CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née le 17 avril 1920 à Neuilly-sur-Seine, Edmonde Charles-Roux a commencé sa vie dans « le monde d’hier » cher à Stefan Zweig, celui des grandes capitales cosmopolites d’avant-guerre : Londres, Prague, Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire. En 1932, son père, François Charles-Roux (1879-1961), homme d’affaires, historien et diplomate, est nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège à Rome. Adolescente, Edmonde Charles-Roux découvre les beautés de l’Italie et sa littérature, notamment par le biais des œuvres d’Elio Vittorini.

Edmonde Charles-Roux

Edmonde Charles-Roux

photographie

Romancière et journaliste, Edmonde Charles-Roux a traversé le XXe siècle avec élégance et brio. 

Crédits : S. Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher

À la déclaration de guerre, son père est rappelé à Paris au secrétariat général des Affaires étrangères. Il succède à Alexis Leger, Saint-John Perse pour la littérature. Jeune élève infirmière, Edmonde Charles-Roux est affectée dans un corps d’ambulancières de la Légion étrangère. Blessée en 1940 lors d’un bombardement, elle continue de porter secours. Son dévouement lui vaut la croix de guerre, le grade de caporal d’honneur et une citation. Lorsque Pierre Laval devient secrétaire d’État aux Affaires étrangères, François Charles-Roux démissionne du Quai d’Orsay. La famille se replie à Marseille, sur ses terres méridionales. Très vite, Edmonde Charles-Roux entre dans la Résistance et intègre le réseau Brutus de Félix Gouin. Après le débarquement en Provence, elle rejoint le cabinet du général Jean de Lattre de Tassigny. Par la suite, elle devient assistante sociale au sein de la 5e division blindée, commandée par le général Henri de Vernejoul. Une blessure lors de l’entrée des troupes françaises en Autriche lui vaut une nouvelle citation.

Née libre, elle s’est efforcée de le rester. Mais sa fréquentation des soldats et surtout des FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - Main-d’œuvre immigrée), proches des communistes, lui ferme la porte de sa famille bourgeoise et très catholique. C’est donc dans le journalisme qu’elle va exercer son indépendance d’esprit et sa curiosité, d’abord, en 1947, au magazine Elle, après avoir rencontré Hélène Lazareff, puis à partir de 1950 à l’édition française de Vogue, dont elle de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)  » est également traité dans :

BOURDIN GUY (1928-1991)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 819 mots

Laure de Noailles et, grâce à elle, du couturier Jacques Fath qui lui commande des dessins. Celui-ci l'envoie se présenter à Edmonde Charles-Roux, alors rédactrice en chef de Vogue France. Touchée par le talent du jeune homme — il a vingt et un ans —, elle l'embauche et il deviendra très vite le photographe attitré de la maison. Avec humour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-bourdin/#i_56760

Pour citer l’article

Laurent LEMIRE, « CHARLES-ROUX EDMONDE - (1922-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmonde-charles-roux/