GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le « Père de la patrie »

La situation demeure critique et les territoires devenus indépendants sont de plus en plus entamés. En 1581, Guillaume, qui s'est un instant tourné vers la France, pour que le duc d'Anjou, quoique catholique, reçoive la souveraineté des Pays-Bas, a fini par accepter des États la dignité de comte souverain de Hollande et de Zélande. Il a le chagrin de voir l'unité de la nation compromise, et celui d'être suspecté d'opportunisme par les calvinistes fanatiques. En 1580, Philippe II a mis sa tête à prix et, en réponse, Guillaume charge le prédicateur de la cour de répondre à cette mesure par une Apologie qui est une protestation de fidélité à son pays et à la liberté de conscience. En mars 1582, il est l'objet d'un attentat. L'année suivante, veuf de sa troisième femme, il épouse Louise de Coligny, ce qui resserre ses liens avec les sympathisants de France. Mais, le 10 juillet 1584, il est assassiné à Delft par Balthazar Gérard, un fanatique comtois. Il laisse de son premier mariage Philippe-Guillaume, prince d'Orange (1554-1618), du second Maurice de Nassau (1567-1625), et du quatrième Frédéric-Henri (1584-1647). Ces deux derniers lui succéderont.

Sans doute n'y a-t-il pas, dans les États modernes, de personnage dont l'action puisse, à ce point, justifier le titre de « Père de la patrie », ni dont le culte soit aussi vivace. Le Wilhelmus van Nassauwe, hymne national des Pays-Bas, qui est l'œuvre de Marnix de Sainte-Aldegonde et date de 1568, associe depuis quatre siècles le nom de Guillaume à la patrie néerlandaise.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification

Autres références

«  GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)  » est également traité dans :

GUEUX LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Né de l'opposition sociale, politique et religieuse à l'autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays-Bas du xvi e siècle, le mouvement des « gueux » exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d'iconoclasme, et les revendications des nobles et des notables calvinistes. Écrasée dans les provinces du Sud, la guérilla se développera, au nord, en une guerre de li […] Lire la suite

INSURRECTION ANTI-ESPAGNOLE EN HOLLANDE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Depuis les années 1530, la politique habsbourgeoise de réduction des libertés locales et la persécution antiprotestante créent un fort mécontentement dans les dix-sept provinces des Pays-Bas. En 1564, une première opposition, menée par de grands seigneurs catholiques (comte d'Egmont, Guillaume d'Orange) obtient le départ du cardinal Granvelle, relais du centralisme espagnol. Mais, débordée par une […] Lire la suite

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « 1566-1576 première phase : le soulèvement général »  : […] On peut dater le début du soulèvement de la Fureur iconoclaste qui se déchaîna à partir du mois d'août 1566. Partie de la Flandre méridionale, elle se répandit comme une traînée de poudre via Gand, Anvers, jusqu'à Middelbourg, Amsterdam et Groningue. La profanation de ce qui était sacré aux yeux des catholiques et la violence déployée amenèrent d'emblée une scission de fait : ceux qui étaient atta […] Lire la suite

PROVINCES-UNIES (1579-1795)

  • Écrit par 
  • Anne WEGENER SLEESWIJK
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Fédération « lâche » de provinces du nord des Pays-Bas formée lors de l'Union d'Utrecht (1579) et dissoute par le traité de La Haye (1795). Par l'Union d'Utrecht, les sept provinces calvinistes des Pays-Bas septentrionaux (Hollande, Zélande, Utrecht, Frise, Groningue, Gueldre et Overijssel) constituent la république des Provinces-Unies. Sous la conduite de quelques grands nobles tels que le stath […] Lire la suite

Pour citer l’article

Maurice BRAURE, « GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-taciturne/