LEONHARDT GUSTAV (1928-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chambriste et le chef d'orchestre

Gustav Leonhardt se produit en trio avec le violoncelliste Anner Bylsma et le flûtiste Frans Brüggen ; ensemble, ils formeront en 1962, avec le violoniste Jaap Schröder, le Quadro Amsterdam. Il est également un remarquable chambriste : en 1955, il fonde le Leonhardt Consort, et c'est à cette époque qu'il commence à diriger des chœurs et des ensembles instrumentaux baroques. En tant que chef d'orchestre, il a enregistré avec son ami et confrère Nikolaus Harnoncourt – les deux chefs se partageant la direction de leurs ensemble, le Concentus Musicus et le Leonhardt Consort – l'intégrale des quelque deux cents cantates sacrées de Jean-Sébastien Bach, entreprise qui les tiendra en haleine de 1971 à 1989. Tous deux seront lauréats, en 1980, du prestigieux prix Erasmus, qui récompense des personnes ou des institutions ayant apporté une contribution exceptionnelle à la culture en Europe.

Frans Brüggen

Frans Brüggen

Photographie

Au côté de Gustav Leonhardt, le flûtiste et chef d'orchestre Frans Brüggen joua un rôle capital dans la redécouverte de la musique baroque. 

Crédits : Hollandse Hoogte/ Corbis

Afficher

En 1967, les réalisateurs Danièle Huillet et Jean-Marie Straub le sollicitent pour incarner Jean-Sébastien Bach dans le film biographique Chronique d'Anna-Magdalena Bach (1968). Il retrouve à cette occasion Nikolaus Harnoncourt, qui incarne le prince Leopold d'Anhalt-Köthen, ainsi que Bob van Asperen dans le rôle de Johann Elias Bach, neveu du Cantor.

En 1972, il est un des cofondateurs, avec Sigiswald Kuijken, de l'ensemble baroque La Petite Bande. Gustav Leonhardt succombera à la tentation de l'opéra : il enregistre notamment Il Combattimento di Tancredi e Clorinda de Claudio Monteverdi (avec le Leonhardt Consort et Max van Egmond, 1969), Zaïs (avec La Petite Bande et le Collegium Vocale de Gand, 1977) et Pigmalion (avec La Petite Bande, 1980) de Jean-Philippe Rameau, ainsi que Le Jugement de Midas de André-Ernest-Modeste Grétry (avec La Petite Bande, 1980). Mais l'échec, en 1985, du Couronnement de Poppée mis en scène par Jean-Marie Villégier à Nancy l'éloigne à jamai [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  LEONHARDT GUSTAV (1928-2012)  » est également traité dans :

BRÜGGEN FRANS (1934-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 648 mots
  •  • 1 média

Sans lui, la flûte à bec serait restée le modeste vecteur de l’initiation musicale dispensée par les collèges. Frans Brüggen a fait redécouvrir au grand public un répertoire instrumental insoupçonné et contribué de manière essentielle à la renaissance des œuvres et du style baroques . Frans Brüggen naît à Amsterdam le 30 octobre 1934. Avec Kees Otten, il s’initie à la flûte à bec. Sans quitter sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-bruggen/#i_52602

HARNONCOURT NIKOLAUS (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 739 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le chef d'orchestre »  : […] Dans les années 1960, Harnoncourt découvre l' Introduction à la sociologie de la musique d'Adorno et prend conscience des rapports de force qui existent entre le chef et l'orchestre. 1971 voit le début de son enregistrement intégral des cantates sacrées de Bach avec le Consort de Gustav Leonhardt, entreprise qui ne s'achèvera qu'en 1989. En 1972, fort de son expérience de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolaus-harnoncourt/#i_52602

OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 978 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Théâtre et tabou »  : […] En théorie, la représentation d'une pièce composée entre Orfeo (de Monteverdi, 1607) et Orfeo (de Gluck, 1762) peut obéir à trois lois esthétiques différentes : celle de l'action (décors et costumes grecs pour Calisto , romains pour Poppea , aztèques pour Montezuma de Carl Heinrich Graun. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-le-renouveau-de-l-opera-baroque/#i_52602

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « LEONHARDT GUSTAV - (1928-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-leonhardt/