Afrique noire, ethnologie


AFAR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 325 mots

Installés au nord de la ligne de chemin de fer Djibouti - Addis-Abeba, les Danakil ou Afar constituent à peu près 35 p. 100 de la population de la république de Djibouti. Mais la majorité d'entre eux sont installés en Éthiopie et en Érythrée. Ils sont, au total, quelques centa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afar/#i_0

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 195 mots
  •  • 1 média

La perception que l'Occident a pu avoir des arts africains a été fortement perturbée par ce que, dans les années 1920, on a appelé l'« art nègre ». Le choc esthétique et l'influence de ces formes sur les avant-gardes a un temps eu pour effet de faire passer au second plan la richesse des styles, ainsi que la complexité des liens entretenus avec l'univers social et religieux. Ce n'est que par l'étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_0

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique

  • Écrit par 
  • Louis PERROIS
  •  • 6 846 mots
  •  • 7 médias

Les arts africains, principalement la sculpture, sont connus en Europe depuis le xve siècle, mais n'ont acquis leur qualité d'expression artistique authentique qu'après 1906, quand les peintres cubistes les eurent fait « découvrir » comme un véritable art nègre. Mais l'art nègre du cubisme est-il vraiment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-un-foisonnement-artistique/#i_0

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Civilisations traditionnelles

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 918 mots

Les sociétés globales – ainsi appelées parce qu'en chacune d'elles l'individu trouve l'ensemble des réseaux de relations sociales dont il a besoin au cours de sa vie – furent nombreuses dans l'Afrique traditionnelle, celle qui prit fin avec la période coloniale en ses débuts, vers le dernier quart du xixe siècle. Un ethnologue, George P. Murdock, en é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-civilisations-traditionnelles/#i_0

ASHANTI ou ACHANTI

  • Écrit par 
  • Paul MERCIER
  •  • 1 159 mots
  •  • 1 média

Les Ashanti (ou Asante) étaient, d'après les estimations démographiques de 2000, plus de 1 500 000, vivant dans les régions centrales de la république du Ghāna. Ils y ont imposé leur suprématie politique aux xviiie et xixe siècles, et les contrecoups de leurs opérations militaires se sont fait sentir, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ashanti-achanti/#i_0

BAGA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 637 mots

Occupant la plaine côtière de la Guinée, les Baga vivent de la culture du riz sur des terres préparées par un long travail : défrichage par incendie des palétuviers, construction de digues. Situés sur des dunes de sable, les villages sont reliés par des pistes noyées pendant six mois de l'année. Aussi les Baga étaient-ils divisés autrefois en petits groupes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baga/#i_0

BAKOTA ou KOTA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 413 mots

Population bantoue, du groupe nord-ouest, les Bakota (ou Kota, singulier Mukota) constituent une des populations forestières du Gabon, comme les Fang, leurs voisins, avec lesquels ils partagent de nombreux traits. Au nombre d'environ 44 000, ils sont dispersés dans l'est du Gabon et au Congo, de l'Ogooué-Ivindo au Niari. Ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bakota-kota/#i_0

BAMBARA

  • Écrit par 
  • Jean BAZIN
  •  • 2 615 mots
  •  • 2 médias

Bambara est certainement l'un des ethnonymes les plus célèbres d'Afrique de l'Ouest, sans qu'il ait jamais pour autant désigné une population strictement identifiable et aisément délimitable sur le terrain. Sa notoriété, au contraire, est à la mesure de la grande diversité de ses usages. Il y a toujours eu bien des manières d'être bambara ou d'être réputé tel par ses voisins.Tout au long du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambara/#i_0

BAMILÉKÉ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 574 mots

Habitants des hauts plateaux occidentaux du Cameroun, les Bamiléké, dont le nombre avait été estimé à 1 500 000 environ en 1971 (puis à environ 2 millions en 1990), sont groupés en chefferies traditionnellement indépendantes les unes des autres ; l'administration de la république du Cameroun essaye de les regrouper. En 1957, il y en avait plus de cent, comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bamileke/#i_0

BAMOUM

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 299 mots

Les Bamoum, qui vivent dans la région de Foumban (à l'ouest du Cameroun), ont un passé prestigieux. En témoigne le musée de Foumban qui contient dix-sept masques représentant les dix-sept souverains qui se sont succédé depuis le fondateur, Nacharé, venu du pays Tikar. Au xviiie siècle, les Bamoum ont une histoire assez complexe. Ils ont dû subir la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bamoum/#i_0

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 120 mots
  •  • 4 médias

L'appellation « bantous » désigne les locuteurs d'un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l'Afrique centrale et australe. Il est composé d'environ quatre cent cinquante langues apparentées que M. Guthrie a regroupées en seize zones homogènes. J. Greenberg leur assigne à toutes la même origine lointaine (les confins du Nigeria et du C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_0

BAOULÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHAUVEAU
  •  • 3 386 mots

On considère aujourd'hui comme étant le « pays baoulé » (ou « baule », prononcé de la même manière) une vaste région de plus de 32 000 kilomètres carrés occupant, dans le centre de la république de Côte-d'Ivoire, un milieu naturel diversifié : au centre, une importante savane préforestière qui pénètre le massif forestier guinéen ; au sud, à l'ouest et à l'est, des marches forestières. La densité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baoule/#i_0

BERGDAMA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots

Installés dans la réserve d'Okombahe (Namibie) pour la plupart d'entre eux, les Bergdama (également appelés Berg Damara) sont au nombre de 105 000 environ à la fin des années 1990. Leur origine reste mystérieuse. Ils sont beaucoup plus foncés que les populations environnantes et ressemblent plus aux Noirs d'Afrique de l'Ouest qu'aux Bantous. Ils n'ont pas de langue propre, ayant adopté celle des N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bergdama/#i_0

BÉTÉ

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 978 mots

Établis en Côte-d'Ivoire et appartenant au groupe des Krou, les Bété représentent, dans les années 1990, 18 p. 100 de la population ivoirienne, soit 2 millions de personnes environ. Le pays bété, qui s'étend sur la forêt et sur la savane, entre Gagnoa et Daloa, a pour capitale cette dernière ville, distante de 400 kilomètres d'Abidjan.Autrefois situés à prox […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bete/#i_0

BOBO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 411 mots

L'appellation Bobo est peu claire. Les ethnologues ont alimenté la confusion en distinguant Bobo Oulé ou Tara, Niénigué, Bobo Gbé ou Kian, Bobo Fing, Bobo Dioula. Les Bobo Oulé ainsi que les Niénigué sont des Bwa ; ils sont installés au Burkina Faso, au nord-est de Bobo-Dioulasso, au sud et au nord de Dédou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobo/#i_0

BOCHIMANS, BOSCHIMANS ou BUSHMEN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 874 mots
  •  • 1 média

Les Bochimans, peuple d'Afrique australe en voie d'extinction, n'ont adopté ni l'agriculture, ni l'élevage ; ils vivent de chasse, de cueillette et de ramassage comme avant le Néolithique ; ils sont les derniers en Afrique, avec les Pygmées, à représenter la civilisation de l'arc. Pour cette raison, ils disparaissent en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bochimans-boschimans-bushmen/#i_0

CHAGGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 743 mots

Population bantoue, les Chagga (Wachagga ou Dschagga) ont suscité l'intérêt des premiers voyageurs par le pittoresque de leur localisation sur les hautes pentes du Kilimandjaro ; l'originalité de leur système d'irrigation a attiré l'attention des historiographes marxistes : Wittfogel en fait les représentants africains du mode de production asiatique. Au nombre d'environ 1,5 million de personnes a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chagga/#i_0

DIEU D'EAU (M. Griaule)

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 975 mots

Publié fin 1948, Dieu d’eau se présente comme une chronique des entretiens quotidiens entre un vieil aveugle dogon, Ogotemmêli, et l’ethnologue français Marcel Griaule, lors de la mission ethnographique Niger de 1946. L’ouvrage marque un tournant dans l’œuvre de ce célèbre spécialiste des Dogon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-d-eau/#i_0

DINKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 460 mots

Dans la province du Bahr el-Ghazal (Soudan du Sud), entre Wau et Malakal, dans le bassin central du Nil, vivent, au début du xxie siècle, environ 2 millions de Dinka, étroitement apparentés à leurs voisins du Nord-Est, les Nuer. Ils sont divisés en un très grand nombre de tribus dont les principales sont celles des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinka/#i_0

DIOLA ou JOLA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 345 mots

Sur les deux rives de la Casamance, au sud du Sénégal, entre la Gambie et la Guinée-Bissau, se trouvent des populations que l'on regroupe sous le terme de Diola (ou Jola). Au nombre de 900 000 environ au début du xxie siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diola-jola/#i_0

DOGON

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 497 mots
  •  • 3 médias

Descendant d'une branche Keita, les Dogon habitent au Mali, dans la partie sud-ouest de la boucle du Niger, une région montagneuse appelée « falaises de Bandiagara ».D'après la tradition, ils sont venus du Mandé, région située au sud-ouest de leur habitat actuel. Le Mandé fut, au xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dogon/#i_0

ÉWÉ ou ÉVHÉ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 896 mots

Les Éwé (ou Evhé, selon certains historiens comme R. Cornevin) occupent en Afrique occidentale le littoral du golfe de Guinée, de l'embouchure de la Volta, à l'ouest, à celle du Mono, à l'est, et l'arrière-pays sur une profondeur d'environ 150 km. La frontière entre le Ghana et le Togo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ewe-evhe/#i_0

FANG

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 794 mots

Les Fang forment près du tiers de la population du Gabon, dont ils occupent le Nord et l'Ouest (ils étaient 450 000 en 2005, au Gabon). Leur groupe se prolonge au-delà des frontières, en Guinée équatoriale (80 p. 100 de la population) et au Cameroun (20 p. 100 de la pop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fang/#i_0

FON

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 614 mots

Localisés dans le sud du Bénin et au Nigeria, les Fon parlent un dialecte ewe, du sous-groupe kwa de la famille Niger-Congo des langues africaines. Leur langue est proche de celles des Adja et des Ouatchi. Dans les années 2000, on estime leur nombre à 3,5 millions.L'économie traditionnelle des Fon repose sur l'agricultur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fon/#i_0

HABITAT - L'habitation africaine au sud du Sahara

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE
  •  • 2 930 mots
  •  • 7 médias

Organisé sans le concours de spécialistes diplômés et de techniciens patentés, l'habitat de l'Afrique noire est souvent considéré comme « primitif », dénué de qualités ; pour beaucoup de nos contemporains, il doit, irrévocablement, céder la place aux architectures importées ; tout au plus accorde-t-on parfois quelque intérêt au Sahel, en Afrique orientale, à des formes de construction venues, dit- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitation-africaine-au-sud-du-sahara/#i_0

HAUSA ou HAOUSSA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 592 mots

Au nord du Nigeria et au sud du Niger vit une population estimée en 1992 à près de vingt-trois millions de personnes dont la langue maternelle est le hausa, classée par J.-M. Greenberg parmi les langues afro-asiatiques, avec le sémitique, l'ancien égyptien, le berbère et les langues couchitiques de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hausa-haoussa/#i_0

HERERO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots
  •  • 2 médias

Peuple de langue bantoue, originaire d'Afrique centrale et vivant dans le centre et le nord-ouest de la Namibie, l'ethnie herero compte, au début du xxie siècle, 130 000 personnes environ. Malgré la pénétration missionnaire, les Herero restent largement fidèles à leur religion traditionnelle. Ayant d'abord subsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herero/#i_0

HÉRITAGE DES DOGON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 593 mots

1907 Le lieutenant Louis Desplagnes publie dans le Plateau central nigérien, une collection d'objets « dogon ».1931 Marcel Griaule (étudiant de Marcel Mauss) et Michel Leiris s'émerveillent, lors de l'expédition Dakar-Djibouti, de l'éton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heritage-des-dogon-reperes-chronologiques/#i_0

HOTTENTOTS

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 419 mots
  •  • 1 média

Les Hottentots s'appelaient eux-mêmes Khoi-Khoin. L'origine du nom « Hottentot » est discutée : est-ce un mot africain, ou est-ce un sobriquet donné par les colons ? Dans ce dernier cas il viendrait d'un terme signifiant « bègue » en hollandais ancien, allusion aux « clics », claquements de langue caractérisant l'idiome des Khoi-Khoin. Les dialectes hottentots sont en effet classés, avec ceux des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hottentots/#i_0

HUTU

  • Écrit par 
  • Dominique DARBON
  •  • 898 mots
  •  • 3 médias

La population hutu est principalement concentrée au Rwanda et au Burundi, où elle constitue le groupe humain le plus important , mais elle est présente aussi dans les pays voisins, Zaïre, Tanzanie et Ouganda, qui servent notamment de zones […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hutu/#i_0

IBO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 391 mots

Les Ibo habitent la province orientale du Nigeria. Leur nombre (approximatif et difficile à vérifier) était estimé à plus de seize millions dans les années 1990. Le pays ibo est limité, au sud, par l'océan Atlantique, et, à l'ouest, par le delta marécageux du Niger. Le relief s'élève doucement vers le nord. La province d'Owerri, au sud, est couverte de forêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibo/#i_0

ISSA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 156 mots

Avant-garde des Somali, dont ils sont un rameau, les Issa ont refoulé les Danakil, ou Afar, au nord du golfe du Tadjoura. Installés en Somalie, dans la partie méridionale de Djibouti où ils représentent 33 p. 100 de la population, mais aussi en É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/issa/#i_0

KAMBA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 322 mots

Étroitement apparentés aux Kikuyu, les Kamba (Akamba ou Wakamba, singulier Mukamba), qui parlent le kithamba, occupent les districts de Machakos et de Kitui, au Kenya, dont ils constituent 11 p. 100 environ de la population, soit plus de 2 500 000 personnes dans les années 1990. Agriculteurs entreprenants, les Akamba étab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamba/#i_0

KARAMOJONG

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 483 mots

Le terme de Karamojong désigne à la fois un groupe de populations nilotiques et l'une des ethnies de ce groupe, les Karamojong proprement dits. Apparentées linguistiquement, ces populations sont localisées au nord-ouest du Kenya et dans les régions adjacentes de l'Ouganda ; outre les Karamojong, elles comprennent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karamojong/#i_0

KIKUYU

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 760 mots
  •  • 2 médias

Cultivateurs de langue bantoue, les Kikuyu ou Gikuyu forment le groupe tribal le plus important du Kenya (plus de cinq millions de locuteurs en 1991). Ils habitent au nord de Nairobi, une région d'altitude moyenne de 1 600 mètres, faite de collines dont les sentiers épousent les pentes raides. Ils ont perdu tout souvenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kikuyu/#i_0

KONGO ROYAUME DU

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 4 737 mots

Dans le chapitre « La société »  : […] Les Kongo n'auraient pu édifier un royaume de large extension – quelques vastes agglomérations présentant des caractères urbains, une civilisation active – sans disposer d'une infrastructure suffisante. Leur économie est agricole, pré-industrielle et déjà marchande.L'agriculture repose sur les « grains » : sorgho, millet, éleusine, maïs et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-du-kongo/2-la-societe/

KOTOKO

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 1 409 mots

Le pays des Kotoko s'étend sur trois États : le Cameroun, le Tchad et le Nigeria. Au sein même de leur pays, les Kotoko, sont minoritaires ; leur territoire étant un lieu de passage, de nombreux étrangers sont en effet venus s'y installer, notamment des Arabes.Les Kotoko se disent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kotoko/#i_0

KRU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 170 mots

Établis dans tous les ports entre Dakar au Sénégal et Douala au Cameroun, les Kru forment les équipages de nombreux navires et ont la réputation d'être d'excellents marins ; de là le fait que leur économie repose autant sur les produits de la pêche que sur la culture du riz et celle du manioc.L'origine des Kru est mal connue. Ils se sont installés progressi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kru/#i_0

KUBA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 585 mots

Les Kuba habitent, dans la province de Kasaï au Zaïre, le territoire délimité par la rivière Kasaï et son affluent, le Sankuru. Savane et forêt se partagent la région, fertile et riche en gibier et en poisson. Ce peuple, de 100 000 âmes environ en 1980, comprend plusieurs communautés dominées par celle des Bushoong, dont le chef est le roi reconnu par tous les autres groupes. D'après leurs traditi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuba/#i_0

KUNG

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 448 mots

Les San (ou Bochimans, ou Bushmen), qui occupaient autrefois une partie importante de l'Afrique australe, se répartissaient en quatre groupes principaux : au nord, les Kung (parfois orthographié !Kung, en notant par un point d'exclamation le clic alvéolaire qui débute leur nom) et les Anen ; au centre, les Naron, les Tenekwe, les Tserekwe et les Marsawa ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kung/#i_0

LOBI

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 849 mots

Les Lobi peuplent une région qui s'étend entre le 9e et le 11e degré de latitude nord et entre le 5e et le 6e degré de longitude ouest, de part et d'autre de la frontière séparant le Burkina Faso de la Côte-d'Ivoire, sur la rive droite de la Volta Noire. Ils form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lobi/#i_0

LOZI ou MALOZI

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Le peuple lozi est l'ethnie dominante de la région du Barotseland, dans l'ouest de la Zambie : avec environ 615 000 personnes, il représentait 5,5 p. 100 de la population zambienne en 2005.Les Lozi ou Malozi, nom d'origine assez récente, étaient anciennement connus sous le nom d'Aluyi ou de Barotse, nom de la tribu de leur roi. Selon la tradition orale lozi, qui recoupe la tradition orale lunda, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lozi-malozi/#i_0

LUBA ET LUNDA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 613 mots

Les Luba et les Lunda sont deux peuples d'agriculteurs bantous de la République démocratique du Congo, vivant dans la savane du sud de la forêt équatoriale. Ils ont formé jadis des empires dont les analogies ont souvent suscité des comparaisons. Ces deux empires, qui n'avaient pas de frontière commune, ne se heurtèrent pas dans le pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luba-et-lunda/#i_0

LUO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 276 mots

Vivant au Kenya, dans la province de Nyanza, autour du golfe de Kavirondo, à l'est du lac Victoria, les Luo sont environ 3,5 millions. D'origine nilotique, ils n'ont pas connu de structure étatique ni même de chefferie ; l'autorité, de type sénioriale, se transmet par le biais des lignages patrilinéaires. Le culte des ancêtres continue à être pratiqué malgré u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luo/#i_0

MAKONDÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

La majorité des Makondé vit en Tanzanie (9,5 millions en 2005), l'autre partie vit au Mozambique (environ 0,4 million). À la différence de leurs voisins, Yao et Makua, appartenant comme eux au groupe linguistique bantou, ils sont restés à l'écart des circuits commerciaux contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/makonde/#i_0

MALINKÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 506 mots

Au nombre d'environ 6,2 millions dans les années 2000, les Malinké sont localisés dans l'est du Mali (77 000), mais on les trouve également, mêlés à d'autres populations, au Sénégal (440 000), en Gambie (590 000), en Guinée (2 800 000), en Guinée-Bissau (140 000), dans le nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malinke/#i_0

MANCALAS

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 858 mots
  •  • 2 médias

Les mancalas, nom collectif retenu par les anthropologues, de l'arabe naqala, « bouger », et dont l'awélé est le représentant le plus connu en France, forment une classe de jeux de réflexion à la fois très homogène et largement diversifiée que l'on nomme aussi jeux de semis (ou de semailles). La permanence étonnante des traits fondamentaux des mancalas permet de leur supposer u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mancalas/#i_0

MANDÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 223 mots

Noyau de l'Empire mandingue, les Mandé forment un immense groupe ethno-linguistique en Afrique de l'Ouest. Ils s'étendent de la boucle du Niger jusqu'à l'océan Atlantique, du Sénégal au Liberia. Les Mandé occidentaux sont principalement les Soussou et les Dialonké. Peut-être venus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mande/#i_0

MARAVI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 612 mots

Ensemble de populations bantoues réparties sur les deux rives de la partie sud du lac Malawi (anc. Nyassa). Venus du bassin du Congo vers le xvie siècle, les Maravi formèrent une vaste confédération. Aujourd'hui, ils constituent un ensemble relativement diversifié, dont les principaux groupes sont les Chewa, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maravi/#i_0

MASSAÏ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 346 mots
  •  • 5 médias

Le pays massaï, allongé du nord au sud, chevauche la frontière Kenya-Tanzanie. Région montagneuse creusée par la Great Rift Valley, l'altitude y varie de 1 500 à 3 000 mètres environ. Elle est dominée par les monts Elgon, Kenya, Kilimandjaro et Meru. L'eau est rare, les pluie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massai/#i_0

M'BOCHI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 269 mots

Population bantoue, localisée le long du cours inférieur et moyen de l'Alima, au nord de la république du Congo. Au nombre de 480 000 dans les années 2000, les M'Bochi (ou M'Boschi) sont répartis en une douzaine de fractions. Originaires de l'Est, ils ont migré vers leur habitat actuel il y a huit ou neuf générations, et la prise de conscience de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-bochi/#i_0

MONGO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 240 mots

Les Mongo habitent la forêt équatoriale qui occupe, dans le nord de la République démocratique du Congo, la cuvette limitée par la boucle du Congo à l'ouest, au nord et à l'est, et par le Kasaï au sud. Ils parlent une langue bantoue diversifiée en dialectes. Les principales communautés qui constituent l'ensemble mongo sont, à l'ouest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongo/#i_0

MOOSE ou MOSSI

  • Écrit par 
  • Michel IZARD
  •  • 2 885 mots

Les Moose (sing. Mooga ou Moaga) ou Mossi sont les habitants d'une région du Burkina Faso appelée Moogo, qui a une superficie de 63 500 kilomètres carrés et correspond au bassin de la Volta Blanche. Au nombre approximatif de 4 700 000 en 1993, les Moose représentent environ la moitié de la population burkinabé ; on estime qu'il y en a un demi-million à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moose-mossi/#i_0

MPONGWÉ ou MPONGOUÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 353 mots

Population bantoue du groupe nord-ouest, les Mpongwé ont acquis sur la côte gabonaise une influence importante. Leur langue est parlée par un certain nombre d'autres groupes, comme les Adjumba, les Oroungou, les Ndomi, les Galoa et les Enenga ; au xixe siècle, elle jouait dans la région le rôle de lingua franca pour la traite et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mpongwe-mpongoue/#i_0

NDEBELE, MATABELE ou AMANDEBELE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 744 mots

Peuple de formation récente, les Ndebele sont nés d'un conflit entre le roi zoulou Chaka (1787-1828, roi de 1816 à 1828) et l'un de ses izinduna (lieutenants), Mzilikazi (1790 env.-1868). Celui-ci, fils de Matshobana, chef du clan Kumalo (Khumalo) et de sa première épouse Nompethu, quitte le Natal en 1822 avec quelques centaines de pers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ndebele-matabele-amandebele/#i_0

NGUNI ET SOTHO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 536 mots
  •  • 4 médias

Les Nguni et les Sotho appartiennent au groupe des Bantous méridionaux. Des migrations bantoues, ils constituent l'avancée qui atteignit le point sud le plus éloigné de leur centre d'origine, vraisemblablement situé aux confins du Nigeria et du Cameroun. Au milieu du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nguni-et-sotho/#i_0

NILOTIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 661 mots

Le terme de nilotique porte clairement la marque de son origine géographique. Il désigne des populations qui habitent la vallée du Nil ou en sont originaires. En fait on ne l'a jamais utilisé que pour certains groupes situés entre le 12e parallèle nord et le lac Victoria (que traverse l'équateur) et qui, d'ouest en est, s'étendent sur une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nilotiques/#i_0

NUBA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 202 mots

Habitants de la région de collines située dans le sud du Kordofan, au cœur du Soudan, les Nuba constituent moins de 10 p. 100 de la population soudanaise et peuplent uniquement les collines, laissant les plaines aux Arabes. Ils ne présentent aucune véritable unité. Pénétrés par les influences musulmanes, ils sont assez largement islamisés. De nos jours, ils n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuba/#i_0

OROMO

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET
  •  • 1 709 mots

Les Oromo forment le plus important des peuples de la Corne de l'Afrique. Comprenant environ 25 millions d'individus au milieu des années 2000, leur territoire couvre une large partie du sud de l'Éthiopie, s'étendant vers l'ouest jusqu'à la frontière du Soudan, vers l'est et le sud jusqu'aux pâturages arides qu'ils dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oromo/#i_0

ORUNGOU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 240 mots

Population bantou, appartenant au groupe nord-ouest, les Orungou (Oroungou) ont adopté la langue des Mpongwé sans qu'on puisse attribuer aux deux populations une origine commune. Ils vivent dans la région de Port-Gentil, au Gabon, dans le delta de l'Ogooué et le long de l'Océan, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orungou/#i_0

OUAGADOUGOU ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 396 mots

Les Mossi ont été à l'origine de plusieurs royaumes importants. Les royaumes Gourmantché, du Yatenga et de Ouagadougou sont ceux qui ont eu le plus grand rôle historique. Le royaume de Ouagadougou, situé dans l'actuel Burkina Faso, semble avoir été fondé vers 1220 par Oubri. Son histoire est relativement peu a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-ouagadougou/#i_0

OVAMBO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

Installés sur la frontière de l'Angola et de la Namibie, et surtout en Namibie, les Ovambo sont 1,2 million environ au début du xxie siècle. Traditionnellement divisés en royaumes, ils sont gouvernés par des souverains qui possédaient également des pouvoirs religieux. Les O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ovambo/#i_0

OVIMBUNDU ou MBUNDU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 695 mots

Originaires du sud-ouest du Congo, les Ovimbundu (ou Mbundu) sont connus dès le milieu du xviie siècle ; leurs principaux royaumes sont ceux de Ndulu, de Mbailundu, de Bihé, de Wanbu, de Ciyaka, de Ngalangi et de Kakonda, chacun étant divisé en districts, eux-mêmes subdivisés en villages. Le royaume de Mbailundu, par exemple, comptait, vers 1850, 150  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ovimbundu-mbundu/#i_0

PEULS, FULBE ou FULANIS

  • Écrit par 
  • Pierre Francis LACROIX
  •  • 2 322 mots
  •  • 1 média

Disséminés à travers toute l'Afrique occidentale sahélo-soudanienne, les Peuls ont depuis longtemps attiré l'attention des voyageurs européens par leur aspect physique, souvent décrit de façon inexacte, leur culture pastorale et le rôle qu'ils ont joué au cours des deux derniers siècles dans l'histoire de l'Ouest africain. Il n'en fallait pas plus pour que naissent les hypothèses les plus extraord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peuls-fulbe-fulanis/#i_0

PYGMÉES

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 016 mots
  •  • 1 média

On ne connaît pas le nombre de Pygmées qui vivent dans la forêt équatoriale africaine, de l'océan Atlantique aux Grands Lacs ; les estimations oscillent entre 150 000 et 200 000 (150 000 au Zaïre, les avait-on évalués en 1971). À l'ouest, on les appelle Binga : ils sont dispersés au Cameroun, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pygmees/#i_0

SARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Sous le terme de Sara sont regroupées des populations extrêmement variées. Les plus nombreux sont les Gambaye, suivis par les Mbaye, les Goulaye et les Madjingate. Au total, les Sara sont estimés, au début du xxie siècle, à près de 2 millions. Ils peuplent l'extrême sud de la république du Tchad, c'est-à-dire les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sara/#i_0

SENOUFO ou SENUFO

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 563 mots

Les populations de langue senoufo (rattachées au groupe voltaïque) comptent environ 1 500 000 personnes au début du xxie siècle et occupent un vaste territoire qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte-d'Ivoire. Bien que n'étant guère connues q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senoufo-senufo/#i_0

SERER ET WOLOF

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 235 mots

Les Serer (Sérères) et les Wolof (Ouolofs) sont les deux groupes ethniques les plus importants du Sénégal (en 2005, sur les 11,7 millions d'habitants du Sénégal, le tiers était des Wolof ; le cinquième des Serer). Les Serer vivent au sud de la voie ferrée Thiès-Diourbel jusqu'aux rives du fleuve Saloum. Les Wolof occupent le nord-ouest du Sénégal et entourent, à l'est et au sud, le pays serer. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serer-et-wolof/#i_0

SHILLUK

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

Installés principalement près de la ville de Malakal, au Soudan du Sud, sur les rives du Nil Blanc, les Shilluk sont estimés à 50 000 environ dans les années 1990. Leur nombre actuel est inconnu en raison de l'incertitude des données sur les provinces méridionales du Soudan (Soudan du Sud aujourd'hui), ravagées à la suite d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shilluk/#i_0

SONINKÉ ou SARAKHOLÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 767 mots
  •  • 1 média

Les Soninké (comme ils se nomment eux-mêmes : un Soninké, des Soninko), appelés Sarakholé (ou Sarakolé) par les Wolof, occupent une place exceptionnelle dans l'histoire de l'Afrique de l'Ouest. Considérés comme les fondateurs du premier des grands empires soudanais, le Ghāna, le fameux « pays de l'or », ils sont mentionnés dès le ixe siècle par l'hist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soninke-sarakhole/#i_0

SOTHO ou SOUTHO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

Répartis largement à travers l'Afrique australe, les Sotho présentent, malgré leur dispersion géographique, une grande homogénéité culturelle et linguistique. Les Sotho du Sud peuplent le Lesotho et les territoires adjacents de l'Afrique du Sud. Les Sotho du Nord sont installés au nord-est du Transvaal. Quant aux Sotho occidentaux, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sotho-southo/#i_0

SOUSSOU ou SUSU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 203 mots

Habitant au xiiie siècle le haut Sénégal, les Soussou (on écrit aussi Susu) se dirigent par la suite vers le Fouta-Djalon, le haut Niger, la région de Diguiraye et du Sankaran, d'où ils seront chassés au xve et au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soussou-susu/#i_0

STATUAIRE DOGON (Mali)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Les Dogon habitent depuis le xve siècle une des régions les plus spectaculaires d'Afrique, les falaises de Bandiagara (Mali), et la complexité de leur cosmogonie a nourri l'ethnologie française pendant de longues décennies. Mais le pays dogon n'a pas une occupation ethniquement homogène : il y a eu dans cette zone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statuaire-dogon/#i_0

SWAZI

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

Culturellement très proches des Zoulous, les Swazi, qui parlent le siswati, tirent leur nom de Mswazi, qui, à la fin du xviiie siècle, a unifié des tribus disparates et constitué un État occupant le nord du Natal, le Transvaal oriental et le Ngwane. Répartis entre l'Afrique du Sud et l’Eswatini (ex-Swaziland), ils étaient, au recensement de 1997, envi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/swazi/#i_0

TALLENSI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 267 mots

Population voltaïque vivant dans le nord du Ghāna et dont la langue appartient au groupe gour, les Tallensi constituent un exemple classique de société sans État. En l'absence de toute unité politique, l'identité même d'une telle population par rapport à des voisins, proches par la langue et par la culture, pose un problème, dans la mesure où les critères de délimitation, généralement d'ordre cult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tallensi/#i_0

TEKE ROYAUME

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 800 mots

Au cœur oublié de l'Afrique, le seul royaume équatorial de plaine, celui de l'U :Nko et de son peuple, sans être ignoré, reste peu connu, alors qu'il illustre un type de structure et d'histoire. Il n'y a, semble-t-il, qu'une seule grande savane en basse altitude, sous un climat équatorial (600 m) : celle des plateaux teke en grès éocènes, de 0 à 40 de latitude Sud entre 12 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-teke/#i_0

TESO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 567 mots

Population nilotique du groupe central, les Teso appartiennent au même groupe linguistique que les Karamojong. Seconde ethnie de l'Ouganda, ils sont localisés dans l'est du pays et constituent environ 4 p. 100 de la population ougandaise dans les années 2000, soit 1 200 000 environ. Ils sont également présents au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teso/#i_0

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre en Afrique noire

  • Écrit par 
  • Pierre ICHAC
  •  • 4 165 mots

Existe-t-il des formes traditionnelles proprement africaines du théâtre ? Sans doute serait-il nécessaire, au préalable, de se demander ce que recouvre la notion même de théâtre. Suivant le sens de la réponse, on pourrait alors soit conclure à la réalité d'un théâtre traditionnel en Afrique noire et en étudier les manifestations les plus caractéristiques, soit convenir, non sans regret, que l'ense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-en-afrique-noire/#i_0

THONGA ou TSONGA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 314 mots

Au nombre de 4 500 000 environ dans les années 2006-2007, les Thonga (ou Tsonga) vivent en majorité au Mozambique, au sud de la rivière Save, mais leur territoire déborde vers l'ouest au Zimbabwe et vers le sud sur l’Eswatini (ex-Swaziland) et surtout l'Afrique du Sud. Alors que les autres Bantou continuaient leur ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thonga-tsonga/#i_0

TOUBOU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 410 mots

La similitude du costume et de l'habitat a parfois fait considérer les Toubou (ou Téda) comme des Touareg noirs. Des différences significatives d'organisation sociale existent cependant, et la langue des Toubou appartient au groupe nilo-tchadien, proche du kanouri, alors que les Touareg sont berbérophones. Au nombre d'environ quatre cent mille dans les années 1990, les Toubou sont répartis dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toubou/#i_0

TSWANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 322 mots

Rameau occidental des Sotho, les Tswana vivent au Botswana et dans les pays avoisinants, à l'ouest du Transvaal. Ils constituent probablement la plus ancienne population bantoue d'Afrique australe et se sont parfois mêlés aux Bochimans, avec lesquels ils ont des relations étroit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tswana/#i_0

TUMBUKA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 691 mots

Appartenant au groupe central des populations bantou, les Tumbuka occupent, mêlés aux Ngoni (Nguni), la partie nord du Malawi et l'est de la Zambie. Ils se répartissent en quatre groupes principaux : Tumbuka proprement dits, Kamanga, Henga et Sisga. Les Tonga de la rive ouest du lac Nyassa leur sont apparentés par la lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumbuka/#i_0

TURKANA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 588 mots

Population nilotique, les Turkana appartiennent au groupe Karamojong dont ils constituent la tribu la plus importante. Ils occupent une vaste région aride de plaines et de plateaux — le Turkana —, située dans le nord-ouest du Kenya, entre le lac Turkana (ancien lac Rodolphe) et l'escarpement qui marque la frontière av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkana/#i_0

VAÏ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 175 mots

Établis de part et d'autre de la frontière entre le Liberia et la Sierra Leone, les Vaï, ou Veï, sont organisés en chefferies, mais le pouvoir réel est entre les mains de sociétés secrètes : poro pour les hommes ; sande pour les femmes. Au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vai/#i_0

VILI

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 300 mots

Fondateurs du royaume de Loango, les Vili (appelés aussi Bavili) sont une population bantou du groupe centre-occidental ; leur langue appartient à la même famille que le kikongo. Ils occupent la plaine côtière, au nord et au sud de Pointe-Noire, du cap Sainte-Catherine à la rivière Chiloango, partagée entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vili/#i_0

YAKO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 259 mots

Installés dans la vallée de la Cross River (État de Cross River), à l'extrême sud-est du Nigeria, les Yako (ou Yakurr), dont la population était estimée à 120 000 personnes en 1989, sont répartis en villages. L'homogénéité culturelle et linguistique est forte entre les villages, mais il n'existe aucune organisation politique centralisée. Uniquement agriculte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yako/#i_0

YAO, ethnie africaine

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 288 mots

On compte environ 1,9 million de Yao dans les années 2000, répartis entre le sud du Malawi (où ils constituent 10 p. 100 de la population totale), le sud de la Tanzanie et la région comprise entre les fleuves Rovuma et Lugenda au Mozambique (3 p. 100 de la population). Ils n'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yao-ethnie-africaine/#i_0

YORUBA ou YOROUBA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 619 mots
  •  • 1 média

Ethnie du Sud-Ouest nigérian, les Yoruba, qui sont au nombre de 25,5 millions environ (19 p. 100 de la population nigériane) en 2005, occupent une situation prédominante dans la région située entre la côte des Esclaves et le fleuve Niger ; ils forment la presque totalité de la population des États de Kwara, d'Oyo, d'Osun, d'Ogun, d'Ondo et de Lagos. Les Yoruba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoruba-yorouba/#i_0

ZANDÉ ou AZANDÉ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 482 mots

Installés sur les confins de la République démocratique du Congo (ex-Zaïre), du Soudan du Sud et de la République centrafricaine, les Zandé, ou Azandé, correspondent à un groupe ethnolinguistique de près de 4 millions d'individus à la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zande/#i_0


Affichage 

Kikuyu en fuite, 2007

Kikuyu en fuite, 2007

photographie

Une famille kikuyu contrainte à la fuite durant les violences qui ont suivi l'élection présidentielle kenyane de décembre 2007. La réélection de Mwai Kibaki, contestée par l'opposition, attire les foudres de celle-ci sur les Kikuyu, ethnie du président sortant, majoritaire... 

Crédits : S. Maina/ AFP/ Getty

Afficher

Bochimans

Bochimans

photographie

Les Bochimans, derniers chasseurs-cueilleurs d'Afrique avec les Pygmées. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Zoulous

Zoulous

photographie

Danse traditionnelle zoulou dans un village de la province du Natal (Afrique du Sud). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Grand abri (togu nà), Mali

Grand abri (togu nà), Mali

photographie

Un «grand abri» (togu nà) chez les Dogon. Sous un toit fait de tiges de mil bottelées, supporté par des piliers de pierres sèches ou de bois, se réunissent les hommes, vieux et jeunes, pour débattre les affaires intéressant la vie de la communauté. Dans les villages... 

Crédits : W. Forman/ AKG

Afficher

Guerrier Massaï

Guerrier Massaï

photographie

Chez les Massaï de l'Est africain, les jeunes hommes non mariés, organisés en groupes de guerriers, portent une coiffure tressée caractéristique de leur statut. 

Crédits : P. Almasy/ AKG

Afficher

Masaï

Masaï

photographie

Femmes et enfants masaï dans le sud du Kenya. 

Crédits : brittak/ Getty Images

Afficher

Danse rituelle

Danse rituelle

photographie

Ces jeunes enfants de la tribu dan, en Côte-d'Ivoire, se préparent pour une danse rituelle. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fabricants de paniers à Djibouti

Fabricants de paniers à Djibouti

photographie

Fabricants de paniers, dans un quartier pauvre de Djibouti (Côte française des Somalis), vers 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerrier congolais

Guerrier congolais

photographie

Guerrier congolais vers 1910. 

Crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Musiciens et danseurs, Maniema

Musiciens et danseurs, Maniema

photographie

Musiciens et danseurs du Maniema (Congo belge), vers 1950. 

Crédits : A K Turner/ Getty Images

Afficher

Danse traditionnelle africaine

Danse traditionnelle africaine

photographie

Danse de guerriers au Burundi. 

Crédits : Bruno De Hogues/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Samburu

Samburu

photographie

Jeunes filles samburu, peuple de pasteurs du Kenya. 

Crédits : Christopher Arnesen/ Photodisc/ Getty Images

Afficher

Himba

Himba

photographie

Femme himba et son enfant, en Namibie. 

Crédits : Ted Wood/ Stone/ Getty Images

Afficher

Préparation du poison chez les Pygmées

Préparation du poison chez les Pygmées

vidéo

Pour empoisonner leurs flèches de chasse, les Pygmées Éfé recueillent le poison contenu dans une liane appartenant au groupe des strophantes. Ils enlèvent d'abord l'écorce externe, puis chauffent l'écorce interne, où se trouve le poison. Ils tapotent la tige afin de l'assouplir,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kikuyu en fuite, 2007

Kikuyu en fuite, 2007
Crédits : S. Maina/ AFP/ Getty

photographie

Bochimans

Bochimans
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Zoulous

Zoulous
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Grand abri (togu nà), Mali

Grand abri (togu nà), Mali
Crédits : W. Forman/ AKG

photographie

Guerrier Massaï

Guerrier Massaï
Crédits : P. Almasy/ AKG

photographie

Masaï

Masaï
Crédits : brittak/ Getty Images

photographie

Danse rituelle

Danse rituelle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fabricants de paniers à Djibouti

Fabricants de paniers à Djibouti
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerrier congolais

Guerrier congolais
Crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Musiciens et danseurs, Maniema

Musiciens et danseurs, Maniema
Crédits : A K Turner/ Getty Images

photographie

Danse traditionnelle africaine

Danse traditionnelle africaine
Crédits : Bruno De Hogues/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Samburu

Samburu
Crédits : Christopher Arnesen/ Photodisc/ Getty Images

photographie

Himba

Himba
Crédits : Ted Wood/ Stone/ Getty Images

photographie

Préparation du poison chez les Pygmées

Préparation du poison chez les Pygmées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo