HUTU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La population hutu est principalement concentrée au Rwanda et au Burundi, où elle constitue le groupe humain le plus important , mais elle est présente aussi dans les pays voisins, Zaïre, Tanzanie et Ouganda, qui servent notamment de zones de refuge lors de chaque conflit opposant tant au Rwanda qu'au Burundi des factions politiques qui utilisent l'identification ethnique comme une arme de mobilisation politique.

Dans l'ethnologie classique, les Hutu sont présentés comme un peuple bantou, issu de migrations venant du Nord. Dans la tradition ethnographique et bureaucratique du xixe siècle, ils sont décrits comme petits, aux membres épais et à la capacité intellectuelle peu développée. Ils sont associés à une activité d'agriculteurs qu'ils étaient censés exercer toujours sous la domination des Tutsi, qui leur imposaient un ordre politique et un système économique de type féodal par le biais de contrats matérialisés par le prêt de vaches (au Burundi, ubugabire ; au Rwanda, ubuhake) et établissant entre eux une relation d'interdépendance hiérarchisée. Cette différence ethnique n'excluait pourtant pas, au Rwanda comme au Burundi, l'existence d'une langue et de systèmes de croyances communs ainsi qu'une cohabitation sociale et géographique des deux groupes. Au Rwanda, le pouvoir était confisqué par un groupe de Tutsi soumettant la population hutu à une domination sans partage. Au Burundi, au contraire, le pouvoir fut confisqué par un groupe « ni tutsi, ni hutu » (bien que vraisemblablement d'origine hutu), les ganwa (les princes du sang), qui le conservèrent jusqu'à l'indépendance et dont la seule existence vient détruire le mythe de l'oppression ancestrale des Hutu par les Tutsi.

La domination coloniale vint polariser tous les enjeux sociaux sur ce dualisme identitaire hutu/tutsi en posant les jalons d'une séparation systématique des deux groupes. Ce qui n'était qu'une simple appartenance sociopolitique avant la colonisation, permettant à chaque personne de se situer dans les rapports sociaux très complexes et susceptibles de multiples articulations, est devenu un critère unique et non négociable de différenciation raciale et de légitimation de l'accès au pouvoir.

L'identité hutu — constituée par opposition à l'identité tutsi — va devenir un enjeu politique considérable dans la lutte pour le pouvoir étatique lorsque l'accession du Burundi et du Rwanda à l'indépendance deviendra inévitable. La multiplication des conflits sanglants à partir de 1962, la référence systématique à l'ethnicité comme mode de gestion du pouvoir ou comme modalité d'analyse des sociétés burundaise et rwandaise, la succession de « petits génocides  » ont imposé l'appartenance ethnique comme le seul et unique critère pertinent d'identification et d'action politique. Pire, la succession de massacres « ethniques » a imposé cette lecture des enjeux sociaux dans les deux pays au point d'en faire un élément de mobilisation et surtout de réaction fondamental y compris au sein de la population. Les modérés, c'est-à-dire ici tous ceux qui tentent de transcender cette vision dichotomique issue de la logique unique de monopolisation du pouvoir, sont alors les victimes prioritaires des groupes racistes des deux tendances qui mènent ces stratégies politiques systématiques d'exclusion.

Au Rwanda, en 1957, un groupe d'anciens séminaristes rwandais hutu publiait le Manifeste des Bahutu exigeant le partage du pouvoir avec les Tutsi. Confrontés à l'intransigeance des dirigeants tutsi, ils fondèrent en 1959 le Parti du mouvement de l'émancipation hutu (Parmehutu) qui n'aura de cesse de prendre sa revanche sur la domination tutsi. L'accession, en 1961, de ce parti au pouvoir marque le début d'un pouvoir hutu qui ne cessera d'essayer de se débarrasser de la minorité tutsi, de consolider ce qu'un auteur a appelé la « république des Hutu » et de faire de l'identité hutu le critère du pouvoir et de la survie. En dépit de la libéralisation formelle du régime à partir de 1990, la monopolisation du pouvoir par une faction raciste hutu réduite contrôlant la totalité de la société à travers les organisations de parti, de jeunes et les brigades interamwe continuait à soumettre l'ensemble du pays à une idéologie et à une logique politique « ethnique [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Génocide au Rwanda

Génocide au Rwanda
Crédits : Scott Peterson/ Liaison/ Getty Images

photographie

Réfugiés hutu

Réfugiés hutu
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur de science politique à l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Classification

Autres références

«  HUTU  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 447 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Types humains et « races » : des représentations controversées »  : […] L'unicité de l'espèce humaine n'empêche pas celle-ci de se subdiviser en groupes identifiables par des caractéristiques physiques héréditaires. Celles-ci ont été utilisées pour définir des races. L'Afrique au sud du Sahara est ainsi le continent des Noirs, par opposition à l'Afrique septentrionale peuplée de Blancs. Le terme de race pose aujourd'hui problème. De nombreux scientifiques le récusent […] Lire la suite

BURUNDI

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 8 326 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'histoire précoloniale, ou une société traditionnelle entre inconnu et certitude »  : […] L'époque précoloniale est mal connue. En dehors d'une histoire politique dynastique des trois derniers siècles, reconstituée sommairement grâce aux traditions orales, et à l'exception du xix e  siècle, qui correspond aux deux longs règnes de Ntare Rugamba et de Mwezi Gisabo, dont les conquêtes périphériques dessinent les limites territoriales du Burundi actuel, on reste dans les hypothèses. Celles […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 764 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La chute de Mobutu et l'arrivée de Kabila »  : […] Depuis 1994, environ un million et demi de Rwandais, fuyant les forces du Front patriotique rwandais (F.P.R.) qui a pris le pouvoir à Kigali, sont réfugiés au Zaïre . Dans l'est du pays, au Kivu, ils sont entassés dans des camps comptant plusieurs centaines de milliers d'habitants organisés autour de leurs autorités civiles et de leurs propres soldats, les Forces armées rwandaises (F.A.R.) et les […] Lire la suite

DANS LE NU DE LA VIE. RÉCITS DES MARAIS RWANDAIS (J. Hatzfeld)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 987 mots

« En 1994, entre le lundi 11 avril à 11 heures et le samedi 14 mai à 14 heures, environ 50 000 Tutsi, sur une population d'environ 59 000, ont été massacrés à la machette, tous les jours de la semaine, de 9 h 30 à 16 heures, par des miliciens et voisins hutu, sur les collines de la commune de Nyamata, au Rwanda. » Ainsi débute Dans le nu de la vie (Seuil, Paris, 2001), de Jean Hatzfeld, qui rasse […] Lire la suite

GÉNOCIDE AU RWANDA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 2 médias

Le 6 avril 1994, un avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira est abattu alors qu'il s'apprête à se poser à Kigali. Cet attentat, qui a lieu alors que des négociations sont en cours entre les Hutu (90 p. 100 de la population rwandaise) et la minorité tutsi représentée par le Front patriotique rwandais (F.P.R.), exacerbe les tensions […] Lire la suite

KAGAME PAUL (1957- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 943 mots
  •  • 1 média

Président du Rwanda depuis 2000. Né le 23 octobre 1957 à Gitarama, dans le centre du Rwanda, Paul Kagame grandit en exil en Ouganda. Ses parents ont quitté le pays en 1959, lors des premières violences perpétrées contre les Tutsi par les Hutu dans le contexte de l'indépendance du pays. Kagame poursuit des études à l'université de Makerere, à Kampala, avant de rejoindre, en 1979, les forces de Yo […] Lire la suite

KAYIBANDA GRÉGOIRE (1924-1976)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 602 mots

Le premier président de la République du Rwanda, Grégoire Kayibanda, a accédé à ce poste en octobre 1961. La République elle-même était pratiquement née le 28 janvier 1961, lorsque le mwami Kigeri V, dernier seigneur d'un royaume qui paraissait être, peu de temps auparavant, un des plus solides d'Afrique, fut déclaré déchu de son trône. Grégoire Kayibanda s'installa à Kigali, dans un palais prési […] Lire la suite

NDADAYE MELCHIOR (1953-1993)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 421 mots

Homme d'État burundais, né le 28 mars 1953 à Nyabihanga, province de Muramvya (Burundi), mort le 21 octobre 1993 près de Bujumbura. D'origine hutu, Melchior Ndadaye passe de nombreuses années en exil au Rwanda voisin, après le massacre d'environ 200 000 Hutu en 1972. Après avoir fui les violences ethniques, il étudie au centre de formation des enseignants de Butare, non loin de la frontière ent […] Lire la suite

NKURUNZIZA PIERRE (1964-2020)

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 901 mots

Pierre Nkurunziza, homme politique, président de la République du Burundi de 2005 à 2020, est né à Ngozi, dans le nord du pays, le 18 décembre 1964. Comme ses prédécesseurs depuis l’indépendance, son régime a pratiqué la personnalisation du pouvoir, l’autoritarisme, l’usage de la violence et la corruption, bien qu’à la différence des précédents il fût mis en place par le premier rebelle parvenu a […] Lire la suite

RWANDA

  • Écrit par 
  • François BART, 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN, 
  • Marcel KABANDA
  •  • 11 937 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'administration belge (1916-1962) »  : […] En 1925, le Territoire du Ruanda-Urundi est rattaché administrativement au Congo belge, sous l'autorité d'un vice-gouverneur général. Dès 1920, le ministre des Colonies Louis Franck avait décidé d'appuyer l'administration du pays sur « l'organisation indigène ». Celle-ci est restructurée par le résident Georges Mortehan en 1926 et surtout par le gouverneur Charles Voisin au début des années 1930  […] Lire la suite

Les derniers événements

15 février 2022 France. Non-lieu définitif dans l'affaire de l'attentat contre l'avion du président rwandais en 1994.

La Cour de cassation rejette les pourvois formés contre l’ordonnance de non-lieu rendue en décembre 2018 par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris dans l’enquête sur l’attentat contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, en avril 1994, qui avait été suivi du massacre de près d’un million de Tutsi et d’opposants hutu en trois mois. […] Lire la suite

26 mars 2021 France – Rwanda. Remise du rapport sur le rôle de la France dans le génocide rwandais.

L’exonérant de toute complicité dans le génocide de quelque huit cent mille Tutsi par le pouvoir hutu, entre avril et juillet 1994, le rapport indique que « la France s’est néanmoins longtemps investie au côté d’un régime qui encourageait des massacres racistes », qu’« elle est demeurée aveugle face à la préparation d’un génocide par les éléments les plus radicaux de ce régime », qu’« au moment du génocide, elle a tardé à rompre avec le pouvoir intérimaire qui le réalisait » et qu’« elle a réagi tardivement avec l’opération Turquoise ». […] Lire la suite

3 juillet 2020 France – Rwanda. Confirmation du non-lieu dans l'enquête sur l'assassinat du président rwandais Juvénal Habyarimana.

La confirmation par la cour d’appel de Paris de la décision de non-lieu rendu en décembre 2018 par les juges d’instruction du pôle antiterroriste de Paris referme l’enquête sur la mort du président rwandais Juvénal Habyarimana, en avril 1994, qui avait entraîné le massacre de quelque huit cent mille Tutsi et Hutu modérés. Les poursuites contre neuf proches de l’actuel président Paul Kagame sont définitivement abandonnées. […] Lire la suite

20 mai - 12 juin 2020 Burundi. Élection d'Évariste Ndayishimiye à la présidence.

 100 de Hutu et 40 p. 100 de Tutsi, ainsi que la proportion de 30 p. 100 de femmes, le Parlement compte également 23 membres cooptés – dont 14 viennent grossir les rangs du CNDD-FDD et 5 ceux du CNL. Le 9 juin est annoncée la mort, survenue la veille, du président Nkurunziza, qui aurait dû conserver un rôle influent dans le pays en tant que « Guide suprême du patriotisme ». […] Lire la suite

16 mai - 3 juin 2020 France – Rwanda. Arrestation en France de Félicien Kabuga.

Il est notamment accusé d’avoir financé les extrémistes hutu, d’avoir participé à la création de la Radio-télévision libre des mille collines qui propageait une idéologie anti-tutsi et d’avoir lui-même supervisé des massacres. Le 3 juin, la cour d’appel de Paris autorise le transfert de Félicien Kabuga devant le MTPI, décision que confirmera la Cour de cassation le 30 septembre. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Dominique DARBON, « HUTU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hutu/