GROFÉ FERDE (1892-1972)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur, pianiste et arrangeur américain Ferde Grofé a joué un rôle prépondérant dans l'émergence du jazz dit symphonique.

Ferdinand Rudolf von Grofé, né le 27 mars 1892, à New York, passe son enfance à Los Angeles, où son père est acteur et chanteur tandis que sa mère enseigne la musique et joue du violoncelle. Ses parents souhaitent qu'il fasse des études de droit mais il abandonne rapidement l'université pour se consacrer exclusivement à la musique. Dès 1907, il se produit comme violoniste, altiste et pianiste au sein d'orchestres de danse. Il est altiste au sein de l'Orchestre symphonique de Los Angeles de 1909 à 1919 et travaille parallèlement, à partir de 1914 environ, comme pianiste et arrangeur du batteur Art Hickman, qui dirige un grand orchestre de jazz à San Francisco. Ferde Grofé conçoit pour ce dernier des arrangements originaux, qui séparent l'orchestre en deux sections distinctes – cuivres et bois –, opposant des « contre-mélodies » à la ligne mélodique principale et distinguant nettement chaque prise de chorus dans une pièce. Ces innovations représentent une étape importante dans le développement des big bands.

En 1919, Ferde Grofé est engagé par Paul Whiteman, d'abord comme pianiste au sein de son grand orchestre, avant de devenir l'un de ses principaux arrangeurs, jusqu'en 1933. Ses arrangements de Whispering (1920), de Japanese Sandman (1920) et de Three o'Clock in the Morning (1922) font de Paul Whiteman la figure emblématique du jazz symphonique. C'est Ferde Grofé qui orchestre la Rhapsody in Blue de George Gershwin, commande de Paul Whiteman, qui en dirige la création, à la tête de son orchestre, le 12 février 1924, à l'Aeolian Hall de New York, avec le compositeur au piano. Grofé a ainsi largement contribué aux ambitions de Paul Whiteman : mêler les rythmes du jazz et de la musique de danse aux principes de composition de la musique symphonique.

Ferde Grofé compose plusieurs suites pour orchestre pendant sa collaboration avec Paul Whiteman, parmi lesquelles Mississippi : A Journey in Tones (1925), Metropolis : A Fantasie in Blue (1928) et, sans doute la plus connue, Grand Canyon Suite (1931), dont le mouvement On the Trail deviendra un standard de jazz. Après avoir quitté Paul Whiteman, Ferde Grofé forme son propre orchestre, qui se produit fréquemment sur les ondes des radios américaines. Il continue de composer des œuvres ambitieuses, sortes de poèmes symphoniques pittoresques qui connaissent un grand succès auprès du public américain, parmi lesquelles 6 Pictures of Hollywood (1937), Aviation Suite (1944), Death Valley Suite (1949), Hudson River Suite (1955), Valley of the Sun (1957), Yellowstone Suite (1960) et World's Fair Suite (1964). Ferde Grofé enseigne l'orchestration à l'école d'été de la prestigieuse Juilliard School of Music de New York de 1939 à 1942. Il compose des musiques de ballets (Hollywood Ballet, 1936 ; Jungle Ballet, 1937) et des musiques de film pour Hollywood, comme Minstrel Man de Joseph H. Lewis (1944) ou The Return of Jesse James de Arthur Hilton (1950). Ferde Grofé meurt le 3 avril 1972, à Santa Monica, en Californie.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  GROFÉ FERDE (1892-1972)  » est également traité dans :

GERSHWIN GEORGE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 598 mots

26 septembre 1891 Jacob Gershvin naît à Brooklyn, à New York, de parents juifs fraîchement immigrés de Saint-Pétersbourg. Le patronyme de son père est Gershovitz. 6 décembre 1896 Son frère Israel Gershvin – qui se fera connaître comme librettiste et parolier sous le nom d'Ira Gershwin – naît dans le Lower East Side de Manhattan, à New York. 1914 Jacob Gershvin devient « démonstrateur de chanson […] Lire la suite

WHITEMAN PAUL (1880-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots

L' altiste, chef d'orchestre et compositeur américain Paul Whiteman, surnommé « King of jazz », est un des protagonistes de l'émergence de ce qu'il est convenu d'appeler le « jazz symphonique », populaire dans les années 1920 et 1930. Paul Whiteman naît le 28 mars 1890, à Denver (Colorado). Il est altiste au sein de l'Orchestre symphonique de Denver à partir de 1907, puis au sein de l'Orchestre sy […] Lire la suite

Pour citer l’article

« GROFÉ FERDE - (1892-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ferde-grofe/