Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GERSHWIN GEORGE (repères chronologiques)

26 septembre 1891 Jacob Gershvin naît à Brooklyn, à New York, de parents juifs fraîchement immigrés de Saint-Pétersbourg. Le patronyme de son père est Gershovitz.

6 décembre 1896 Son frère Israel Gershvin – qui se fera connaître comme librettiste et parolier sous le nom d'Ira Gershwin – naît dans le Lower East Side de Manhattan, à New York.

1914 Jacob Gershvin devient « démonstrateur de chansons » (song plugger) chez Jerome H. Remick & Co, un éditeur de musique de Tin Pan Alley, à Manhattan.

26 mai 1919 La comédie musicaleLa La Lucille est créée au à Broadway ; Jacob Gershvin en a entièrement composé la musique.

1920 Le célèbre chanteur Al Jolson enregistre une chanson que Jacob a écrite en collaboration avec son frère Ira : Swanee connaît un succès fulgurant. Jacob Gershvin devient George Gershwin.

1924 Lady be Good !, dont George a composé la musique et Ira écrit toutes les paroles, triomphe à Broadway, avec Fred Astaire ; deux des chansons de cette comédie musicale, Fascinating Rhythm et Oh, lady, be good !, vont devenir des standards.

12 février 1924 À l'Aeolian Hall de New York, George Gershwin créée avec l'orchestre du jazzman Paul Whiteman une œuvre pour piano et orchestre, Rhapsody in Blue, dont l'orchestration a été supervisée par Ferde Grofé. L'œuvre fera le tour du monde dans son orchestration pour grand orchestre réalisée en 1926 par Grofé.

3 décembre 1925 Le Concerto pour piano en fa majeur est créé au Carnegie Hall de New York par le compositeur au piano et ses commanditaires, l'Orchestre symphonique de New York et le chef Walter Damrosch ; cette œuvre achève de poser Gershwin comme le musicien américain le plus en vue de l'époque.

22 novembre 1927 La comédie musicale Funny Face triomphe à l'Alvin Theatre de Broadway ; une de ses chansons est la célèbre 'S Wonderful.

13 décembre 1928 An American in Paris (Un Américain à Paris) est créé à New York, par l'Orchestre philharmonique de New York sous la direction de Walter Damrosch ; ce poème symphonique est écrit en souvenir d'un voyage en Europe de mars à juin 1928. En 1951, Vincente Minnelli en tirera un film-ballet célèbre, avec notamment Gene Kelly, Leslie Caron et Georges Guétary.

14 octobre 1930 La comédie musicale Girl Crazy est créée à l'Alvin Theatre de Broadway ; sa chanson I Got Rhythm sera reprise par tous les grands du jazz.

16 août 1932 Cuban Overture (Ouverture cubaine), pour orchestre, est créé à New York par l'Orchestre philharmonique de New York sous la direction d'Albert Coates.

30 septembre 1935 Porgy and Bess, « opéra populaire » (folk opera) en trois actes sur un livret de Du Bose Heyward d'après son roman Porgy (1925) et élaboré en collaboration avec Ira Gershwin, est créé au Colonial Theater de Boston sous la direction d'Alexander Smallens. Échos du jazz et chansons populaires s'y unissent en un mélange très original ; d'innombrables jazzmen – Miles Davis lui consacrera un album en 1958 – improviseront sur des airs de Porgy and Bess : Summertime, I Got Plenty o' Nuttin', It Ain't Necessarily So...

11 juillet 1937 George Gershwin meurt à Hollywood, en Californie, d'une tumeur au cerveau mal diagnostiquée.

17 août 1983 Ira Gershwin meurt à Beverly Hills, en Californie.

— Pierre BRETON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • PORGY AND BESS (G. Gershwin)

    • Écrit par Pierre BRETON
    • 2 048 mots
    • 1 média

    Une popularité aussi universelle que celle de George Gershwin repose sur quelques malentendus et de solides raisons. Autodidacte face à la musique classique dont il adopte les formes – Rhapsody in Blue, Concerto pour piano en fa majeur, Un Américain à Paris, Ouverture cubaine... –, il n'apporte...

  • COMÉDIE MUSICALE

    • Écrit par Laurent VALIÈRE
    • 5 973 mots
    • 6 médias
    ...adapte en rafale les spectacles de la côte est. À Broadway, les livrets sautillants et guillerets laissent place à la gravité et à l'esprit satirique. George Gershwin imagine dans un grinçant Of Thee I Sing (1931) un candidat à la présidence des États-Unis qui lance un concours de beauté pour être élu...
  • GERSHWIN IRA (1896-1983)

    • Écrit par Éric LIPMANN
    • 587 mots

    On crut pendant longtemps qu'il se prénommait Isidore, car son père Moische Gerschowitz écrivait fort mal. Mais Israël Gershwin (né à New York le 6 décembre 1896) devait rendre célèbre son surnom — Ira —, dont la consonance féminine le fit parfois passer pour la sœur de George Gershwin ! Très doué...

  • MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 6 346 mots
    • 15 médias
    ...États-Unis, notamment La Nouvelle-Orléans et New York ; il séjourne à Harlem, fréquente les clubs de jazz en compagnie du compositeur américain George Gershwin. Grand admirateur de la musique de Ravel, ce dernier lui demande de lui donner des leçons. Mais Ravel aurait refusé, en précisant : « Vous...
  • PRICE LEONTYNE (1927- )

    • Écrit par Michel PAROUTY
    • 1 113 mots
    • 1 média
    ...Les mois qui suivent, et jusqu'en 1954, Leontyne Price acquiert une solide notoriété en interprétant Bess dans une tournée de la nouvelle production de Porgy and Bess de George Gershwin qui triomphe hors des États-Unis et qui passe en 1953 par Paris, où l'ouvrage est donné pour la première fois, au Théâtre...
  • Afficher les 7 références

Voir aussi