BERG PAUL (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste moléculaire américain né à New York. Paul Berg obtient en 1952 un doctorat en biochimie à la Western Reserve University (aujourd'hui, Case Western University) à Cleveland (Ohio). Il effectue ensuite un stage à l'institut de cytophysiologie à Copenhague, et un autre dans le département de microbiologie de l'université de Washington à Saint Louis ; il y restera, comme assistant puis comme professeur associé, jusqu'en 1959, date de sa nomination comme professeur de biochimie à l'université Stanford à Palo Alto (Californie).

Paul Berg a obtenu des résultats importants dans l'étude du mécanisme de la biosynthèse de l'acétyl coenzyme A, intermédiaire qui intervient dans la biosynthèse des acides gras et des protéines, puis dans la mise en évidence des ARN (acide ribonucléique) de transfert. Il met au point, en 1972, une méthode permettant d'introduire des gènes sélectionnés dans des bactéries, ce qui conduit à faire produire par la bactérie modifiée la protéine caractéristique des cellules d'où provenaient les gènes introduits. Cette technique de génie génétique est désormais en plein développement ; elle permet ainsi l'obtention par synthèse bactérienne de composés tels l'insuline, l'interféron ou l'hormone de croissance. Mais ces manipulations génétiques peuvent aussi être potentiellement dangereuses, car de nouveaux organismes pathogènes pourraient ainsi être préparés. Berg a été un des premiers chercheurs à se préoccuper de ce risque. Il est un des biochimistes qui ont été à l'origine du moratoire sur ce type d'expériences, moratoire qui a été levé après l'établissement de règles de sécurité strictes. Mais on sait combien ce problème reste d'actualité.

Paul Berg a partagé avec Walter Gilbert et Frederick Sanger le prix Nobel de chimie en 1980.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification


Autres références

«  BERG PAUL (1926- )  » est également traité dans :

ASILOMAR CONFÉRENCE D' (1975)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 614 mots

La rencontre qui s'est tenue du 24 au 27 février 1975 à Asilomar en Californie ne fut pas une conférence scientifique ordinaire du fait de la présence d’une quinzaine de journalistes. Elle était organisée par un petit groupe de scientifiques mené par Paul Berg, biochimiste de l’université Stanford (Californie). Quelque 150 scientifiques étaient invités, dont un peu moins des deux tiers étaient am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-d-asilomar/#i_70017

PREMIÈRE TRANSGENÈSE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

En 1972, l'Américain Paul Berg (né en 1926) et ses collaborateurs de l'université Stanford parviennent à insérer dans le génome de la bactérie Escherichia coli , rendue perméable par un traitement chimique à base de calcium, un fragment d'ADN du virus SV40. Ils réussissent ainsi pour la première fois ce qu'on appelle aujourd'hui le « clonage » d'un gène, à savoir sa multiplic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-transgenese/#i_70017

Pour citer l’article

Georges BRAM, « BERG PAUL (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-berg/