HABITATL'habitation africaine au sud du Sahara

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Organisé sans le concours de spécialistes diplômés et de techniciens patentés, l'habitat de l'Afrique noire est souvent considéré comme « primitif », dénué de qualités ; pour beaucoup de nos contemporains, il doit, irrévocablement, céder la place aux architectures importées ; tout au plus accorde-t-on parfois quelque intérêt au Sahel, en Afrique orientale, à des formes de construction venues, dit-on, avec l'islam. Il a fallu très longtemps pour rendre aux Africains les Zimbabwe qui ponctuent le sud du continent (voir Le Grand Atlas de l'architecture mondiale, Encyclopædia Universalis, pp. 80-81). Jusqu'à une période très récente, seuls quelques anthropologues, géographes, quelques rares architectes ont prêté attention aux demeures des Noirs ; archéologues et historiens ont tardé encore plus ; dès lors, le déséquilibre est immense entre l'information scientifique dont nous disposons, pour les constructions européennes anciennes ou actuelles, et celle, encore très mince, qui peu à peu dégage l'habitat africain d'une ombre millénaire. La recherche archéologique a révélé que le souci de protéger les groupes humains par des abris construits remonte, en Afrique orientale, à plus d'un million d'années, que les techniques de la voûte de briques, dite nubienne, étaient déjà connues sous l'Ancien Empire égyptien, que la fabrication des briques crues existait dans la boucle du Niger, dès le début de l'ère chrétienne, que l'organisation concertée de l'espace d'habitation était chose courante, du nord au sud du monde noir, longtemps avant tout contact avec l'islam. Il n'existe cependant, par défaut de recherches, aucune histoire complète de l'habitat africain ; il serait présomptueux d'en esquisser ici les grandes lignes. Même les monographies « ethnologiques » sont de valeur et de niveau très inégaux. On doit actuellement se contenter de dégager quelques traits généraux clairs, et il faut souhaiter que les études progressent beaucoup dans les décennies prochaines ; non sans souligner que l'habitude, paresseuse, qui consiste à diviser le continent entre un nord – » blanc » – et un sud – » noir » – ne comporte pas que des avantages : elle interdit, par exemple, d'effectuer des comparaisons entre les constructions de terre appartenant à différentes zones.

Des constructions édifiées sans technologies architecturales, à l'aide de matériaux fragiles

Comme dans toutes les autres parties du monde, les Africains ont emprunté leurs matériaux de construction à l'environnement immédiat, et les exemples de transport de matériaux sur de longues distances sont rares ; en Afrique, l'exploitation excessive de certains matériaux a probablement conduit à des ruptures écologiques : c'est certainement le cas à Madagascar, où la demande de bois pour les demeures est en partie responsable d'une déforestation dangereuse.

La chaleur, souvent accablante, interdit l'emploi d'accumulateurs de chaleur – comme la pierre nue ou même le béton et la tôle ondulée – et conduit à utiliser des matériaux calorifuges, largement disponibles, comme la terre et les végétaux. La chaleur impose en outre de réaliser une circulation intense de l'air, malgré la rareté des ouvertures, en facilitant l'évacuation de l'air chaud par le haut des pièces. Les brusques et terribles tornades peuvent emporter les demeures ; elles rendent leur effondrement très dangereux si les matériaux de construction sont lourds et les étages nombreux : c'est pourquoi la construction « à terre » est la règle, là où l'espace n'est pas limité. Le ruissellement massif sape les murs de terre mal isolés ; il rend, dans tous les cas, très improbable une longue durée de la demeure. Les rapports sociaux, le désir de concilier la vie des individus et la cohésion des groupes s'accommodent bien de pièces simples, dont le nombre est à la mesure des besoins. Cette socialisation-dispersion de l'habitat revêt, dans toute l'Afrique, l'allure de constructions groupées au milieu d'espaces verts, agglutinant de manière plus ou moins dense des milliers de personnes parfois ; elle s'accommode d'unités de base de plan circulaire ou rectangulaire de quelques mètres carrés. L'entretien régulier et la réfection périodique de l'habitation assurent la durée nécessaire ; chaque pièce de ce « jeu de construction » est relativement indépendante des autres et peut être modifiée à merci.

On a beaucoup insisté dans les années 1980 sur la terre, soit damée, soit modelée en gros colombins, soit façonnée en briques séchées au soleil : il [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Armatures de bois sur plan circulaire

Armatures de bois sur plan circulaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Armatures de tentes

Armatures de tentes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Toits sur bâtiments de plan circulaire (1)

Toits sur bâtiments de plan circulaire (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Toits sur bâtiments de plan circulaire (2)

Toits sur bâtiments de plan circulaire (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  HABITAT  » est également traité dans :

HABITAT

  • Écrit par 
  • Pierre CENTLIVRES
  •  • 2 773 mots
  •  • 1 média

Il sera question ici de l'habitant autant que de l'habitation, des relations qui les unissent autant que des unités elles-mêmes. Il faut noter tout d'abord l'universalité du phénomène maison, compris non pas comme abri construit mais comme espace organisé, vécu et symboliquement marqué. Le type et l'organisation de la maison étant liés à la structure politique et économique […] Lire la suite

HABITAT - L'habitat contemporain

  • Écrit par 
  • Georges CANDILIS, 
  • Pierre PIGANIOL
  •  • 8 146 mots
  •  • 1 média

Les besoins en logements neufs ont atteint, en France comme dans de nombreux autres pays, un niveau très élevé, en raison de la convergence de plusieurs facteurs : la vague démographique, le nombre des immeubles vétustes que l'on ne peut plus conserver, le ralentissement de la construction entre les deux guerres mondiales, les priorités accordées à juste titre à la reconstruction de l'appareil de […] Lire la suite

HABITAT - L'habitat gréco-romain

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 6 563 mots
  •  • 16 médias

L'étude de l'architecture gréco-romaine s'est longtemps bornée aux bâtiments, surtout sacrés, que leur caractère monumental et leurs matériaux choisis avaient mieux conservés que les habitations, premières victimes de toutes les vicissitudes historiques. En dépit des découvertes faites depuis le milieu du xviiie siècle à Herculanum et […] Lire la suite

HABITAT - L'habitat rural en Occident (XIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean CHAPELOT
  •  • 4 318 mots

Au Moyen Âge et dans l'Ancien Régime, le village a été le cadre habituel de vie de l'immense majorité de la population européenne. La maison rurale, quels que soient sa forme, ses matériaux, ses fonctions, a fortement marqué, non seulement la mentalité des populations contemporaines, mais aussi le paysage. Consciemment ou non, de manières différentes s […] Lire la suite

ABSALON ESHER MEIR dit (1964-1993)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 1 018 mots

L'artiste Esher Meir, dit Absalon, est né en 1964 à Ashdod en Israël. Il est mort à Paris en 1993. Sa carrière fulgurante aura duré à peine six années. Très vite connu et reconnu, il a produit une œuvre homogène et d'emblée identifiable, à la fois représentative de l'art au tournant des années 1980 et 1990, et très singulière, dont la forme essentielle touche à l'habitat. Ni architecte, ni design […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] La devise poétique des ancêtres fondateurs les appelle « Équilibreurs de degrés », en hommage à leur travail titanesque d'aménagement de ces chaos de rochers. Les grandioses constructions des Tellem, greniers en forme d'obus ou maisons flanquées de petites tours carrées, protégées par les auvents de la falaise, ont subsisté jusqu'à nos jours et sont réutilisées par les Dogon. Quant aux villages a […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA, 
  • Pierre VERMEREN
  •  • 42 226 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Des densités différenciées avec une urbanisation renforcée »  : […] Si, en 1966, la densité moyenne était de 5 habitants/km 2 , elle atteignait 14 habitants/km 2 en 2008. Elle a augmenté avec des évolutions très contrastées : les wilayas sahariennes, qui regroupent près de 11 p. 100 de la population en 2008 sur 84 p. 100 du territoire, ont une densité moyenne de 1,86 habitants/km 2 . Celles qui affichent les plus fortes densités sont Biskra (34), Laghouat (18) et […] Lire la suite

ANDO TADAO (1941- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 852 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Géométrie, élégance, sérénité »  : […] Parmi ses premières œuvres, celle qui lui valut sa réputation et que l'on peut considérer comme inaugurale (restée d'ailleurs à ce jour peut-être la plus forte) consiste en une petite maison privée, de deux niveaux, bâtie en 1976 à Ōsaka dans le quartier de Sumiyoshi. Serrée sur un terrain de 3 mètres de largeur autour d'une courette d'un total dépouillement, elle est pourvue d'une façade plate, a […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE

  • Écrit par 
  • Luc BOURGEOIS
  •  • 4 882 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Archéologie du paysage et histoire de l’habitat rural »  : […] Témoignage le plus visible de l’emprise humaine, la trame des champs et des chemins, d’abord abordée à partir de plans et de photographies aériennes par l’archéogéographie, a été progressivement documentée par des fouilles qui s’attachent à l’étude des parcellaires et des pratiques culturales (fosses de plantations de vignes, drainages, rotation des cultures, etc.). Polarisant ces espaces arpentés […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « Distribution »  : […] La réflexion sur les usages est aussi ancienne que l'art de bâtir. Toutefois, les recommandations qui en résultent sont restées longtemps sommaires. Qu'il s'agisse des temples, des basiliques ou des villas, Vitruve se contente par exemple de donner quelques conseils généraux, sans jamais entrer dans le détail de la disposition des espaces les uns par rapport aux autres. Les traités d'architecture […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DEVISSE, « HABITAT - L'habitation africaine au sud du Sahara », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitation-africaine-au-sud-du-sahara/