HARMONICA, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Larry Adler

Larry Adler
Crédits : Time Life Pictures/ Getty

photographie

Harmonica

Harmonica
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Harmonica diatonique : exemple sonore (1)

Harmonica diatonique : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique


Histoire

L'harmonica est un orgue à bouche occidental. En Orient, les orgues à bouche semblent être apparus en Chine, sous les noms de he et de yu, entre le xive et le xiie siècle avant J.-C. ; ils ont donné le sheng chinois, attesté vers le viie siècle avant J.-C., le shō japonais et le saenghwang coréen. Il est établi que des instruments de ce type ont été importés en Allemagne à la fin du xviiie siècle, mais peut-être avaient-ils été introduits en Europe par des moines dès le xviie siècle.

L'instrument moderne, appelé en Allemagne Mundharmonika (harmonica à bouche), a été inventé en 1822 par un horloger allemand, Christian Friedrich Ludwig Buschmann. En 1857, un autre horloger allemand, Matthias Hohner, fonde à Trossingen, en Bade-Wurtemberg, la firme Hohner, qui commence à produire de manière industrielle les harmonicas. La production croît rapidement pour exploser à la fin du xixe siècle. C'est que l'instrument remporte un énorme succès aux États-Unis, où il est exporté dès 1862. En 1896, un des modèles de Hohner, le Marine Band, est breveté dans ce pays, où il va rencontrer un énorme succès. Le blues adoptera l'harmonica diatonique au début du xxe siècle, car c'est l'instrument transportable et expressif par excellence. Le modèle chromatique devient lui aussi fort populaire. Le virtuose Larry Adler (1914-2001) devient une star internationale à la fin des années 1920.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'harmonica apparaît menacé par son image d'instrument populaire dans un monde ou le rock 'n' roll écrase les autres musiques populaires. Mais, dès les années 1960, de nombreux artistes, parmi lesquels les représentants de la « British invasion » – comme les Beatles, les Rolling Stones ou les Yardbirds –, vont le brandir comme un emblème de leur attachement aux racines blues.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « HARMONICA, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonica-en-bref/