HISTOIRE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sens et progrès

À la fin du xviiie siècle et tout au long du xixe siècle, les philosophes s’efforcèrent de rassembler les récits des historiens pour accéder à une vision globale du temps historique. Kant, auteur de nombreux opuscules sur ce thème, a sans doute influencé considérablement les grandes philosophies de l’histoire, et au premier chef celle de G. W. F. Hegel (1770-1831). Il est le premier à avoir estimé que la condition nécessaire pour que s’écrive une histoire de l’humanité est l’hypothèse d’une orientation du parcours humain. Le mot « sens » a deux connotations, celle de signification et celle de direction. Or peut-il y avoir signification s’il n’y a pas direction, orientation ? Kant répond négativement, considérant que nous sommes contraints d’« envisager l’histoire de l’espèce humaine en gros comme la réalisation d’un plan caché de la nature pour produire une constitution politique parfaite » (Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, 1784).

Il appartiendra à Hegel de fournir un socle métaphysique aux intuitions de Kant. Pour l’auteur de La Raison dans l’histoire, le philosophe n’introduit pas arbitrairement l’hypothèse d’un sens de l’histoire, il prend conscience qu’une histoire qui se réduirait à une suite de hasards et qui ne serait pas conduite par la raison serait impensable et tout simplement impossible à écrire. Dès La Phénoménologie de l’esprit (1807), Hegel décrit le mouvement dialectique qui donne son dynamisme au temps humain. Par « dialectique », il entend le contraire d’une causalité linéaire et suppose que l’effet rejaillit sur sa cause et la transforme à son tour. Les forces en présence dans l’histoire interagissent et rétroagissent les unes sur les autres. Par l’entremise de la fable qui oppose le Maître à l’Esclave, Hegel illustre la façon dont évoluent les relations entre les consciences. Il y a un sens de l’histoire, qui part d’une lutte à [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « HISTOIRE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-notions-de-base/