GALICE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comme la Bretagne en France, la Galice, en Espagne (2 767 524 hab. en 2006), est une avancée de roches anciennes sur l'océan Atlantique sous un climat océanique. À l'intérieur, un vaste plateau ondulé, entouré de massifs anciens, constitue une barrière qui a longtemps maintenu le pays dans un quasi-isolement. De profondes rias, alternant avec des caps massifs qui projettent de hautes falaises dans l'océan, ont créé un milieu propice à la vie maritime (ports de Vigo et de La Corogne, nombreuses conserveries). Une forte pression démographique sur la terre a conduit à un morcellement extrême des exploitations agricoles et a alimenté un fort courant d'émigration vers l'intérieur du pays et vers l'Amérique latine et l'Amérique centrale (depuis la conquête au xvie siècle) puis, dans une moindre mesure, vers l'Europe industrielle au xxe siècle. Toutefois, depuis le milieu des années 1990, la Galice participe pleinement au renouveau de l'économie espagnole (restructuration industrielle afin de pallier la crise de la métallurgie et des chantiers navals).

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Galice a connu le destin contrasté des régions périphériques de la péninsule Ibérique. Tantôt un pouvoir central fort, établi dans la meseta, triomphe de ces conditions contraires et réussit à imposer son magistère, y compris dans le domaine artistique, tantôt les forces centrifuges l'emportent et la Galice – qui obtient le statut de communauté autonome en 1979 et prend pour capitale la ville sainte de Saint-Jacques de Compostelle – recouvre une liberté d'action dont elle use, soit pour se replier sur elle-même, soit pour répondre à des influences venues de l'extérieur, parfois même de très loin.

Entre l'Orient et l'Occident

Ce jeu d'alternance s'observe à partir de l'Antiquité. Sous l'autorité de Rome, les régions périphériques de l'Espagne, la Tarraconaise et la Bétique surtout mais aussi la Galice, participèrent à de larges courants d'échanges. Ainsi cette dernière région entretint avec l'Afrique, et parfois même avec l'Orient, des relations qui s'intensifièrent e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail
  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'Institut de géographie d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  GALICE  » est également traité dans :

COROGNE LA

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

Abrité par une presqu'île qui s'avance à l'embouchure d'une des trois rias du golfe Artabro en Galice, le port de La Corogne s'est installé au sud de l'isthme dans les eaux calmes de la ria, dominé à l'est par un promontoire fortifié où s'est fixé le premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-corogne/#i_95015

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 611 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Galice »  : […] Finisterre atlantique à l'extrémité ouest de l'Europe, la Galice est à la fois isolée et pauvre. L'émigration vers Madrid et outre-mer (Amérique latine et centrale) fut une tradition jusqu'au milieu du xxe siècle. La Galice est un pays rural et une des régions les moins développées d'Espagne. Sur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_95015

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le socle de la Meseta »  : […] Du Protérozoïque supérieur schisto-gréseux affleure en Galice orientale, dans les monts de Tolède, en sierra Morena, ainsi que, d'une manière imprécise mais, en tout cas, sur de larges surfaces, en Estrémadure et au Portugal. Ce Protérozoïque, légèrement métamorphique, est généralement discordant sous le Cambrien ou sous l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_95015

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • François GUICHARD, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 046 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La formation du royaume du Portugal »  : […] de Bourgogne épouse la fille légitime d’Alphonse VI et obtient en 1093 le gouvernement du royaume de Galice, auquel est alors intégré le comté du Portugal. Raymond est également chargé de la défense du Tage, mais il se révèle incapable d'empêcher la reprise de Lisbonne par les musulmans. En 1096, les comtés du Portugal et de Coimbra, ainsi que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_95015

TORRENTE BALLESTER GONZALO (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 760 mots

compose la triade fameuse des écrivains espagnols nés dans les années 1910-1920. À l'instar des romanciers hispano-américains du « réalisme magique », mais puisant son inspiration dans les contes et légendes de sa Galice natale, il a su mêler, dans une œuvre abondante, la réalité et le fantastique, avec une verve puissante, non dénuée d'ironie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonzalo-torrente-ballester/#i_95015

VIGO

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 188 mots
  •  • 2 médias

Un des plus beaux sites portuaires de l'Espagne, sur la rive sud de la plus méridionale des rías bajas de Galice. Par sa position dans un « Finisterre », Vigo a toujours été une des portes atlantiques de l'Espagne, commerçant avec les Indes- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigo/#i_95015

Voir aussi

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, Roland COURTOT, « GALICE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/galice/