DES FORGES ALISON (1942-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née le 20 août 1942 à Schenectady, dans l'État de New York, Alison Bowe Des Forges, née Liebhafsky, a disparu le 12 février 2009. Cette historienne, spécialiste de la région des Grands Lacs, était une femme extraordinaire, au sens littéral du mot, une personnalité hors du commun, d'une rare intelligence de cœur et d'esprit, traduite en actes tout au long de sa vie. Femme fluette, elle en imposait par son autorité naturelle, tout en restant toujours d'un abord facile.

Née dans une famille modeste, récemment immigrée d'Europe, elle fit toujours preuve d'une grande générosité, agissant auprès des personnes dont elle estimait qu'elles avaient moins de chances qu'elle dans la vie. Étudiante au College Radcliff de Cambridge (Massachusetts), où elle est entrée directement en deuxième année en 1962, elle rejoint l'association Philips Brooks House qui propose un soutien scolaire bénévole dans les écoles défavorisées des quartiers de Boston, et ailleurs dans le monde. En 1963, elle part ainsi enseigner l'anglais à des réfugiés rwandais au Tanganyika (actuelle Tanzanie). Devenue mère de famille, elle appuie l'association United Parents, créée à Buffalo, et se bat durant des années pour obtenir les moyens de renforcer le système scolaire et permettre aux élèves, dont ses enfants, d'accéder à une éducation de qualité, ouverte au plus grand nombre. Elle contribue également à la création des magnet schools, les premières écoles appliquant la méthode Montessori aux États-Unis.

Comme le raconte son mari, Roger V. Des Forges, historien spécialiste de la Chine : « Elle aurait pu obtenir son diplôme en trois ans, si elle n'avait pas attendu après moi qui ai terminé, classiquement, en quatre années. » Ils se sont connus en 1959, se sont mariés en 1964, ont eu deux enfants, Alexander et Jessie, qui leur donneront trois petits-enfants, créant une famille qui a été un socle fort pour elle.

Alison et Roger avaient un intérêt commun pour les langues et les cultures étrangères. Leurs origines les avaient d'abo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ingénieur d'études à l'université de Paris-VIII, secrétaire générale du Groupement pour l'étude de la mondialisation et du développement

Classification

Pour citer l’article

Catherine CHOQUET, « DES FORGES ALISON - (1942-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alison-des-forges/