TUTSI GÉNOCIDE DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Génocide au Rwanda

Génocide au Rwanda
Crédits : Getty

photographie

Membre tutsi du F.P.R., juin 1994

Membre tutsi du F.P.R., juin 1994
Crédits : PA Photos

photographie

Intervention française au Rwanda, 1994

Intervention française au Rwanda, 1994
Crédits : PA Photos

photographie


Le déclenchement du génocide

Le 6 avril 1994 au soir, le président Habyarimana est tué dans un attentat contre l'avion qui le ramène d'une réunion en Tanzanie. On ne connaît pas encore aujourd'hui les auteurs de l'attentat. Deux thèses sont formulées. Pour les uns, l'avion aurait été abattu par les soldats du F.P.R. Pour d'autres, le président Habyarimana aurait été assassiné par les extrémistes de son propre camp, qui lui reprochaient d'avoir accordé au F.P.R. d'inacceptables concessions.

La disparition d'un homme qui incarne depuis vingt et un ans le pouvoir absolu laisse un vide politique. Dans un premier temps, la Minuar envisage de reconstruire l'autorité du gouvernement en s'appuyant sur son Premier ministre, Agathe Uwilingiyimana. Mais celle-ci est assassinée le matin du 7 avril avec son mari par des éléments de la garde présidentielle alors qu'elle s'apprête à lancer à la radio un appel à l'apaisement. En guise d'avertissement pour l'O.N.U., les dix casques bleus belges affectés à son escorte sont conduits au camp militaire de Kigali et massacrés par des soldats de l'armée. En même temps que le Premier ministre, les leaders de l'opposition politique et autres personnalités hutu démocrates sont éliminés dans la journée ou les jours suivants. Le Rwanda bascule dans la violence et toutes les voix qui auraient pu s'y opposer, organiser une résistance sont éteintes.

Pris de panique, les Occidentaux expatriés décident d'abandonner le Rwanda. La France et la Belgique déclenchent leur évacuation via deux opérations militaires : Amaryllis pour la France et Silverback pour la Belgique. L'épisode emblématique de ces opérations est le départ du contingent belge de la Minuar de son cantonnement, l'école technique de Kicukiro, dans la banlieue sud de Kigali. Des milliers de Tutsi s'y étaient réfugiés dans l'espoir que les casques bleus les protégeraient du massacre en faisant au besoin usage de leurs armes. Le 11 avril 1994, des camions vinrent cherche [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUTSI GÉNOCIDE DES  » est également traité dans :

UNE SAISON DE MACHETTES (J. Hatzfeld)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 985 mots

« Nous connaissons mieux les victimes, nous les avons écoutées, alors qu'il ne nous reste presque rien des bourreaux, constatait un jour l'écrivain biélorusse Svetlana Alexievitch. Ils ont dissimulé et laissé sous scellés dans leurs archives secrètes l'expérience la plus importante du siècle passé. » C'est un pan de ces « archives secrètes » que met au jour Jean Hatzfeld dans Une sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-saison-de-machettes/#i_49159

AUDOIN-ROUZEAU STÉPHANE (1955- )

  • Écrit par 
  • Paula COSSART
  •  • 911 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des chantiers divers »  : […] Au-delà de cette position générale, Audoin-Rouzeau a investi des terrains divers. Dans La Guerre des enfants (1993), l’historien analyse « la première grande mobilisation morale et intellectuelle de l’enfance au sein du champ politique européen ». Il souligne l’agressivité nouvelle du langage de guerre proposé aux enfants dès 1914. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-audoin-rouzeau/#i_49159

DANS LE NU DE LA VIE. RÉCITS DES MARAIS RWANDAIS (J. Hatzfeld)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 987 mots

« En 1994, entre le lundi 11 avril à 11 heures et le samedi 14 mai à 14 heures, environ 50 000 Tutsi, sur une population d'environ 59 000, ont été massacrés à la machette, tous les jours de la semaine, de 9 h 30 à 16 heures, par des miliciens et voisins hutu, sur les collines de la commune de Nyamata, au Rwanda. » Ainsi débute Dans le nu de la vie (Seuil, Paris, 2001), de Je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dans-le-nu-de-la-vie-recits-des-marais-rwandais/#i_49159

DES FORGES ALISON (1942-2009)

  • Écrit par 
  • Catherine CHOQUET
  •  • 941 mots

Née le 20 août 1942 à Schenectady, dans l'État de New York, Alison Bowe Des Forges, née Liebhafsky, a disparu le 12 février 2009. Cette historienne, spécialiste de la région des Grands Lacs, était une femme extraordinaire, au sens littéral du mot, une personnalité hors du commun, d'une rare intelligence de cœur et d'esprit, traduite en actes tout au long de sa vie. Femme fluette, elle en imposait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alison-des-forges/#i_49159

KAGAME PAUL (1957- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

Président du Rwanda depuis 2000. Né le 23 octobre 1957 à Gitarama, dans le centre du Rwanda, Paul Kagame grandit en exil en Ouganda. Ses parents ont quitté le pays en 1959, lors des premières violences perpétrées contre les Tutsi par les Hutu dans le contexte de l'indépendance du pays. Kagame poursuit des études à l'université de Makerere, à Kampala, avant de rejoindre, en 1979, les forces de Yo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-kagame/#i_49159

RWANDA

  • Écrit par 
  • François BART, 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN, 
  • Marcel KABANDA
  •  • 11 934 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « De la « Révolution sociale » (1959-1961) au génocide (1994) »  : […] En novembre 1959, la Belgique met en route un processus d'autonomie interne. Mais la tension est montée au Rwanda depuis la mort subite de Mutara, en juillet précédent : un nouveau mwami, Kigeri Ndahindurwa, a été intronisé par les milieux les plus traditionalistes ; des partis politiques sont nés : le Parmehutu (Parti du mouvement de l'émancipation des Hutu) et l'Aprosoma (Association pour la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda/#i_49159

RWANDA 1994 (collectif Groupov)

  • Écrit par 
  • Stéphen ROSTAIN
  •  • 876 mots

Le plateau est nu, fermé au fond par un immense panneau rougeoyant qui s'ouvre et se ferme comme des portes de l'enfer. Sur le côté, un petit orchestre. Au milieu, juste une chaise. Une femme vient s'asseoir. Elle s'appelle Yolande Mukagasana. Elle est infirmière. Autrefois, elle vivait à Kigali. Trente minutes durant, elle raconte l'horreur du massacre dont ses enfants et son mari, Tutsi comme el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda-1994/#i_49159

Voir aussi

Pour citer l’article

Marcel KABANDA, « TUTSI GÉNOCIDE DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/genocide-des-tutsi/