SCHAPIRO MEYER (1904-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Meyer Schapiro est un des plus grands historiens et critiques d'art contemporains, ayant vécu outre-Atlantique. D'origine juive, né en Lituanie, à Siauliai, le 23 septembre 1904, il partit pour les États-Unis à l'âge de trois ans et y demeura jusqu'à sa mort, le 3 mars 1996, à New York. Il s'y fit reconnaître, dès les années 1929-1930, pour ses activités conjuguées de critique et d'enseignant.

L'essentiel de la vie universitaire de Meyer Schapiro s'est déroulé à l'université Columbia (New York), où il entra, en 1920, avec l'intention de devenir architecte. Mais il s'aperçut qu'il n'y parviendrait pas et se mit à étudier les langues, les mathématiques, puis la littérature, l'anthropologie, la philosophie et l'histoire de l'art.

Une double carrière

En 1924, Meyer Schapiro obtint un bachelor en histoire de l'art et en philosophie à Columbia et, cinq années plus tard, il soutint brillamment un doctorat sur le cloître et le portail de l'abbaye Saint-Pierre de Moissac, qu'il livra sous forme d'article à la revue Art Bulletin en 1931, intitulé « The Romanesque Sculpture of Moissac » (traduit en français sous le titre La Sculpture de Moissac, Paris, 1987). Il fut considéré, dès lors, comme une autorité dans les domaines de l'art roman et de l'iconographie chrétienne. Peu après, il s'intéressa à la schématisation et à l'abstraction dans l'art roman (1932-1933), puis aux sculptures de Saint-Gilles du Gard (1935) et à celles de Souillac (1939), étudia les formes de la transition du mozarabe au roman à Saint-Dominique de Silos (1939), avant de donner une première synthèse sur l'appréciation esthétique et les comportements artistiques aux xie-xiie siècles (1947). Ses préoccupations avaient fait de lui l'égal d'un Arthur Kingsley Porter, le grand historien de l'art issu de l'histoire du pèlerinage. Cependant, les intérêts de Meyer Schapiro étaient variés et débordaient du champ strictement médiéval.

À la suite de certains chercheurs, tel Arthur L. Kroeber, dont le livre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de l'Université, ancien membre de l'École française de Rome, professeur d'histoire de l'art médiéval à l'université de Bourgogne

Classification


Autres références

«  SCHAPIRO MEYER (1904-1996)  » est également traité dans :

LES MOTS ET LES IMAGES. SÉMIOTIQUE DU LANGAGE VISUEL (M. Schapiro) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SCHMITT
  •  • 1 004 mots

Le livre de Meyer Schapiro (Les Mots et les images. Sémiotique du langage visuel, Macula, Paris, 2000) comporte deux études différentes : la première, « Les Mots et les images. Littéralité et symbolisme dans l'illu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-mots-et-les-images-semiotique-du-langage-visuel/#i_98394

STYLE, ARTISTE ET SOCIÉTÉ, Meyer Schapiro - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 302 mots

Dans l'histoire de l'art du xxe siècle, l'œuvre de Meyer Schapiro (1904-1996) tire son originalité de sa portée fondamentalement critique. Si dans ses différentes contributions, aucun ouvrage ne domine véritablement – au point qu'il apparut longtemps comme un histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-artiste-et-societe/#i_98394

FORMALISME (arts)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 870 mots

En histoire de l'art, le formalisme ne peut être dissocié d'une interrogation sur le style. En cela, son objet est l'analyse de l'art, conçu, pour reprendre les termes de l'historien de l'art et critique Meyer Schapiro (1904-1996), comme « un système de formes qui possèdent une qualité et une expression significatives rendant visibles la personnalité d'un artiste et la conception générale d'une c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formalisme-arts/#i_98394

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel RUSSO, « SCHAPIRO MEYER - (1904-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/meyer-schapiro/