CHANEL GABRIELLE dite COCO (1883-1971)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Coco Chanel

Coco Chanel
Crédits : Sasha/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tailleur Chanel

Tailleur Chanel
Crédits : Hulton Getty

photographie

Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld
Crédits : John van Hasselt/ Corbis/ Getty Images

photographie


De la couture aux parfums et aux bijoux

Femme d'affaires, autoritaire et pragmatique, à la tête d'une entreprise qui comptera, en 1936, 4 000 employés, femme libre, dotée d'une rare indépendance d'esprit, Chanel est peu soucieuse des convenances. S'érigeant en exemple, elle contribue à la réforme du mode de vie des femmes : cheveux courts, bronzée, elle s'affiche en tenue décontractée, en pyjama de plage ou encore en pantalon à pont, la tête couverte d'une casquette de yachting. Elle conçoit, sans jamais les dessiner, des ensembles d'une grande simplicité et d'informels tailleurs de jersey, mais son ambition est plus vaste : imposer au monde une conception de l'élégance qui verrait triompher la personnalité de la femme. Ainsi, très tôt, s'intéresse-t-elle à tout ce qui vient compléter l'habillement. « Le parfum, c'est ce qu'il y a de plus important », disait-elle en citant Paul Valéry : « Une femme mal parfumée n'a pas d'avenir ! » Dès 1921, elle lance son premier parfum intitulé « Chanel no 5 », créé par Ernest Beaux, qui marque le début d'une activité prolifique et lucrative, dont l'actuelle Maison Chanel a conservé la tradition. En 1924, à l'heure où les femmes commencent à oser se farder en plein jour, Chanel, à la pointe de la modernité, imagine une ligne de soins et de maquillage.

La couturière puise son inspiration dans l'univers mouvementé de ses conquêtes amoureuses. En 1920, sa liaison avec le grand-duc Dimitri donne un tour russe aux robes-chemises qu'elle fait broder de motifs slaves. Avec le duc de Westminster, de 1924 à 1931, elle découvre l'élégance et le confort anglais : le tweed, le chandail, la veste masculine, la pelisse qui feront désormais partie de ses collections. En 1926, lasse des débordements outranciers, des perles et des paillettes des années folles, elle propose pour le soir une petite robe noire, une « Ford signée Chanel » comme la qualifie le Vogue américain qui, immédiatement, pressent son incroyable destinée. Pratique et passe-partout, cette robe courte, sobre mais raffinée, se retrouvera d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHANEL GABRIELLE dite COCO (1883-1971)  » est également traité dans :

CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

Née le 17 avril 1920 à Neuilly-sur-Seine, Edmonde Charles-Roux a commencé sa vie dans « le monde d’hier » cher à Stefan Zweig, celui des grandes capitales cosmopolites d’avant-guerre : Londres, Prague, Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire. En 1932, son père, François Charles-Roux (1879-1961), homme d’affaires, historien et diplomate, est nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège à Rome. Adolescent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmonde-charles-roux/#i_92829

LAGERFELD KARL (1933-2019)

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

« C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie ! » affirmait Karl Lagerfeld qui avait, pour sensibiliser les automobilistes, revêtu l'affreux gilet jaune imposé par la Sécurité routière en 2008. Avec ses lunettes noires, son catogan, ses mitaines et ses bagues rock'n roll, il futsans aucun doute le créateur de mode le plus médiatisé, le plus médiatique aussi. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-lagerfeld/#i_92829

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le théâtre et le ballet »  : […] Avant l'acteur Talma, considéré comme le réformateur du costume de théâtre à la fin du xviii e  siècle, parce qu'il en exigeait une vraisemblance historique rigoureuse, les acteurs apparaissaient sur scène portant leurs vêtements de ville. Au xix e  siècle, on « voit se développer un souci de reconstitution de plus en plus maniaque [qui] marque cependant la reconnaissance du costume comme partie i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_92829

POIRET PAUL (1879-1944)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 276 mots

Grand rénovateur de la mode, et de la conception même du rôle de couturier, Paul Poiret a connu une carrière contrastée. Au cours de sa formation au rayon des manteaux et des costumes tailleurs chez le grand couturier Jacques Doucet, de 1898 à 1900, il s'est familiarisé avec les impératifs structurels de la création d'un vêtement ; plongé, lors de son passage chez Worth, de 1901 à 1903, dans l'atm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-poiret/#i_92829

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine ORMEN, « CHANEL GABRIELLE dite COCO (1883-1971) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabrielle-chanel/