TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Toulouse-Lautrec

Toulouse-Lautrec
Crédits : Hulton Getty

photographie

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec
Crédits : S. Honda/ AFP/ Getty

photographie

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


L'art de Montmartre et l'art de Lautrec

L'art de Lautrec s'est donc formé à l'imitation d'une réalité entièrement transmuée en spectacle, mais en spectacle lui-même monté avec un art savant et prestigieux. Ses acteurs ont bien mérité leur gloire, si amer qu'en soit souvent le déclin. Mais, dans le moment de son éclat, cette gloire était pleinement justifiée. Il n'est déesse mythologique ni princesse de l'histoire qui ait été célébrée de plus fière, gracieuse et magnifique manière que La Goulue, telle que, entrant au Moulin-Rouge, nous la présente un tableau de 1892. À l'occasion d'un tel chef-d'œuvre, il faut reconnaître en Lautrec un de ces artistes privilégiés – privilège d'autant plus étonnant qu'il est celui d'un amoureux difforme – pour qui la femme, tout d'elle, son corps comme ses toilettes et ses attitudes et les infinies possibilités qu'elle peut avoir de se montrer, constitue une inépuisable promesse de mystère et de beauté. Thadée Natanson, dans son livre, a consacré à la femme et aux femmes, et à la richesse de variations qu'elles offrent à un voluptueux – surtout de l'espèce de Lautrec – des pages et des pages d'étourdissants croquetons.

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec

À l'Élysée Montmartre, H. de Toulouse-Lautrec

Photographie

Henri de Toulouse-Lautrec, «À l'Élysée Montmartre», 1888. Huile sur toile, 73,3 cm × 50,8 cm. Collection particulière. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Danse mauresque, H. de Toulouse-Lautrec

La Danse mauresque, H. de Toulouse-Lautrec

Photographie

La Danse mauresque, ou Les Almées, est un des deux panneaux peints pour la baraque de la Goulue à la foire du Trône à Paris. De droite à gauche, Félix Fénéon, Toulouse-Lautrec, Jane Avril et Oscar Wilde. Henri de Toulouse-Lautrec, La Danse mauresque, 1895. Huile sur toile. Musée... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

La Toilette, H. de Toulouse-Lautrec

La Toilette, H. de Toulouse-Lautrec

Photographie

Henri de Toulouse-Lautrec, «La Toilette», 1896. Huile sur carton, 67 cm × 54 cm. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Les vedettes, donc, que ce soit la Goulue, Valentin le Désossé, Jane Avril, tant d'autres qui ont alors fait courir tout Paris, inspirent, par l'art qu'elles créent sur la scène, l'art que Lautrec crée dans ses peintures, ses dessins, ses lithos, ses affiches. Ses affiches, c'est peut-être par là qu'il se rapproche le plus du génie de ses modèles, d'abord parce qu'elles lui permettent d'affronter, comme eux, un public bien plus vaste que celui des Salons et des expositions, le public de la rue. Ensuite, parce que c'est dans l'affiche, ses lignes nettes, ses fulgurants aplats de couleur, son pouvoir d'attirer l'œil du passant et de le maintenir subjugué, et dès lors obsédé, que l'art de Lautrec s'assimile à celui de la vedette seule sur la scène, et en même temps atteint au sommet de lui-même, à sa plus vive expression, à toute l'impérieuse pureté de son style.

La vedette peut ondul [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE (1864-1901)  » est également traité dans :

ELLES (H. DE TOULOUSE-LAUTREC )

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 239 mots

Les onze pièces publiées par Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) pour la suite Elles sont à la fois caractéristiques de ses thèmes favoris (à l'exception de la clownesse Cha-U-Kao, toutes les femmes qu'il représente appartiennent en effet au monde des maisons closes) et de sa pratique de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elles-h-de-toulouse-lautrec/#i_305

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC ET L'ESTAMPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 685 mots

1891 Moulin Rouge, La Goulue, à la fois la première lithographie de Lautrec et sa première affiche (toutes seront dans cette technique). L'œuvre démontre son habileté technique et stylistique. Par l'économie de moyens et la simplification des formes (la profondeur de la scène ne vient que de la différence d'échelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec-et-l-estampe-reperes-chronologiques/#i_305

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Bouleversements techniques et esthétiques »  : […] Vers 1845, Jean-Alexis Rouchon met au point un procédé d'impression polychrome dérivé du papier peint, qui permet la production d'affiches d'extérieur de grand format. En 1866, Jules Chéret introduit en France la chromolithographie inventée en Angleterre, et organise une imprimerie à Paris, qui se spécialise dans la création d'affiches illustrées ( Le Bal Valentino , 1869). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_305

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albi-histoire-et-histoire-de-l-art/#i_305

IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 9 461 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Degas et Toulouse-Lautrec »  : […] Qui examine de près les querelles intestines du groupe constate tout d'abord qu'elles sont dues à des différences de tempérament et croit devoir distinguer la plus vive de ces différences en la personne de Degas . Celui-ci s'est toujours montré réticent devant l'opinion générale du groupe, réfractaire à ses plans et ses intentions. Peut-être serait-ce avec Pissarro que cette opposition se marque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impressionnisme/#i_305

LITHOGRAPHIE ORIGINALE AU XIXeSUP SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 423 mots

1819 Francisco Goya exécute sa première lithographie. Mais c'est en France, durant son exil, qu'il pratiqua véritablement la nouvelle technique, à Paris mais surtout à Bordeaux, où il réside et où il exécute la série des Taureaux dits de Bordeaux (1825). 1820 Début de la publication des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithographie-originale-au-xixe-siecle-reperes-chronologiques/#i_305

PUBLICITÉ ET ART

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 6 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une forme d'expression liée à l'écriture »  : […] Au contraire de l'art, la publicité est une expression postérieure à l'invention de l'écriture. Si l'on se réfère aux travaux d'André Leroi-Gourhan qui reposent en partie sur les recherches d'Annette Laming-Emperaire, on voit que l'art pariétal – celui de Lascaux, des Eyzies ou d'Altamira –, malgré son apparent réalisme, est plus qu'un art d'imitation. Les groupements d'animaux en fonction des li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/#i_305

Pour citer l’article

Jean CASSOU, « TOULOUSE-LAUTREC HENRI DE - (1864-1901) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec/