Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FAUST

Gounod

Gounod

Plus qu'un personnage littéraire du passé, Faust est sans doute la figure mythique la plus souvent reprise dans les littératures modernes – en fait le seul mythe, peut-être, où l'homme contemporain reconnaisse volontiers son image. Tout le monde connaît l'opéra de Gounod ou le drame de Goethe. Mais on ignore généralement combien le personnage et son histoire résument ou symbolisent l'homme du xxe siècle, l'homme occidental du moins. Ne parle-t-on pas aujourd'hui d'un « art faustien », d'une « foi faustienne », de l'« État faustien », en attendant l'« univers faustien » du physicien Stannard ?

De l'histoire à la légende et au drame

Entre 1480 et 1540 environ vivait en Allemagne du Sud un certain Johann (ou Georg) Faust. À travers les rares documents qui signalent son passage dans une ville ou l'autre, il apparaît sous un jour douteux, tantôt maître d'école aux mœurs suspectes et tantôt charlatan de foire ou astrologue, mais guère humaniste ou savant. Sa fin reste ignorée, mais, très vite, une foule d'anecdotes amplifient les farces et les prodiges du personnage. Son renom est bientôt attribué à ses pouvoirs magiques, puis, autour de 1580, pour justifier ces pouvoirs, un biographe anonyme, très vaguement frotté de théologie luthérienne, lui suppose un pacte formel avec l'enfer, une association avec le démon « Mephostophiles », et enfin, après vingt-quatre ans d'aventures et de plaisirs, le châtiment d'une mort terrible, exemplaire avertissement pour tout bon chrétien tenté de faire alliance avec le diable.

Christopher Marlowe

Christopher Marlowe

Ce Livre populaire (Volksbuch) connut vingt-deux éditions allemandes de 1587 à 1598 (plus diverses imitations jusqu'en 1725). De la traduction anglaise, Christopher Marlowe tira le sujet d'un de ses meilleurs drames, La Tragique Histoire du docteur Faustus, joué à Londres peu après 1590. Faust est devenu un homme de la Renaissance : assoiffé de connaissance et d'expériences, il s'associe le diable. Il évoque Hélène de Troie, symbole à ses yeux de la beauté antique – c'est en réalité un démon (spirit) qui lui apparaît. Ses ambitions lui donnent une grandeur héroïque, mais le mènent inéluctablement à la damnation.

Au xviie et au xviiie siècle, outre les récits populaires traduits et sans cesse réédités (en France, Angleterre, Hollande, Bohême, Danemark), Faust connaît en Allemagne un large succès sur les tréteaux des foires ou, plus tard, au théâtre de marionnettes. Le schéma de ces pièces dérive de celui de Marlowe, mais la farce y prend de plus en plus le pas sur le drame ; le rôle le plus important revient souvent à un valet burlesque, nommé Hanswurst, Kasper ou Pickelhäring ; le public peut rire à gorge déployée, mais la moralité est sauve : le joyeux loustic, avec son gros bon sens, échappe au diable, tandis que Faust, l'intellectuel, reste empêtré dans cette histoire mi-terrifiante, mi-incroyable, et court immanquablement à la damnation.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur de littérature comparée à l'université de Provence

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Gounod

Gounod

Christopher Marlowe

Christopher Marlowe

<em>Faust cherchant à séduire Marguerite</em>, E. Delacroix

Faust cherchant à séduire Marguerite, E. Delacroix

Autres références

  • FAUST (J. W. von Goethe) - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 1 851 mots
    • 1 média

    La genèse de l'œuvre sans doute la plus universellement connue de Goethe (1749-1832) fut particulièrement longue. Dans le prolongement de la version primitive et non publiée (Urfaust), Faust I (Faust. Une tragédie) fut achevé le 25 avril 1806 et publié en 1808. Les sources de la matière...

  • LE DOCTEUR FAUST, Christopher Marlowe - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 806 mots
    • 1 média

    L'auteur de The Tragical History of Doctor Faustus (créée entre 1588 et 1592, première publication en 1604) est un personnage presque aussi mythique que son héros : poète et dramaturge talentueux, espion, grand amateur de vin et de garçons, intellectuel proche des milieux de libres-penseurs,...

  • BERLIOZ HECTOR

    • Écrit par Cécile REYNAUD
    • 4 247 mots
    • 3 médias
    Pendant ses tournées à l’étranger, plus précisément depuis 1845, Berlioz travaille à une œuvre qui lui tient particulièrement à cœur,La Damnation de Faust. Le Faust de Goethe occupe en effet une place importante parmi les sources de son inspiration : dès 1828, alors qu’il vient de découvrir...
  • BUSONI FERRUCCIO (1866-1924)

    • Écrit par Pierre FLINOIS
    • 1 708 mots
    • 1 média
    ...Berlin). Témoins, ses trois dernières œuvres symphoniques, le Divertimento op. 52, Tanzwalzer op. 53 et Romanza e scherzoso op. 54 en 1921. Mais le temps de Doktor Faust est venu. Le thème le hante depuis 1892, la partition l'occupe depuis 1916. La mort, qui survient le 27 juillet 1924, ne lui laisse pourtant...
  • DON JUAN

    • Écrit par Michel BERVEILLER
    • 5 639 mots
    En revanche, elle doit beaucoup à la résurrection par Goethe du personnage semi-historique du docteur Faust. Certes, dans ce Faust (1797-1808), la quête de l'amour, succédant à celle du savoir, n'était qu'un élément de la grande aventure faustienne, mais elle invitait à situer celle de don Juan à ce...
  • FÉNELON PHILIPPE (1952- )

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 2 178 mots
    • 1 média
    Nouvelle création lyrique, le 25 mai 2007, au Théâtre du Capitole de Toulouse, avecFaust, composé en 2003-2004. Philippe Fénelon a écrit le livret de cet opéra en deux actes et sept tableaux en s'inspirant d'une version du mythe de Faust moins connue et plus sombre que celle de Goethe...
  • Afficher les 16 références

Voir aussi