

L'exil de Freud

L'exil de Freud
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Séance d'hypnose

Séance d'hypnose
Crédits : AKG

photographie


L'inconscient des neurosciences cognitives

La psychologie cognitive, fondée sur la théorie de l'information, s'oppose à la psychanalyse par sa méthodologie comme par son champ initial d'application : c'est une psychologie expérimentale développée à partir de l'étude de l'homme normal et de l'intelligence artificielle.

Progressivité de la conscience

Dans ce cadre, le problème principal est plus d'expliquer pourquoi certaines activités sont conscientes que de démontrer l'influence d'une activité inconsciente. La conscience, dans une conception fonctionnaliste, caractérise l'activité psychique normale de l'état de veille chez l'homme. Elle est associée à un certain niveau de fonctionnement du psychisme ou du système nerveux central qui le sous-tend. Dans une conception constructiviste, l'activité consciente n'est pas un état mais une construction spécifique qui dépend de l'expérience antérieure et qui se crée sous l'influence des nécessités du moment. Par exemple, l'activité consciente intervient lorsqu'il est nécessaire d'acquérir une nouvelle connaissance ou un nouveau comportement, lorsqu'un choix ou un jugement s'imposent ou lors d'une défaillance d'une activité automatique, bref, lorsque les problèmes posés au sujet n'ont pas de solution préétablie. Elle a donc une valeur adaptative ; comme telle, elle n'est pas spécifique à l'homme. Elle apparaît chez les mammifères supérieurs, mais la richesse et l'étendue de la conscience dépendent de la richesse et de l'étendue des structures cognitives sous-jacentes qui structurent les capacités de connaître et d'agir sur le monde. La question n'est donc pas de savoir si un animal (ou un nourrisson) est conscient ou non, mais quel est le nombre limité d'événements et d'objets dont il peut être conscient. Ainsi la conscience n'est pas un phénomène de tout ou rien. L'enfant ne devient pas brusquement conscient : sa capacité de bâtir des expérie[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : diplômé de psychopathologie, psychanalyste
  • : professeur à l'université Paris-VI, chef du service de neurologie à l'hôpital de la Salpêtrière
  • : psychiatre et psychanalyste, attachée à l'hôpital de la Salpêtrière, chargée de cours à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  INCONSCIENT  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 348 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Oral et alimentaire »  : […] le comportement alimentaire et pour ses troubles. Ce serait cependant méconnaître la portée de la découverte de l'inconscient et de la sexualité infantile que de s'attendre à en trouver chaque fois une expression immédiate dans le champ nutritionnel. Si Freud a pu voir dans le rapport de l'enfant au sein maternel « le prototype de toute relation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-troubles-du-comportement/#i_1882

ANIMUS & ANIMA

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 038 mots
  •  • 1 média

Le couple anima-animus joue un rôle important dans la « psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung. Il s'agit d'une résurgence de deux termes du corpus de la philosophie médiévale. On les rencontre chez de nombreux auteurs, notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animus-et-anima/#i_1882

ASSOCIATION LIBRE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 468 mots

Expression utilisée en psychanalyse pour désigner l'objet de la règle fondamentale, laquelle consiste pour le patient à exprimer toutes les pensées (idées ; images ; Einfall, dit Freud, « ce qui tombe » dans l'esprit) sans discrimination aucune et de manière spontanée. L'école de Zurich et Jung […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/association-libre-psychanalyse/#i_1882

AUTOMATISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 975 mots

« Dans le monde organique, dans la mesure où se fait plus obscure ou plus faible la réflexion consciente, plus rayonnante et triomphante s'avance la grâce. » Cette affirmation de Kleist (Sur le théâtre de marionnettes, 1810) pourrait être tenue pour la charte originelle de l'automatisme. Certes, la notion de « fureur poétique » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisme-art-et-litterature/#i_1882

AUTRE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Alexandre ABENSOUR
  •  • 1 307 mots

Mais l'autre, c'est aussi cette « autre scène » sur laquelle se déroule le rêve : l'inconscient comme lieu des désirs refoulés. Il est justement inséparable d'un certain nombre de figures rencontrées pendant l'enfance. La deuxième topique de Freud (ça-moi-surmoi), élaborée à partir de 1920, met justement en place un système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autre-psychanalyse/#i_1882

BION WILFRED R. (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 4 813 mots

Dans le chapitre « La pensée »  : […] comme « la fonction psychanalytique de la personnalité ». Cette réalité psychique de l'inconscient, « vérité absolue » ou encore « pensée sans penseur », que Bion désigne par la lettre O, se présente sous la forme de vécus émotionnels primitifs, dont l'apparition, dans la double perspective du dialogue psychanalytique, mobilise une forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfred-r-bion/#i_1882

ÇA, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 648 mots

Le pronom neutre allemand substantivé Es, que l'on traduit par « ça », a été emprunté par Freud à Groddeck (Le Livre du ça), en lui donnant toutefois une signification différente ; alors que, pour Groddeck, le ça englobe tout (conscient, inconscient, système végétatif) et a un sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ca-psychanalyse/#i_1882

CARROLL LEWIS (1832-1898)

  • Écrit par 
  • Jean GATTÉGNO
  •  • 2 947 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le langage remis en question »  : […] nouveaux à partir d'une règle totalement subjective, que Freud retrouvera sous le nom de « contamination », et que le petit enfant applique sans le savoir lorsqu'il déforme un mot nouveau pour le faire ressembler à un mot déjà connu de lui. Les « mots-valises » de Carroll, ce sont à la fois le langage de l'enfance et celui de l'inconscient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lewis-carroll/#i_1882

CENSURE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SEMPÉ
  •  • 511 mots

La comparant aux « blancs » ou aux « passages caviardés » des journaux soumis à un contrôle, Freud a défini la censure comme une fonction ayant pour effet d'interdire aux désirs refoulés, c'est-à-dire inconscients, et aux formations qui en dérivent, le passage au système préconscient. Cette censure peut être totale et, par exemple, aboutir aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure-psychanalyse/#i_1882

COMPLEXE, psychanalyse et psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

Le terme « complexe » appartient au vocabulaire de la psychologie des profondeurs et de la psychanalyse. C'est le psychiatre suisse Carl Gustav Jung qui, en 1902-1903, dénomme ainsi les phénomènes qu'il découvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexe-psychanalyse-et-psychologie/#i_1882

CONDENSATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 653 mots

Formation caractéristique de l'inconscient, la condensation résulte d'un travail de « compression », dont Freud dit qu'il est essentiellement différent d'un simple résumé. Mise en évidence dans le rêve, la condensation devient, dans l'analyse du mot d'esprit, « la catégorie à laquelle sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condensation-psychanalyse/#i_1882

CONFÉRENCES D'INTRODUCTION A LA PSYCHANALYSE (S. Freud)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 925 mots

Dans le chapitre « Névrose et transfert »  : […] de grandes souffrances psychiques et physiques. Elles apparaissent lorsque le travail de l'inconscient, dont la logique a été définie dans les deux premières parties, provoque une « exagération du normal » (Michel Haar) qui finit par rendre la vie insupportable au névrosé et à son entourage. La méthode psychanalytique permet de donner aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-d-introduction-a-la-psychanalyse-s-freud/#i_1882

CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 466 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'être conscient et son inconscient »  : […] Freud n'a pas découvert le psychisme inconscient, en ce sens que tous les hommes de tous les temps savaient que « quelque chose » (leur corps, ses besoins et ses souvenirs) n'accède pas à la qualité prédicative d'être conscient, c'est-à-dire reste réfractaire à la libre disposition du sujet. Par contre, en observant qu'à l'intérieur de chacun il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience/#i_1882

CONSCIENCE PRISE DE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 1 594 mots

Le paradoxe aurait dû s'imposer depuis Freud : la prise de conscience ne rend pas conscient ce qui ne l'est pas ; elle n'admet (et ne garde) à la conscience claire que ce qui la sert sans la gêner, sans l'humilier, sans la troubler. Si quelque chose l'ennuie, elle le chasse ou s'y efforce. Si quelque chose l'offusque, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-conscience/#i_1882

CORPS - Le corps et la psychanalyse

  • Écrit par 
  • Monique DAVID-MÉNARD
  •  • 3 959 mots

Dans le chapitre « Le corps hystérique et la pantomime de la jouissance »  : […] Cela ne peut plus marcher ainsi, je ne le dis pas, mais je me paralyse » – tel est l'étrange raisonnement inconscient par lequel se constitue un symptôme qui, analysé physiologiquement, devient mystérieux. Il s'agit d'un jeu de mots, mais annulé dans sa dimension de discours et remplacé par une manifestation motrice. Par l'observation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-le-corps-et-la-psychanalyse/#i_1882

CULPABILITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'univers morbide de la faute »  : […] sans rapport avec la culpabilité l'action de celle-ci comme motif caché, c'est-à-dire de conclure à l'existence d'un sentiment inconscient de culpabilité, consiste en ce que Freud appelle la « réaction thérapeutique négative » ou résistance à la guérison. Cette attitude fait que, chez certains patients, tout progrès reconnu ou pressenti à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culpabilite/#i_1882

DÉFENSE MÉCANISMES DE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 663 mots
  •  • 1 média

Expression usitée en psychanalyse pour désigner plusieurs types d'opérations psychiques destinées à « protéger » le moi. La notion de défense est présente chez Freud dès le début de ses recherches ; ainsi, dans ses Études sur l'hystérie (1895) : « Une condition indispensable à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanismes-de-defense/#i_1882

DÉPLACEMENT, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 869 mots

Si l'aptitude au déplacement caractérise tout particulièrement l'énergie au niveau de ce que Freud appelle les « processus primaires », c'est-à-dire l'activité psychique inconsciente, il importe de définir le champ où opère le concept, et notamment d'une façon diacritique par rapport à la « condensation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deplacement-psychanalyse/#i_1882

ÉNERGIE PSYCHIQUE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 995 mots

Lorsque, à la fin du xixe siècle, les psychologues débattent à propos de la dimension énergétique des phénomènes psychiques, ils s'inspirent des travaux de la physique. Le concept thermodynamique d'énergie semble alors adéquat pour traduire tous les phénomènes de « changement » dans la nature. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-psychique/#i_1882

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre «  Le symptôme et la parole »  : […] plus grand développement par Lacan et son école. Le symptôme est une manière de parole, et doit être intégré au « discours de l'inconscient ». Car l'inconscient n'est pas le moins du monde un réceptacle réel, un contenant qui aurait un contenu psychologique, une zone bien délimitée du « psychique ». Ces termes relèvent d'une psychologie du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-enfant-et-psychanalyse/#i_1882

ÉNIGME

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 799 mots

L'énigme est protéiforme : charade, rébus, anagramme, chiffre, mystère, secret, trucage, devinette, maquillage, prestidigitation, trompe-l'œil, collage, problème, oracle, etc. Elle joue ainsi sur les registres les plus divers de la connaissance (image, symbole, signe, idée), en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enigme/#i_1882

FOLKLORE

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 12 223 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Folklore et psychanalyse »  : […] : « On retrouve [la symbolique du rêve] dans toute l'imagerie inconsciente, dans toutes les représentations collectives, populaires, notamment dans le folklore, le mythe, les légendes, les dictons, les proverbes, les jeux de mots courants : elle y est même plus complète que dans les rêves. » Il écrit, par ailleurs : « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folklore/#i_1882

FORNARI FRANCO (1921-1985)

  • Écrit par 
  • Claude AMBROISE
  •  • 971 mots

Freud et, plus précisément, de cette idée que tous les symboles du rêve renvoient à la parenté, au corps érotique, à la naissance et à la mort. Le langage de l'inconscient peut donc être considéré comme un ensemble de parentèmes et d'érotèmes marqués du signe positif ou négatif (vie ou mort). C'est à travers ces éléments, que Fornari nomme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-fornari/#i_1882

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Science et interprétation »  : […] aux mêmes critères de validité que les disciplines d'un ordre plus concret. Science de l'inconscient, mais science comme les autres malgré l'inconscient qui lui résiste et la force à prendre des voies détournées, la psychanalyse, à ses yeux, n'était jamais dispensée de prouver ses certitudes, ni d'étayer ses conjectures avec toute la rigueur que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_1882

GRODDECK GEORG (1866-1934)

  • Écrit par 
  • François GANTHERET
  •  • 2 004 mots

Dans le chapitre « Groddeck et Freud »  : […] sa totalité et les affections somatiques. Si l'existence et les modes d'activité de l'inconscient sont bien des trouvailles à mettre au crédit de Freud, celles-ci se restreignent au domaine du fonctionnement de l'appareil psychique et de ses avatars névrotiques. Les éléments de ces découvertes, lui, Groddeck, les voit à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-groddeck/#i_1882

HARTMANN EDUARD VON (1842-1906)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 545 mots

En réaction contre le positivisme en vogue à la fin du xixe siècle, la philosophie pessimiste d'Eduard von Hartmann postule l'existence d'un principe absolu du monde, l'inconscient, qui tient à la fois de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-von-hartmann/#i_1882

HEURISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN-GONI
  •  • 8 416 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers l'heuristique comme psychologie de la découverte »  : […] heuristique méthodologique vont succéder des séquences cognitives conscientes, et surtout inconscientes, qui vont tenter de décrire les étapes nécessaires à l'accomplissement du processus heuristique. On peut, à partir de la conférence de Poincaré en 1908 et des développements que ce schéma a connus dans la littérature ultérieure, identifier les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heuristique/#i_1882

HYSTÉRIE

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 598 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les manifestations de l'hystérie : un langage »  : […] à manifestations polymorphes dont l'originalité réside en ce que les conflits psychiques inconscients s'y expriment symboliquement en des symptômes corporels variés, les uns paroxystiques comme les attaques (crises convulsives, crises pantomimiques), les autres plus durables (paralysies, contractures, grossesse nerveuse, cécité, etc.). Le symptôme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterie/#i_1882

IMAGINAIRE ET IMAGINATION

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 12 540 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du symbole au mythe »  : […] des rêves ayant révélé la productivité (ce qui n'est pas dire la créativité) du dynamisme inconscient, l'inconscient, en retour, a servi à cautionner toute conjecture dont on aurait été en peine d'administrer la preuve. Mais ce que l'on gagnait en généralité, il fallait bien le perdre en précision. En particulier, si la notion du symbolisme de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginaire-et-imagination/#i_1882

INDIVIDUATION

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 414 mots

Sur le plan philosophique, et d'une façon très générale, l'individuation désigne le processus d'organisation qui détermine la réalisation d'une forme individuelle complète et achevée. Qu'il y ait une réalité individuelle est une énigme métaphysique. Elle se constate. Comment la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individuation/#i_1882

INTERPRÉTATION

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA
  •  • 6 814 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Données historiques »  : […] Lacan ont donné des bases plus justes. En tant qu'elle concerne essentiellement l'inconscient, l'interprétation place dans un certain rapport l'écoute et la parole et assigne le sens à résider dans ce rapport. Lacan a eu raison de rappeler maintes fois la logique de l'inconscient, dont l'interprétation participe, et la nécessité pour le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation/#i_1882

L'INTERPRÉTATION DES RÊVES, Sigmund Freud - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 860 mots

Dans le chapitre « Fondements d'une métapsychologie »  : […] Les deux derniers chapitres revêtent une importance particulière. Ils développent les processus propres à l'inconscient et exposent un modèle de l'appareil psychique qui constitue le premier état des conceptions métapsychologiques de Freud, avant qu'il ne propose, dans les années 1920, une deuxième topique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-interpretation-des-reves/#i_1882

INVESTISSEMENT, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 979 mots

La notion d'investissement, ainsi que celles qui lui sont liées (désinvestissement et contre-investissement), tient une place de première importance dans l'œuvre de Freud. Elle vient du mot allemand besetzen, qui peut désigner l'occupation militaire d'une place ou, dans le langage financier, le placement d'un capital dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/investissement-psychanalyse/#i_1882

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 209 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La structure de la psyché »  : […] ne se contente pas de vouloir rétablir une normalité qui reste à définir. Voyant dans l'inconscient une énergie préexistant au moi, il ne fixe pas de limites à sa poussée en vue de son actualisation et accueille toutes les formes de réalisation possibles, demeurant seulement attentif à sauvegarder le contrôle du moi conscient. Il se garde de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_1882

KLEIN MELANIE (1882-1960)

  • Écrit par 
  • Jean-Bertrand PONTALIS
  •  • 2 230 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « privilège » de l'analyse d'enfants »  : […] L'idée qui fonde une telle technique est que ce mode de représentation est plus proche de l'inconscient de l'enfant que le langage verbal et, plus fondamentalement, qu'il est le langage même de l'inconscient, le présupposé étant – au-delà des problèmes techniques spécifiques à la psychanalyse infantile – qu'il est possible d'établir une jonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanie-klein/#i_1882

LACAN JACQUES (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Patrick GUYOMARD
  •  • 6 767 mots

Dans le chapitre « Lacan le « stylite » »  : […] Elle est aussi d'une grande liberté face à elle-même, se pliant à son objet : l'inconscient. Un inconscient qui oblige à inventer et à se laisser surprendre, peu propice à se laisser saisir dans le sens obligé d'une formule ou dans la linéarité d'un discours, mais, bien plus, en ce qui touche à son réel, dans l'écho du double sens, dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lacan/#i_1882

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

Dans le chapitre « L'analogie de l'intoxication »  : […] notion. Pour en résumer le principe, l'opposition de l'organisme au psychisme se doublera de l'opposition de l'inconscient au conscient, le processus organique ne se trouvant pas exclu pour autant, mais la « transformation » de la tension sexuelle cessant de l'impliquer, pour engager le psychisme inconscient et le psychisme conscient selon les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/#i_1882

L'INCONSCIENT DES MODERNES (J-M. Vaysse)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 010 mots

le procès de la philosophie à l'aune d'une « science » de l'inconscient censée avoir le dernier mot. « Là où était le sujet moderne, l'inconscient devait advenir ; là où est advenu l'inconscient, la philosophie doit revenir. » C'est ce chiasme entre philosophie et psychanalyse qu'il s'agit de penser, la psychanalyse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-inconscient-des-modernes/#i_1882

LINGUISTIQUE ET PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Le rôle théorique décisif de la linguistique structurale »  : […] non physique, qu'il articule la langue au sens strict, ou qu'il articule un processus inconscient ; on considérera désormais que ce corpuscule est une entité négative, oppositive et relative. En bref, Lacan, comme Freud, ordonne la théorie de l'inconscient à l'instance de l'Un, mais, à la différence de Freud, il dispose avec la linguistique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-et-psychanalyse/#i_1882

LE LIVRE ROUGE (C. G. Jung) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel CAZENAVE
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

décida pourtant de laisser se manifester dans sa psyché toutes les forces incontrôlées de l'inconscient : comme il l'écrira plus tard dans son autobiographie, « Ma Vie ». Souvenirs, rêves et pensées (1962), ce fut pour lui une question de « force brutale », et ce ne fut que par son enracinement dans la réalité la plus triviale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-rouge-c-g-jung/#i_1882

MARKETING ÉTUDES ou ÉTUDES DE MARCHÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe FAIVRE, 
  • Yves KRIEF
  •  • 6 270 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Notions fondamentales »  : […] L'utilisation du terme « inconscient » a pratiquement disparu du vocabulaire des études qualitatives. De fait, le flou de la notion, la polysémie du terme, sa surutilisation en ont largement obscurci le contenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marketing-etudes-de-marche/#i_1882

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Révéler l'inconscient »  : […] Il fallait passer par ce détour phénoménologique pour mettre en évidence le véritable clivage de la médecine, qui n'est pas entre corps et âme, mais entre un domaine conscient, accepté et approuvé par tous, et un domaine inconscient, tombant sous le coup du refoulement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-relation-malade-medecin/#i_1882

MERLEAU-PONTY MAURICE (1908-1961)

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Expérience de l'être-là et « sentir » »  : […] que celui-ci s'est toujours franchement opposé à Freud, rejetant toute conception de l'inconscient autre que purement fonctionnelle, Merleau-Ponty, lui, souhaite expressément rejoindre « les acquisitions les plus durables de la psychanalyse ». Certes, il n'est pas sûr qu'il ait mesuré d'emblée l'exacte portée de celles-ci. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-merleau-ponty/#i_1882

MÉTAPHORE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 6 356 mots

Dans le chapitre « Deux extensions remarquables : Jakobson et Lacan »  : […] l'on se rappelle la description par Freud du fonctionnement de l'inconscient, tant au niveau des processus primaires que de l'élaboration secondaire, on ne sera pas étonné de voir apparaître les termes de métaphore et métonymie dans le vocabulaire analytique. Freud met l'accent sur deux opérations langagières selon lesquelles est disposé le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaphore/#i_1882

MÉTAPSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michèle BOMPARD-PORTE
  •  • 1 275 mots

Dans le chapitre « Explicitations »  : […] qui distinguent des lieux psychiques selon leurs modalités de fonctionnement. Ainsi, la première topique propose trois instances – l'inconscient, le préconscient et le conscient –, chacune séparée des autres par une censure. Dans cette première stylisation, l'inconscient est le lieu des représentations refoulées, et il fonctionne selon le processus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metapsychologie/#i_1882

MOI

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 12 469 mots

Dans le chapitre « La psychanalyse comme « science des mirages » »  : […] texte inachevé portait le titre de Ichspaltung (clivage du moi). Lacan fait reposer tout l'axe de sa relecture sur ce clivage, dont l'inconscient est l'acteur et le moteur. Ainsi cette formule difficile, mais complète : « Le sujet est, si l'on peut dire, en exclusion interne à son objet » rend-elle possible l'évaluation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moi/#i_1882

MOTIVATION

  • Écrit par 
  • Gaston RICHARD, 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 062 mots

Dans le chapitre « Approche psychanalytique et constitution historique des motivations »  : […] dont chacune laissera une « trace » indélébile dans les formations ultérieures. L'inconscient s'avère alors historiquement constitué, n'étant pas seulement tout processus psychique dont l'existence nous est démontrée par ses manifestations, mais plus précisément « tout processus dont nous admettons qu'il est présentement activé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motivation/#i_1882

NÉVROSE

  • Écrit par 
  • René DIATKINE
  •  • 4 773 mots

Dans le chapitre « Le symptôme névrotique et son déterminisme »  : […] refoulement du désir ainsi malencontreusement stimulé. La première théorie de l'inconscient reposait sur la constatation du fait que, malgré l'oubli, ce désir restait efficient hors de la conscience du sujet et déterminait la répétition des crises. La remémoration entraînait la liquidation de ce conflit (entre le désir et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevrose/#i_1882

ŒDIPE COMPLEXE D'

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 5 298 mots
  •  • 1 média

Pour Freud, le complexe d'Œdipe, inséparable de la découverte de l'inconscient, désigne à la fois le « complexe nucléaire de la névrose » et le « point nodal » du désir infantile (en tant que « l'inconscient, c'est l'infantile en nous ») : la sexualité infantile y culmine et la sexualité adulte s'y décide, dans ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexe-d-oedipe/#i_1882

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 814 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Freud et la pensée romantique »  : […] critique et romantique allemande. C'est ainsi qu'il présente de façon plutôt négative l'ouvrage d'Eduard von Hartmann sur La Philosophie de l'inconscient (1869), dont il est aujourd'hui hors de doute qu'il a constitué un relais important entre la pensée romantique et certaines conceptions freudiennes. Dans une étude plus récente, Yvon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_1882

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 771 mots

Dans la doctrine psychanalytique, la projection est un mécanisme de défense inconscient par lequel le sujet projette sur autrui les craintes et les désirs qu'il ressent comme interdits et dont la représentation consciente serait chargée d'angoisse ou de culpabilité ; elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-psychanalyse/#i_1882

PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 17 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tentation des modèles »  : […] trois dimensions, correspondant au triple champ du conscient, du préconscient et de l'inconscient. De la première, linéaire, relève l'ordre chronologique des souvenirs groupés par thèmes à la manière d'archives ; de la deuxième, la distribution de ces mêmes souvenirs autour du noyau pathogène : la raison de cette série, c'est-à-dire la loi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse/#i_1882

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

il spécifie le régime fonctionnel différent qui caractérise les oppositions de termes selon le niveau, conscient ou inconscient, des processus psychiques : « Ce qui, dans le conscient, se présente clivé en deux termes opposés [zwei Gegensätze], bien souvent ne fait qu'un dans l'inconscient » (1910). De toute évidence, ce clivage des deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_1882

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 219 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Psychologie clinique et psychanalyse »  : […] individu concret qui vient s'étendre sur le divan ; mais le sujet de la psychanalyse, c'est l'Inconscient, ou plus exactement l'« appareil psychique » avec ses diverses instances, sa charge pulsionnelle, ses phantasmes, ses mécanismes propres, et cet appareil est inobservable, non parce qu'il est « profondément enfoui », mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_1882

REFOULÉ RETOUR DU

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 254 mots

Expression qui désigne, chez Freud, le troisième moment du processus de refoulement. On distingue, en effet, un refoulement originaire (Urverdrängung) qui porte sur les représentants de la pulsion ; un deuxième temps, qui est marqué par le refoulement proprement dit (eigentliche Verdrängung […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retour-du-refoule/#i_1882

REFOULEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre FISZLEWICZ
  •  • 3 618 mots

Opération constitutive de l'inconscient, le refoulement a été repéré par Freud dès ses premières observations cliniques. Il consiste à maintenir ou à repousser dans l'inconscient des représentations liées à des pulsions, capables, si elles étaient maintenues ou si elles avaient accès au système préconscient-conscient, d'y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refoulement/#i_1882

SENTIMENT

  • Écrit par 
  • Olivier REBOUL
  •  • 3 550 mots

Dans le chapitre « Le sentiment est-il spécifique ? »  : […] Une troisième théorie explique le sentiment non plus par le corps mais par l'inconscient. Pour Freud, nos sentiments conscients ne sont pour la plupart que nos sentiments apparents et leur sens réel est caché à la conscience elle-même. Le sentiment est bien un drame, mais dont le plus clair se joue dans les coulisses. À l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment/#i_1882

SEXUALITÉ, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 4 976 mots

Cette faille est ce que Freud a découvert en le désignant du terme d'inconscient : la sexualité est le domaine où l'être humain ne peut se constituer que comme sujet marqué d'une ignorance, d'un non-savoir de ce qu'il est lui-même à l'intérieur de ce champ. La liaison étroite, toujours explicitement maintenue par Freud, entre la sexualité et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-psychanalyse/#i_1882

SOI (psychologie)

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 322 mots
  •  • 1 média

« L'endroit où le soi, le non-moi psychologique, est endormi est l'endroit le plus banal du monde — une gare, un théâtre, la famille, la situation professionnelle. » La psychologie des profondeurs telle que l'a théorisée Carl Gustav Jung repose sur une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-psychologie/#i_1882

SOUFFRANCE

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 4 420 mots

Dans le chapitre « Statut métaphysique de la souffrance »  : […] Et l'horizon général où s'opère ce délestement est éventuellement le lieu d'émergence du sujet mais surtout de son évanescence ; aussi l'inconscient possède-t-il un statut moins ontologique qu'éthique, comme Lacan l'a souligné. Il traduit l'exigence du dépouillement de tout bien conçu comme propriété du moi. L'inconscient ordonne, et le moi ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffrance/#i_1882

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mise à jour d'un ordre du symbolique »  : […] Conscient/inconscient. Ce thème, introduit par Lévi-Strauss dans le débat structuraliste dès Les Structures élémentaires de la parenté, est hérité du développement des sciences humaines depuis le début du xixe siècle, et sans doute de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_1882

SUJET

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « Le sujet psychanalytique »  : […] au sujet qui pense, non seulement au sujet qui parle, mais au sujet de la pensée inconsciente et au sujet d'une parole désavouée et trouée. Être énigmatique qui n'apparaît que pour disparaître, le sujet psychanalytique glisse sous une nasse, s'ouvrant et se refermant sur une prise qui ne pourrait jamais être la bonne, puisque le sujet est, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sujet/#i_1882

SURDÉTERMINATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 555 mots

Concept employé en psychanalyse pour signifier qu'une formation de l'inconscient, telle qu'un symptôme, un rêve, un lapsus, est déterminée, non par un seul facteur, mais par plusieurs, qui s'organisent en des chaînes signifiantes différentes, chacune d'elles possédant sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surdetermination-psychanalyse/#i_1882

SURRÉALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 401 mots

Dans le chapitre « Automatisme et hasard »  : […] Ainsi, dans la période dite des « sommeils », les surréalistes veulent explorer l'inconscient, la folie, les états hallucinatoires. Ils se penchent sur la boule de cristal des voyantes, ne méprisent pas le spiritisme, étudient les dessins médiumniques. Et le Manifeste de 1924 définit ainsi le surréalisme : « Automatisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-histoire/#i_1882

SYMBOLE

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 5 520 mots

Dans le chapitre « Pour une théorie anthropologique du symbole »  : […] de types de comportements collectifs et universels en réaction à certaines situations : les archétypes. Ceux-ci relèvent de l'inconscient collectif. Ils s'expriment et sont décelables à l'intérieur d'un système symbolique : mythe de la création, de la vie, de l'ombre. La libido n'est pas seulement énergie pulsionnelle du ça individuel, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbole/#i_1882

SYMBOLIQUE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SEMPÉ
  •  • 393 mots

Le mot « symbolique » est employé sous sa forme substantive par Freud dans L'Interprétation des rêves : il désigne les symboles ayant une signification constante tels qu'on peut les retrouver dans certaines productions de l'inconscient et notamment le rêve. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolique-psychanalyse/#i_1882

TEXTE THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Roland BARTHES
  •  • 7 503 mots

Dans le chapitre « Phéno-texte et géno-texte »  : […] Le géno-texte, lui, « pose les opérations logiques propres à la constitution du sujet de l'énonciation » ; c'est « le lieu de structuration du phéno-texte » ; c'est un domaine hétérogène : à la fois verbal et pulsionnel (c'est le domaine « où les signes sont investis par les pulsions »). Le géno-texte ne peut donc relever […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-texte/#i_1882

TOPIQUE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 052 mots

Dans la théorie psychanalytique de Freud, on distingue couramment deux topiques successives ou conceptions des lieux psychiques. La première topique, élaborée à partir de 1900, distingue métaphoriquement dans l'appareil psychique : l'inconscient, le préconscient et le conscient ; la seconde, qui date de 1923, distingue le ça […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/topique-psychanalyse/#i_1882

TRANSFERT, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 158 mots

Dans le chapitre « Sources de l'élaboration freudienne »  : […] d'esprit dynamique, du transfert représentatif de Kleinpaul. Mais, poursuivra Freud, « l'inconscient tisse ses liaisons autour des impressions et des représentations du préconscient qui n'ont pas été prises en considération, parce qu'indifférentes, ou bien auxquelles cette prise en considération a été tout aussitôt retirée en tant qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfert-psychanalyse/#i_1882

Voir aussi

Pour citer l’article

François ROUSTANG, Christian DEROUESNE, Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, « INCONSCIENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/