SALOMON ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Salomon (îles) : carte physique

Salomon (îles) : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Salomon (îles) : drapeau

Salomon (îles) : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau


Nom officielÎles Salomon (SB)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général David Vunagi (depuis le 7 juillet 2019)
Chef du gouvernementManasseh Sogavare (depuis le 9 décembre 2014)
CapitaleHoniara
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar des îles Salomon (SBD)
Population666 600 (estim. 2018)
Superficie (km2)30 407

Des terres mélanésiennes encore faiblement peuplées

Les îles Salomon sont habitées par des populations mélanésiennes qui se partagent en de nombreux groupes ethnolinguistiques. L'archipel compte plus de quatre-vingts langues différentes, d'où le rôle de l'anglais, langue officielle, et du pidgin, langue de communication populaire largement issue de l'anglais. À ces populations installées depuis plusieurs millénaires s'ajoutent de petits groupes de Polynésiens occupant les îles périphériques (Ontong Java, Rennell). L'archipel a été découvert très tôt, dès 1568, à l'occasion du premier voyage d'Alvaro de Mendaña qui lui a donné cette toponymie espagnole partiellement conservée aujourd'hui. Mais faute d'avoir été correctement localisée (on ne savait pas alors calculer la longitude en mer), il a été perdu ensuite pour deux siècles, jusqu'à ce que l'Anglais Philip Carteret (1767) et les Français Bougainville (1768) et Surville (1769) le visitent de nouveau. L'irruption de maladies nouvelles et, dans la seconde moitié du xixe siècle, l'active « chasse aux merles » menée par des recruteurs pour les plantations du Queensland australien et des Fidji, une véritable traite, ont considérablement réduit la population indigène. Dans les dernières années du xixe siècle, les îles convoitées par les Allemands (présents au nord-est de la Nouvelle-Guinée, à Bougainville et Buka) et les Anglais sont finalement revenues pour l'essentiel à ces derniers (1893, 1898 pour les Santa Cruz, 1900 pour l'ouest). La modeste colonie britannique devint brutalement un enjeu majeur de la Seconde Guerre mondiale en 1942-1943 : occupée par les Japonais, elle fut la cible d'une des premières opérations de reconquête par les Américains. Les combats extrêmement longs et violents (« le Verdun du Pacifique ») se concentrèrent dans le nord de l'île de Guadalcanal, autour du seul aérodrome de l'archipel (Henderson Field). Les populations indigènes furent profondément perturbées pendant la guerre [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SALOMON ÎLES  » est également traité dans :

BOUGAINVILLE ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 426 mots
  •  • 2 médias

Découverte en 1768 par le célèbre navigateur français auquel elle doit son nom, Bougainville est la plus grande des îles de l'archipel des Salomon ; elle en a été détachée en 1898 pour faire partie des possessions allemandes et, à la suite de la Première Guerre mondiale, elle est passée sous tutelle australienne ; de 1975 à 1990, elle formait une partie de la province des North Solomons de l'État […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-bougainville/#i_37888

BUKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Petite île (56 km sur 14 km) de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Buka fait partie de l'archipel des îles Salomon. Elle comporte une chaîne d'origine volcanique qui culmine à 498 mètres. Sur la côte est, des collines ont été découpées dans des calcaires coralliens soulevés. L'île est entourée par un récif-barrière et de nombreux îlots. De climat équatorial, elle est presque entièrement recouverte par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buka/#i_37888

CÉRAMIQUE LAPITA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hélène GUIOT
  •  • 345 mots

— 1500 Dans les îles du nord de la Mélanésie se développe, au sein de populations austronésiennes, la culture océanienne ancestrale caractérisée par la poterie Lapita, décorée au peigne. — 1200 Ces « Océaniens anciens » s'installent dans le sud-est des îles Salomon. Leur poterie, du type Lapita occidental, présente une très grande variété de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique-lapita-reperes-chronologiques/#i_37888

HONIARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Capitale des îles Salomon, archipel situé dans le sud-ouest du Pacifique, Honiara se trouve à l'embouchure de la rivière Matanikau, sur la côte septentrionale de l'île de Guadalcanal. Port et centre de communication, la ville exporte essentiellement des noix de coco, du bois de construction, du poisson et de l'or (extrait de la mine Gold Ridge, dans le centre de l'île). Un aéroport international, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honiara/#i_37888

MASQUES - Le masque en Océanie

  • Écrit par 
  • Christian COIFFIER
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les îles Salomon »  : […] Dans les îles du nord de l'archipel des Salomon, les masques recueillis par des collectionneurs ressemblent beaucoup aux masques lorr de Nouvelle-Irlande. Les plus célèbres sont ceux de l'île de Nissan qui sont presque tous fabriqués selon le même principe : une face en fibres de palmier recouverte par endroit d'une pâte résineuse de noix de parinarium, décorée de motifs géom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-oceanie/#i_37888

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'Océanie »  : […] Un schéma d'ensemble de l'évolution des arcs insulaires et des archipels de l'Océanie peut être tenté, mais l'entreprise est délicate, l'état des connaissances n'étant pas homogène selon la région considérée, et d'autant plus incertain que l'époque étudiée sera plus ancienne. De toute manière, on ne peut guère remonter au-delà du début de l'ère secondaire, car les terrains antérieurs sont trop fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_37888

OCÉANIE - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Le climat »  : […] Si nous laissons de côté l'Australie dont la partie méridionale a un climat tempéré et le Centre-Ouest un climat aride, ainsi que la Nouvelle-Zélande qui a un climat tempéré océanique, les archipels océaniens sont tous situés dans la zone tropicale. Ils jouissent donc d'un climat chaud ; à proximité de l'équateur, les températures moyennes sont de 26-27  0 C et l'amplitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-physique/#i_37888

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Une croissance démographique rapide »  : […] Alors que, à la fin du xix e  siècle, les populations indigènes d'Océanie étaient encore en recul, et paraissaient même parfois vouées à l'extinction, les premières décennies du xx e  siècle ont vu un total renversement de la tendance qui n'a fait que se confirmer et se renforcer depuis lors, au p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_37888

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le partage du Pacifique »  : […] Sur le plan politique, la première conséquence de l'arrivée des Européens a sûrement été l'unification des îles ou archipels partagés jusque-là entre des chefs ou roitelets rivaux traditionnellement en guerre les uns avec les autres. C'est en général le chef le plus habile à tirer parti des techniques militaires européennes, le plus adroit pour s'assurer le concours de « conseillers » européens, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-histoire/#i_37888

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux »  : […] Les sociétés mélanésiennes sont en général, et surtout dans les archipels, de très faible dimension, allant d'une centaine à quelques milliers de personnes. Sur les hautes terres de Nouvelle-Guinée, où l'agriculture est plus intensive grâce à la culture de la patate douce, les groupes humains ont un chiffre de population qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines de milliers. L'organisation sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/#i_37888

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 744 mots
  •  • 5 médias

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est un État composite, héritage d'une histoire coloniale complexe, qui a obtenu son indépendance en 1975. Sa viabilité semblait dès le départ problématique, tant était grande l'hétérogénéité de sa population, émiettée en de multiples groupes ethniques et linguistiques dispersés sur d'immenses espaces souvent montagneux, bien loin de toute idée d'unité et d'identité na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papouasie-nouvelle-guinee/#i_37888

SIUAI ou SIWAI

  • Écrit par 
  • François ZACOT
  •  • 612 mots

Au sud-ouest de l'île de Bougainville (archipel des Salomon), sur la plaine alluviale que délimitent les rivières Mivo à l'est, Torovera à l'ouest, les montagnes au nord et le littoral au sud, vit le groupe des Siuai (ou Siwai), paysans parlant un langage papou. Les Siuai travaillent et habitent dans les clairières, mais pénètrent dans la forêt dense pour chasser ou pour trouver une autre résidenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siuai-siwai/#i_37888

TIKOPIA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 326 mots

Île mélanésienne située au nord de Vanuatu et appartenant aux îles Salomon, la petite île de Tikopia constitue, avec les îlots de Santa Cruz, des Reef et des Duff, la partie est de cet archipel ; sa position est de 10 degrés de latitude sud et de 167 degrés de longitude est. Comme dans les autres îles des Salomon, l'économie locale est fondée sur la culture des tubercules (plus récemment du riz) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tikopia/#i_37888

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian HUETZ DE LEMPS, « SALOMON ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-salomon/