FIGURATION, paléolithique et néolithique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les premières images

C’est à partir de 100 000 ans environ que de petits groupes de Sapiens s’éloignent progressivement de l’Afrique, sans doute par élargissement insensible de leurs territoires de chasse et de cueillette. Ils atteignent, vers l’est, l’Australie il y a 50 000 ans environ, ce qui suppose une maîtrise de la navigation en mer. Vers l’ouest, ils sont signalés en Europe à partir de 40 000 ans. Ils franchissent le détroit de Béring il y a sans doute 25 000 ans au moins, constituant la première présence humaine dans les Amériques. Entre 40 000 et 35 000 ans, aux deux extrémités de l’Eurasie et à l’aboutissement de ces différentes manifestations esthétiques, qui s’étaient échelonnées sur deux sinon trois millions d’années, apparaissent les premières figurations indéniables.

À l’est, dans une grotte de la région de Maros-Pangkep, au sud-ouest de l’île indonésienne de Sulawesi, une peinture rupestre datée d’environ 40 000 ans représente un babiroussa, sorte de suidé local, tandis que plusieurs mains humaines ont été détourées au pochoir, apparaissant ainsi en négatif sur la paroi. À l’ouest, à peu près au même moment, dans le Jura souabe en Allemagne et dans la grotte Chauvet-Pont d’Arc en Ardèche, d’autres humains ont peint ou sculpté des images d’animaux dangereux, exceptionnellement de femmes, et détouré leurs mains sur la roche.

Cette présence des images de mains, qu’elles soient appliquées directement en positif après avoir enduit la main de peinture à l’ocre, ou bien exécutées au pochoir en soufflant de la peinture tout autour de la main, constitue un phénomène universel. On le rencontre à des dates variées, de l’Espagne à l’Australie et de l’Inde à l’Indonésie. Si « re-présenter » c’est rendre visible à nouveau quelque chose ou quelqu’un d’absent, appliquer sa propre main contre la paroi et en laisser la marque peinte avant de s’en retirer est sans doute une des premières manières de le faire en laissant pour longtemps une trace de soi-même, comme l’a suggéré Marie-José Mondza [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc
Crédits : Patrick Aventurier/ Getty Images

photographie

Aurochs et chevaux, Lascaux

Aurochs et chevaux, Lascaux
Crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

photographie

« Vénus » de Hohle Fels (Allemagne)

« Vénus » de Hohle Fels (Allemagne)
Crédits : H. Jensen/ Universitat Tubingen/ Rex Features/ SIPA

photographie

Galet sculpté de Lepenski Vir (Serbie)

Galet sculpté de Lepenski Vir (Serbie)
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification

Autres références

«  FIGURATION, paléolithique et néolithique  » est également traité dans :

FIGURATIF ART

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 888 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fonction sociale de l'art figuratif »  : […] Les images anthropocentriques de l'univers sont des anamorphoses de la structuration sociale. Cette relation se dévoile en premier lieu dans les circonstances de société où l'homme est à la fois ordonnateur et support de la figuration. « Le rapport des individus figurants à la matière figurée est moins important, écrit A. Leroi-Gourhan, que les valeurs communes entre figurants et spectateurs, qui […] Lire la suite

GÖBEKLI TEPE, site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 2 640 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un bestiaire de chasseurs »  : […] Les constructions circulaires ou légèrement ovales qui ont déjà été fouillées sont désignées par des lettres . La construction A comprend six piliers déjà dégagés, la construction B neuf, la C dix-huit et, enfin, la D treize. Il est à noter que la faune sauvage consommée, dont des ossements ont été retrouvés sur le site – gazelles, bovidés et onagres –, n’est que très rarement représentée sur les […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « FIGURATION, paléolithique et néolithique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/figuration-paleolithique-et-neolithique/