MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Extension géographique du virus Mayaro

Extension géographique du virus Mayaro
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les douleurs articulaires de la fièvre Mayaro

Les douleurs articulaires de la fièvre Mayaro
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


On ne connaît qu’une petite partie du monde des virus. On découvre généralement ces organismes par hasard, lors d’études systématiques – cela fut le cas des mégavirus –, ou parce qu’ils sont responsables de maladies chez les végétaux ou les animaux. Concernant les maladies humaines d’origine virale, les médecins ont été surpris, au début du xxie siècle, par l’importance d’épidémies comme celle d’Ebola et par l’évolution pandémique des infections provoquées par le virus chikungunya (CHIKV), puis le virus Zika (ZIKV). Ces deux derniers virus étaient connus respectivement depuis 1952 et 1947, mais leur expansion pandémique récente a surpris.

Le virus Mayaro (MAYV) sera probablement le prochain virus identifié depuis longtemps à connaître une expansion bien au-delà de son foyer d’origine. Découvert pour la première fois dans la forêt de la réserve naturelle de Mayaro (Trinité-et-Tobago) en 1952, et caractérisé à Port of Spain en 1957 par Charles R. Anderson, un viro-épidémiologiste de la fondation Rockefeller, le virus Mayaro, un alphavirus de la famille des Togaviridae, est transmis par des insectes et entraîne la fièvre du même nom. Ce virus connaît un début d’expansion hors des forêts tropicales, d’où il est originaire, vers les zones urbaines de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et des Antilles. Cette poussée épidémique semble avoir cessé d’être sporadique pour concerner potentiellement tant de personnes qu’elle contraint les autorités sanitaires des régions concernées à se préoccuper de l’étendue des effets pathogènes possibles du virus au sein des populations.

Extension géographique du virus Mayaro

Extension géographique du virus Mayaro

Dessin

Le virus Mayaro – sauf cas d'importation – sévit exclusivement en Amérique. Les pays où des cas de fièvre Mayaro ont été observés en un point quelconque de leur territoire sont représentés en jaune. Le bassin d'origine du virus et de sa circulation en 2017 est en brun clair tandis que... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  MAYARO FIÈVRE ET VIRUS  » est également traité dans :

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le cas complexe de la maladie de Chagas »  : […] Dans un dernier cas de maladie à vecteur émergente décrite en 1909, mais qui sévissait en Amérique du Sud depuis le début du peuplement humain, la maladie de Chagas, on retrouve un ensemble historique de tout ce qui rend « émergente » une maladie. D’abord, elle existait depuis dix mille ans dans la population de l’Amérique du Sud et passait inaperçue. L’agent causal qui la définit permet de préci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_57010

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « MAYARO FIÈVRE ET VIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-et-virus-mayaro/