Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRAAL

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Les textes littéraires du Moyen Âge offrent des définitions différentes du Graal, ou Saint-Graal. C'est évidemment une sorte de talisman, un objet merveilleux : parfois c'est un graal, un plat creux, que porte une pucelle ; parfois c'est le Saint-Graal, la coupe de la Cène, ou la coupe dans laquelle Joseph d'Arimathie recueillit le sang du Seigneur crucifié et que symbolise toujours le calice de la messe. Le Saint-Graal a le pouvoir d'offrir aux chevaliers de la Table Ronde le plat de viande que chacun préfère, et devient ainsi une sorte de corne d'abondance. Ailleurs, le Graal est une pierre brillante, une gemme précieuse. Dans la plupart des textes, le Graal se situe dans le cadre des aventures de la cour du roi Arthur.

Les textes

<it>Perceval</it>, Chrétien de Troyes - crédits : AKG-images

Perceval, Chrétien de Troyes

Parmi les textes français, le roman de Perceval, ou le Conte du Graalde Chrétien de Troyes (1135 env.-1183 env.) est capital. C'est l'histoire du chevalier orphelin Perceval qui, après avoir été reçu à la cour du roi Arthur, court les aventures dont une des plus mystérieuses est sa visite au roi Pêcheur. Dans son château, Perceval voit défiler devant lui le cortège du Graal. Le Graal est entre les mains d'une vierge et, dans le même cortège, Perceval voit un chandelier, un grand plat ou « tailleoir », et une lance qui saigne. Il n'ose demander une explication. Poser une telle question aurait restauré la prospérité de la Terre Gaste qui entoure le château du Graal et aurait guéri le roi Méhaigné. Le Conte du Graal restant inachevé, on ne saura jamais quelle interprétation Chrétien de Troyes avait l'intention de proposer.

Vers la fin du xiie siècle, un poète bourguignon, Robert de Boron, raconte dans son Estoire dou Graal que c'est le vaisseau de la Cène, celui qui reçut le « Saint Sang », que les fils de Joseph d'Arimathie portèrent en terre occidentale, vers les vaux d'Avalon. La mise en prose de ce texte fut effectuée fréquemment. D'après le Perceval en prose (le Didot-Perceval) le héros de la quête du Graal est Perceval, mais il cède la place à Galaad, le fils de Lancelot du Lac, dans La Quête du Saint-Graal, l'avant-dernière branche du cycle en prose des romans arthuriens, le cycle de la vulgate. Le Perlesvaus, autre roman en prose dont le thème est le Graal, aurait, selon son éditeur W. A. Nitze, des rapports très étroits avec l'abbaye de Glastonbury. Les romans en prose française concernant le Graal restèrent populaires jusqu'au xvie siècle.

Il existe d'importants romans gallois dont le héros est Perceval (par exemple Peredur). Ce texte a des rapports étroits avec le Perceval de Chrétien de Troyes, sans être une traduction. Kulwch et Olwen, le conte superbe des Mabinogion gallois, fait allusion au Graal. Il reste une traduction irlandaise de La Quête. En Allemagne, le poète Wolfram von Eschenbach (1170 env.-1220 env.) créa une nouvelle version du Perceval de Chrétien. Dans ce texte, le Graal devient une pierre précieuse. Il existe en outre des versions portugaises, espagnoles, anglaises, etc., de ces romans du Graal.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur ès lettres, officier des palmes académiques, professeur de littérature française du Moyen Âge à l'université de Hull (Royaume-Uni)

Classification

Pour citer cet article

Cedric E. PICKFORD. GRAAL [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

<it>Perceval</it>, Chrétien de Troyes - crédits : AKG-images

Perceval, Chrétien de Troyes

Autres références

  • ARTHURIEN CYCLE

    • Écrit par
    • 5 689 mots
    • 1 média
    ...l'imagerie chrétienne, celui du Saint Graal. Ce long récit se termine au moment où le jeune Galahad arrive à Camelot. Vient ensuite La Queste du Saint Graal, où les chevaliers font le vœu de percer les mystères du Graal et de les montrer de façon plus « aperte », ou claire. Seuls Bohort, cousin de...
  • CHRÉTIEN DE TROYES (1135 env.-env. 1183)

    • Écrit par
    • 1 242 mots
    • 1 média
    ...charrette, Chrétien atteint l'apogée de son art de la « conjointure ». Nouveau Tristan, Lancelot est aussi, en même temps, une figure du Christ. Enfin, au cœur du Conte du Graal règne un roi infirme, souffrant d'un coup porté entre ses hanches. Cette chair meurtrie reconduit le problème de la faute...
  • CYCLE ARTHURIEN DANS LA FANTASY

    • Écrit par
    • 2 463 mots

    Les aventures du roi Arthur et de ses chevaliers constituent un important champ d'expression du merveilleux littéraire et iconographique. Elles forment, à côté des mythes et des contes, une des sources principales de la fantasy, ce genre né à la fin du xixe siècle d'un besoin de réenchantement...

  • CABINET DE CURIOSITÉS ou WUNDERKAMMER

    • Écrit par
    • 4 018 mots
    • 3 médias
    ...certains objets jugés plus exceptionnels que d’autres, les collections princières peuvent les déclarer inaliénables, telles la corne de licorne et la coupe d’agate portant le monogramme du Christ et interprétée comme étant le Saint-Graal, déclarées dès 1564 pièces du trésor dynastique attachées à la...
  • Afficher les 17 références