SALOMON ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielÎles Salomon (SB)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général David Vunagi (depuis le 7 juillet 2019)
Chef du gouvernementManasseh Sogavare (depuis le 9 décembre 2014)
CapitaleHoniara
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar des îles Salomon (SBD)
Population753 200 (estim. 2021)
Superficie (km2)30 407

D'importantes ressources, mais un État faible

Depuis cette date, et jusqu'à aujourd'hui, le jeune État s'est fondé sur trois caractères essentiels. En premier lieu, la population s'accroît rapidement du fait d'une remarquable vitalité démographique. Le taux de fécondité est de 3,8 enfants par femme en 2009, avec un excédent naturel qui dépasse 2,6 p. 100 par an. Les Salomon sont en fait en pleine première phase de la transition démographique, avec une très forte natalité et une mortalité faible en raison de la jeunesse de la population. En 2009, les Salomon comptaient 515 000 habitants, soit une densité de 18 habitants par kilomètre carré.

En second lieu, le secteur primaire constitue la base de l'économie. Une part importante de la population continue à dépendre de l'agriculture vivrière. Les faibles densités permettent le maintien d'une agriculture itinérante sur brûlis fondée sur la patate douce, l'igname, le taro et le bananier, cultivés dans les clairières de défrichement d'un habitat dispersé en hameaux ou en petits villages associés aux missions catholiques ou protestantes. Les grandes plantations se limitent aux cocoteraies des îles Russell, et surtout aux périmètres développés pour une large part depuis l'indépendance dans la grande plaine littorale du nord de Guadalcanal. Là, aux cocoteraies déjà anciennes se sont ajoutées des plantations de palmiers à huile et de vastes périmètres de riziculture mécanisée, créés grâce à l'appui technique de la firme hawaïenne C. Brewer & Co dans les années 1970.

Quant à la pêche, elle reste modeste dans sa forme côtière, artisanale et indigène. En revanche, les eaux de la Z.E.E. sont assez riches en thonidés, et les Salomon ont accordé d'importants droits de pêche aux Japonais et aux Américains. Les captures dépassaient 35 000 tonnes par an au début des années 2010.

C'est finalement l'exploitation des riches forêts de l'archipel qui fournit l'essentiel des exportations. Celles-ci parviennent suivant les années à dépasser ou au moins à approcher la valeur des importations. Le tourisme reste un apport économique secondaire. Au total, les Salomon font donc partie des États à faible niveau de développement (P.M.A.) avec un P.I.B. par habitant qui ne dépasse pas 1 340 dollars en 2010.

La capitale de l'archipel, Honiara, est une création récente. Comme la première capitale Tulagi, dans les petites îles Florida, a été anéantie lors de la reconquête de l'archipel par les Américains en 1942, une nouvelle fut créée en 1945 sur le site d'un ancien grand camp militaire américain au nord de Guadalcanal, près de la pointe Cruz où avait débarqué Mendana, à l'ouest de l'aéroport d'Henderson et de la rivière Matanikau qui avaient vu les plus furieux combats de 1942-1943.

Le petit centre-ville s'organise autour de la grande route est-ouest, et se développe au sud du port qui joue un rôle essentiel comme point de contact avec le monde extérieur et centre d'un cabotage actif vers les autres îles. Il comprend un quartier administratif et une zone commerciale « moderne » (banques, magasins). Plus à l'est, près de la rivière Matanikau, un quartier regroupe les petites boutiques des commerçants chinois. Enfin, sur le littoral, dans les collines et les vallées, de petits lotissements et villages abritent les quelque 60 000 habitants (2006) de l'agglomération. Bon nombre sont des migrants de Malaita, la grande île du nord-est, la plus densément peuplée (29 hab./km2).

C'est là d'ailleurs le fondement du troisième trait fondamental des Salomon : leur difficulté à se construire comme un État cohérent. Dès l'indépendance apparurent des fissures dans la cohésion de l'ensemble en même temps que se posaient des problèmes de mal gouvernance et de corruption, notamment dans la capitale. Là se cristallisèrent des tensions entre les immigrants de Malaita et les autochtones de Guadalcanal qui, se voyant marginalisés dans « leur » capitale, créèrent une milice, l'Isabu Freedom Movement. Ses actions violentes contraignirent nombre de Malaitans à s'enfuir dans leur île et à s'organiser dans une Malaita Eagle Force, qui engagea le combat (2000). La situation se dégrada tellement qu'en 2003 le gouvernement, totalement débordé, fit appel à une force d'interposition internationale de plus de deux mille hommes, conduite par les Australiens. La restauration apparente de l'ordre ne dura guère que jusqu'aux élections d'avril 2006 [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Salomon (îles) : carte physique

Salomon (îles) : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Salomon (îles) : drapeau

Salomon (îles) : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SALOMON ÎLES  » est également traité dans :

BOUGAINVILLE ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 480 mots
  •  • 2 médias

L’île de Bougainville appartient du point de vue géographique aux îles Salomon, situées dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, mais elle est administrée par la Papouasie-Nouvelle-Guinée . L'île comptait 175 160 habitants en 2000. Plusieurs îles ou groupes d'îles ont été rattachés à Bougainville : Buka, et les groupes de Kilinailau, Tauu, Nulumanu, Nuguria et Nissan. Le centre administratif de la […] Lire la suite

BUKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Petite île (56 km sur 14 km) de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Buka fait partie de l'archipel des îles Salomon. Elle comporte une chaîne d'origine volcanique qui culmine à 498 mètres. Sur la côte est, des collines ont été découpées dans des calcaires coralliens soulevés. L'île est entourée par un récif-barrière et de nombreux îlots. De climat équatorial, elle est presque entièrement recouverte par […] Lire la suite

CÉRAMIQUE LAPITA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hélène GUIOT
  •  • 345 mots

— 1500 Dans les îles du nord de la Mélanésie se développe, au sein de populations austronésiennes, la culture océanienne ancestrale caractérisée par la poterie Lapita, décorée au peigne. — 1200 Ces « Océaniens anciens » s'installent dans le sud-est des îles Salomon. Leur poterie, du type Lapita occidental, présente une très grande variété de formes, dont des coupes à fond plat. — 1100 Les popul […] Lire la suite

HONIARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Capitale des îles Salomon, archipel situé dans le sud-ouest du Pacifique, Honiara se trouve à l'embouchure de la rivière Matanikau, sur la côte septentrionale de l'île de Guadalcanal. Port et centre de communication, la ville exporte essentiellement des noix de coco, du bois de construction, du poisson et de l'or (extrait de la mine Gold Ridge, dans le centre de l'île). Un aéroport international, […] Lire la suite

MASQUES - Le masque en Océanie

  • Écrit par 
  • Christian COIFFIER
  •  • 8 692 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les îles Salomon »  : […] Dans les îles du nord de l'archipel des Salomon, les masques recueillis par des collectionneurs ressemblent beaucoup aux masques lorr de Nouvelle-Irlande. Les plus célèbres sont ceux de l'île de Nissan qui sont presque tous fabriqués selon le même principe : une face en fibres de palmier recouverte par endroit d'une pâte résineuse de noix de parinarium, décorée de motifs géométriques rouges et bl […] Lire la suite

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 314 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'Océanie »  : […] Un schéma d'ensemble de l'évolution des arcs insulaires et des archipels de l'Océanie peut être tenté, mais l'entreprise est délicate, l'état des connaissances n'étant pas homogène selon la région considérée, et d'autant plus incertain que l'époque étudiée sera plus ancienne. De toute manière, on ne peut guère remonter au-delà du début de l'ère secondaire, car les terrains antérieurs sont trop fra […] Lire la suite

OCÉANIE - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 539 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Le climat »  : […] Si nous laissons de côté l'Australie dont la partie méridionale a un climat tempéré et le Centre-Ouest un climat aride, ainsi que la Nouvelle-Zélande qui a un climat tempéré océanique, les archipels océaniens sont tous situés dans la zone tropicale. Ils jouissent donc d'un climat chaud ; à proximité de l'équateur, les températures moyennes sont de 26-27  0 C et l'amplitude thermique annuelle est i […] Lire la suite

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 727 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Une croissance démographique rapide »  : […] Alors que, à la fin du xix e  siècle, les populations indigènes d'Océanie étaient encore en recul, et paraissaient même parfois vouées à l'extinction, les premières décennies du xx e  siècle ont vu un total renversement de la tendance qui n'a fait que se confirmer et se renforcer depuis lors, au point que certains archipels ont une des structures par âge les plus jeunes du monde. En Papouasie, a […] Lire la suite

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le partage du Pacifique »  : […] Sur le plan politique, la première conséquence de l'arrivée des Européens a sûrement été l'unification des îles ou archipels partagés jusque-là entre des chefs ou roitelets rivaux traditionnellement en guerre les uns avec les autres. C'est en général le chef le plus habile à tirer parti des techniques militaires européennes, le plus adroit pour s'assurer le concours de « conseillers » européens, v […] Lire la suite

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux »  : […] Les sociétés mélanésiennes sont en général, et surtout dans les archipels, de très faible dimension, allant d'une centaine à quelques milliers de personnes. Sur les hautes terres de Nouvelle-Guinée, où l'agriculture est plus intensive grâce à la culture de la patate douce, les groupes humains ont un chiffre de population qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines de milliers. L'organisation sociale […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-6 septembre 2020 Îles Salomon. Projet de référendum d'indépendance dans la province de Malaita.

Le 1er, Daniel Suidani, chef du gouvernement de la province de Malaita, la plus peuplée de l’archipel, annonce son intention d’organiser un référendum sur l’indépendance de celle-ci. Il justifie sa décision par son opposition à la rupture des relations diplomatiques avec Taïwan, en septembre 2019, au profit de la reconnaissance de la République populaire de Chine, décidée par le gouvernement central. […] Lire la suite

16 septembre 2019 Taïwan – Îles Salomon. Rupture des relations diplomatiques.

Les îles Salomon sont le sixième État depuis l’arrivée au pouvoir de Tsai Ing-wen à Taïwan en mai 2016 à établir des relations diplomatiques avec Pékin et à rompre avec Taipei. Taïwan n’entretient plus de relations diplomatiques qu’avec seize États. […] Lire la suite

24 avril 2019 Îles Salomon. Élections législatives.

À l’issue des élections législatives – organisées le 3 –, auxquelles de nombreux candidats se présentent sans étiquette avant de rejoindre un parti une fois élus, les députés élisent Manasseh Sogavare au poste de Premier ministre. Le Premier ministre sortant Rick Houenipwela ne se représentait pas. En novembre 2017, il avait remplacé Manasseh Sogavare, déjà Premier ministre, qui avait été renversé par une motion de censure. […] Lire la suite

19 novembre 2014 Îles Salomon. Élections générales

Les élections générales sont remportées par une majorité de candidats indépendants – 32 sur 40. Le Parti de l'alliance démocratique de Steve Abana est la première formation représentée, avec 7 élus. Le chef du gouvernement Gordon Darcy Lilo n'est pas réélu dans sa circonscription. Le 9 décembre, le Parlement élira Manasseh Sogavare au poste de Premier ministre, que celui-ci a déjà occupé à deux reprises depuis 2000. […] Lire la suite

5 juin 2000 Îles Salomon. Coup de force

À Honiara, un groupe armé attaque la résidence du Premier ministre, Bartholomew Ulufa'alu, qu'il prend en otage. La « Force des aigles de Malaita » reproche au gouvernement de ne pas protéger les ressortissants de l'île de Malaita, installés depuis longtemps sur l'île-capitale de Guadalcanal, et qui subissent les exactions de l'Armée de libération de Guadalcanal. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian HUETZ DE LEMPS, « SALOMON ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-salomon/