SEURAT GEORGES (1859-1891)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

La Dame en noir, G. Seurat

La Dame en noir, G. Seurat
Crédits : A. Held/ AKG

photographie

Jeune Femme se poudrant, G. Seurat

Jeune Femme se poudrant, G. Seurat
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Une baignade, Asnières, G. Seurat

Une baignade, Asnières, G. Seurat
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Port-en-Bessin, avant-port, marée haute, G. Seurat

Port-en-Bessin, avant-port, marée haute, G. Seurat
Crédits : AKG

photographie

Tous les médias


Divisionnisme et anarchie

À Honfleur, du 21 juin à la mi-août 1886, Seurat entreprend sept tableaux, parmi lesquels Coin d'un bassin (Kröller-Müller Museum, Otterlo) exposé aux Indépendants dès son retour à Paris. Achevée au cours de l'automne et pendant l'hiver, la série se caractérise par une conception plus organique des points de vue : un format plus réduit évoque le port et ses quais (Entrée du port, Bout de la jetée, La Maria), un autre les abords et la baie de Seine (Le Phare d'Honfleur, La Grève du Bas-Butin, Embouchure de la Seine). Dès la fin de 1886, Seurat commence Les Poseuses (Barnes Foundation, Merion), tableau qui ne sera pas achevé avant l'Exposition des indépendants de 1888 (22 mars-3 mai) et qui porte le divisionnisme dans le domaine classique par excellence, celui du nu. Mais la nudité du modèle s'inscrit dans les données complexes du travail en atelier et engendre un dialogue étonnant avec la perspective « chromo-luminariste » de la Grande Jatte. Fénéon notera l'incidence des travaux de Charles Henry sur l'ancien élève de Lehmann et l'admirateur de Puvis : « Par une fantaisie pseudo-scientifique, l'ombrelle rouge, l'ombrelle paille et le bas vert s'orientent selon la direction qu'ont le rouge, le jaune et le vert sur le cercle chromatique d'Henry. » Ce dernier, en effet, avait développé dès 1884 certaines idées d'Humbert de Superville et de Charles Blanc en liant l'expression des émotions aux directions du mouvement. Déjà, Seurat avait relevé dans Les Phénomènes de la vision de David Sutter (articles parus dans L'Art en février-mars 1880) tout un ensemble de préceptes et d'observations, mais le Cercle chromatique d'Henry (1888) intégrait de façon simple l'essentiel de ces données concernant la ligne, la teinte et le ton. Parade de cirque (Metropolitan Museum, New York), exposé également en 1888 et qui évoque le fameux cirque Corvi, marque avec éclat l'intérêt du peintre pour les spectacles de la vie urbaine nocturne.

Poseuses, G. Seurat

Poseuses, G. Seurat

Photographie

Georges Seurat, Poseuses. 1888. Huile sur toile. 200 cm x 250 cm. Barnes Foundation, Merion, États-Unis. 

Crédits : All rights reserved, reproduced with the permission of The Barnes Foundation, Merion, États-Unis

Afficher

Poseuse de profil, G. Seurat

Poseuse de profil, G. Seurat

Photographie

Georges Seurat, «Poseuse de profil», 1887. Huile sur bois, 25 cm Georges Seurat, «Poseuse de profil» 16 cm. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Six paysages, exposés aux XX à Bruxelles en février 1889, résultent du séjour d'été en 1888 à Port-en-Bessin. Deux paysages sont p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  SEURAT GEORGES (1859-1891)  » est également traité dans :

D'EUGÈNE DELACROIX AU NÉO-IMPRESSIONNISME, Paul Signac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

Initialement paru en feuilleton dans La Revue blanche , D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme fut publié en 1899 . Le peintre Paul Signac (1863-1935) y défendait le mouvement pointilliste, et d'abord son chef de file, Georges Seurat (à qui le livre est dédié), en soulignant ce qui reliait, selon lui, Seurat à Delacroix : esse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-eugene-delacroix-au-neo-impressionnisme/#i_17563

ENCADREMENT DES ŒUVRES, histoire de l'art occidental

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 364 mots

Dans le chapitre « Cadres impressionnistes et contemporains »  : […] Manet, si l'on en croit les Souvenirs de son ami Antonin Proust (1913), aurait pensé que « sans le cadre, la peinture perd cent pour cent ». Le cadre est le signe de l'achèvement de l'œuvre. Pour Degas, « le cadre est le maquereau de la peinture ; il la met en valeur mais ne doit jamais briller à ses dépens ». Degas, refusant les cadres dorés trop goûtés par les collectionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encadrement-des-oeuvres-histoire-de-l-art-occidental/#i_17563

IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU
  •  • 9 461 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le néo-impressionnisme »  : […] En 1884, fondation de la Revue indépendante , avec Félix Fénéon, qui sera suivie de toute la floraison des « petites revues » du symbolisme ; exposition du « groupe des XX » à Bruxelles ; fondation du Salon des Indépendants , dont la première manifestation, dans une baraque, aux Tuileries, groupe Redon et une nouvelle équipe : Angrand, Dubois-Pillet, Hen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impressionnisme/#i_17563

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modèle et « artefact » »  : […] Si toute œuvre d'architecture s'ordonne à un modèle dont il arrive – comme on pourrait le montrer encore à partir de l'ordre classique – qu'elle impose elle-même l'idée sous une espèce visible peut-être inadéquate, partielle, sinon mensongère, la critique à laquelle prête, d'un point de vue théorique, l'épistémologie des modèles ne vaut pas dans un champ qui ne se distribue pas suivant une différe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_17563

NÉO-IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 312 mots
  •  • 6 médias

Mouvement dont l'activité s'affirme avec le plus de cohérence entre 1885 et 1890 environ, et dont Seurat , Signac , Cross, Angrand et Camille Pissarro sont, en France, les principaux représentants. Le néo-impressionnisme se définit d'abord, comme son nom l'indique, par rapport à l'impressionnisme ; mais « néo » est un préfixe ambigu : il indique une renaissance, ce qui signifie à la fois mort et h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-impressionnisme/#i_17563

LE NÉO-IMPRESSIONNISME (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 066 mots

Pour la première fois en France, une rétrospective d'ensemble était consacrée, du 14 mars au 10 juillet 2005, par le musée d'Orsay à Paris, au néo-impressionnisme. Son titre, Le néo-impressionnisme : de Seurat à Paul Klee , en soulignait l'ambition. Il ne s'agissait pas simplement de retracer l'histoire d'un mouvement dont les membres, à la suite de Georges Seurat (1859-18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-neo-impressionnisme/#i_17563

SELIGMAN GERMAIN (1893-1978)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 736 mots

Né à Paris, élevé dans l'hôtel de Sagan, Germain Seligman passera plus de cinquante ans à New York, où il meurt citoyen américain. Si son père, ouvrant en 1914 une galerie à New York, trente-cinq ans après la fondation de la maison de Paris, montrait la voie de la double implantation en France et aux États-Unis, ce ne sont pas les meubles et les objets qui attirent son fils, mais les peintures et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germain-seligman/#i_17563

SEVERINI GINO (1883-1966)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 650 mots
  •  • 1 média

Membre du groupe futuriste qui occupe une place à part dans la peinture italienne du xx e  siècle. Le milieu artistique dans lequel évolue Gino Severini pendant sa jeunesse (1900-1906) était dans une impasse : la peinture des macchiaioli ne peut plus servir de référence pour les jeunes générations, et les premières tentativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gino-severini/#i_17563

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric DARRAGON, « SEURAT GEORGES - (1859-1891) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-seurat/