MINKOWSKI HERMANN (1864-1909)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien allemand né en Russie, à Alexoten, et mort à Göttingen. Hermann Minkowski habita Königsberg dès sa plus tendre enfance, et il fit ses études universitaires à Königsberg et à Berlin. De 1887 à 1902, il enseigna successivement à l'université de Bonn et à l'université de Königsberg, puis à l'École polytechnique de Zurich, où il eut comme élève A. Einstein. En 1902, il devint titulaire à Göttingen d'une chaire créée spécialement pour lui.

Très jeune, en 1882, Minkowski partagea avec J. B. Smith le grand prix de l'Académie des sciences de France : le sujet était « Théorie de la décomposition des nombres entiers en une somme de cinq carrés ». Il s'agissait de préciser des résultats énoncés sans démonstration par F. G. Eisenstein, près de quarante ans plus tôt. Minkowski consacra par la suite de nombreuses publications à la théorie des nombres ; il est le créateur de la géométrie des nombres, qu'il a exposée dans deux ouvrages fondamentaux : Géométrie des nombres (Geometrie der Zahlen, 1896) et Approximation diophantienne (Diophantische Approximationen, 1907). À ces travaux se rattachent des études sur les surfaces partout convexes.

Minkowski s'est également occupé de physique mathématique, et son nom est resté attaché à la notion d'espace-temps, essentielle dans la théorie de la relativité. On lui doit un mémoire fondamental, daté de 1908, sur Les Équations fondamentales des phénomènes électromagnétiques dans les corps en mouvement (Die Grundgleichungen für die elektromagnetischen Vorgänge in bewegten Körpern).

—  Jean-Luc VERLEY

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  MINKOWSKI HERMANN (1864-1909)  » est également traité dans :

CONVEXITÉ - Ensembles convexes

  • Écrit par 
  • Victor KLEE
  •  • 4 793 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Géométrie des nombres »  : […] Ce sont des recherches de théorie des nombres qui furent à l'origine des premiers travaux de Minkowski. Rappelons ici l'énoncé du célèbre théorème de Minkowski : Si C est un sous-ensemble convexe de R n , symétrique par rapport à l'origine, et de volume V(C) ≥ 2 n , alors C contient au moins un point dont toutes les coordonnées sont des nombres ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/convexite-ensembles-convexes/#i_26655

EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 6 510 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Relativité générale »  : […] Dès 1907, Einstein se posa le problème de la généralisation du principe de relativité aux mouvements quelconques, qui obligeait à reformuler la théorie de la gravitation. Selon la loi de Galilée de la chute des corps, l'accélération due à la pesanteur ne dépend pas de la nature du corps, ce dont la mécanique newtonienne rend compte par l'égalité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/#i_26655

ESPACE-TEMPS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PROVOST, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 6 018 mots
  •  • 5 médias

La mécanique classique, sous la forme mathématique rigoureuse que lui a donnée Newton, repose sur les deux concepts fondamentaux d'espace et de temps absolus : un événement ponctuel est parfaitement déterminé lorsqu'on connaît sa position dans l'espace, identifié à l'espace euclidien à trois dimensions, et sa date. Mais ces notions sont théoriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-temps/#i_26655

HILBERT DAVID (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Rüdiger INHETVEEN, 
  • Jean-Michel KANTOR, 
  • Christian THIEL
  •  • 14 855 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Problème 11 : classification des formes quadratiques (à coefficients dans des anneaux d'entiers algébriques) »  : […] On considère des formes quadratiques de m variables à coefficients dans un anneau intègre A. Il s'agit de classer ces formes, deux d'entre elles étant identifiées si elles sont équivalentes (si une transformation linéaire des variables permet de passer de l'une à l'autre). Par exemple, on sait bien (théorème de Sylvester) que toute forme quadrati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hilbert/#i_26655

LEWIN KURT (1890-1947)

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 2 089 mots

Dans le chapitre « L'univers psychologique »  : […] Intimement solidaire d'une œuvre expérimentale progressivement étendue de la personnalité aux groupes restreints et, de là, aux sociétés réelles, l'entreprise théorique conçue par Lewin aux environs de 1920 s'est en effet donné pour fin de garantir aux sciences de l'homme non seulement la rigueur de leur méthodologie, mais aussi la spécificité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-lewin/#i_26655

QUADRATIQUES FORMES

  • Écrit par 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 6 810 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Formes positives »  : […] L'ensemble H (ou H r ) de ces formes s'identifie à celui des matrices symétriques positives inversibles : c'est un « espace symétrique » H  = K G d'Élie Cartan, avec G =  GL ( r ,  R ) et K =  O ( r ,  R ) qui est le stabilisateur de la matrice unité. Le problème essentiel de la théorie de la réduction est de trouver dans H un « ensemble fondamen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formes-quadratiques/#i_26655

RELATIVITÉ - Relativité restreinte

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Espace-temps et quadrivecteurs »  : […] Les formules de changements de référentiels laissent apparaître la façon dont les coordonnées de temps et d'espace sont étroitement liées. L'expression mathématique de cette réalité a été développée par le mathématicien allemand Hermann Minkowski, qui a souligné l'intérêt de considérer un espace-temps à quatre dimensions unifiant les concepts, ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-restreinte/#i_26655

Pour citer l’article

Jean-Luc VERLEY, « MINKOWSKI HERMANN - (1864-1909) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-minkowski/