SCIENCES ENSEIGNEMENT DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'orientation vers des études scientifiques, quel constat ?

Quels sont donc les faits, et comment les interpréter ? Considérons l'agrégat dit S&T (science et technologie) et intéressons-nous plus particulièrement, comme le font la plupart des enquêtes et rapports, à ce qui se passe à l'âge des choix – 15 ans et au-delà –, l'enseignement scientifique étant le même pour tous à l'école primaire et au collège (junior high school) dans la plupart des pays. Si l'on considère les pays développés – ceux de l'O.C.D.E. –, le nombre absolu d'étudiants en S&T n'a cessé de croître durant la période 1993-2003, à tous les niveaux d'études universitaires. A contrario, dans l'enseignement secondaire, les tendances sont différentes selon les pays. Mais si l'on considère le nombre relatif d'étudiants en S&T rapporté à la population étudiante totale, une décroissance nette s'observe dans presque tous ces pays depuis le milieu des années 1990 (fig. 1), affectant également la fin de l'enseignement secondaire. En France par exemple, entre 1985 et 2003, cette proportion a connu une baisse importante, passant de 44 p. 100 à 33 p. 100. Dans ces pays, les projections d'une démographie en baisse et la saturation attendue des accès à l'enseignement supérieur laissent donc présager une réduction du nombre absolu des diplômés en S&T issus des études supérieures, réduction inquiétante pour l'industrie comme pour la recherche. Des analyses plus fines montrent d'importantes différences selon les disciplines et parfois selon les pays : les étudiants en ingénierie, qui représentent environ la moitié de l'effectif, sont relativement stables ou en légère croissance, tandis que les effectifs des étudiants en mathématiques et en physique reculent fortement, parfois divisés par deux dans certains pays européens (Royaume-Uni, Allemagne). La féminisation progressive, et recherchée, de l'accès aux études supérieures se traduit par une relative constance à l'égard des sciences de la vie, dont on sait qu'elles attirent les jeunes filles. Enfin, l'informatique sous toutes ses formes rassemble un nombre sans cesse croissant d'étudiants, dont beaucoup auraient sans doute par le passé choisi des disciplines scientifiques plus traditionnelles.

Les États-Unis représentent un cas assez particulier par l'attractivité qu'exercent leurs grands centres scientifiques et technologiques sur les étudiants du monde entier : le caractère florissant de ces centres est largement dû à cet apport, et en 2006, le nombre de doctorats délivrés et postdoctorats embauchés en S&T concerne, pour plus de la moitié, des étudiants venus aux États-Unis pour leurs études supérieures. Ce chiffre traduit aussi la médiocrité moyenne de l'enseignement scientifique primaire et secondaire national, dénoncée depuis le début des années 1990 par la National Academy of Sciences, et justifie la préoccupation des pouvoirs publics (cf. rapport de la Nuffield Foundation).

Il n'existe pas d'analyses aussi systématiques qui soient faites dans les pays émergents ou en développement, mais l'appréciation de la valeur des carrières scientifiques y est certainement différente. L'enquête ROSE (Relevance of science education, université d'Oslo) est sur ce point révélatrice (fig. 2) : il existe une surprenante et forte anticorrélation entre la richesse nationale d'un pays et l'appétence pour la science que ressentent dans ce pays les jeunes de 15 ans.

Enseignement scientifique en Inde

Photographie : Enseignement scientifique en Inde

Dans les pays en développement, une grande majorité des enfants souhaitent devenir des scientifiques, une tendance contraire à celle qui est observée dans les pays plus développés. À cet égard, l'Inde est persuadée que son avenir passe par des programmes de formation scolaire... 

Crédits : Pal Pillai/ AFP

Afficher

Les facteurs de l'orientation

Quels sont les facteurs orientant le choix des jeunes ? Il faut ici se méfier des analyses trop sommaires, nombre de paramètres intervenant dans cette orientation. L'O.C.D.E. (rapport 2008) en fait ainsi apparaître cinq : l'image de la science et de ceux qui la pratiquent ; l'image des carrières qui s'y présentent ; l'enseignement scientifique et ses programmes ; la formation des enseignants, leur qualification et leur développement professionnel ; enfin les spécificités propres, le cas échéant, au genre (garçons-filles) ou à des minorités particulières (immigrés par exemple). Ces paramètres, dont l'ensemble détermine le panorama de la science et de ses carrières, peuvent être croisés avec les principaux facteurs de choix professionnel invoqués par les jeunes, qui sont : la passion et l'intérêt ; les conditions de travail ; le revenu et la position sociale ; la sécurité et la stabilité.

De nombreuses enquêtes confirment que la vision globale qu'ont les jeunes du rôle social de la science est largement positive, en dépit de réserves sur tel ou tel [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Enseignement scientifique en Inde

Enseignement scientifique en Inde
Crédits : Pal Pillai/ AFP

photographie

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»

Enseignement des sciences à l'école primaire: le mouvement «La main à la pâte»
Crédits : La main à la pâte, 2001

photographie

Enseignement des mathématiques, N. Berline

Enseignement des mathématiques, N. Berline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, membre de l'Académie des sciences

Classification

Autres références

«  SCIENCES ENSEIGNEMENT DES  » est également traité dans :

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La recherche et l'enseignement français »  : […] À mesure que croissait l'intérêt pour l'agriculture, il a fallu créer des organismes susceptibles d'effectuer les recherches nécessaires à son développement et d'en diffuser les résultats. Dès la seconde moitié du xviii e  siècle, des sociétés d'agriculture ont été créées en France, et elles ont agi comme organismes de conseil et de recherche, assurant ainsi la diffusion de nouvelles techniques. […] Lire la suite

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 630 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Botanique et enseignement »  : […] L' enseignement de la botanique, comme celui des autres sciences naturelles, a finalement assez peu évolué au cours du temps. Il demeure indispensable d'acquérir les notions de base de morphologie, pour pouvoir comprendre le fonctionnement d'une plante, et il est nécessaire de disposer de connaissances élémentaires en systématique botanique pour identifier cette plante et comprendre la façon dont […] Lire la suite

FONDATION DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

L'ancêtre du Muséum est le Jardin des Plantes médicinales du roi, créé en 1635 par le médecin de Louis XIII, Gui de la Brosse. Quelques années plus tard, le Jardin possède déjà plus de deux mille espèces et l'on voit déjà poindre les spécificités actuelles du Muséum : collections (enrichies sans cesse par des voyageurs naturalistes, envoyés aux quatre coins du monde), enseignement et diffusion de […] Lire la suite

HÔPITAL (HISTOIRE DE L')

  • Écrit par 
  • Robert-Frédéric BRIDGMAN, 
  • Universalis
  •  • 4 225 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L’hôpital, cadre de l’enseignement et de la recherche médicale »  : […] L'hôpital est un instrument essentiel de l'enseignement pratique de la médecine, des soins infirmiers et des techniques paramédicales. Selon une tradition établie depuis plusieurs siècles, les enseignants des sciences cliniques sont à la fois membres de l’université et chefs de services hospitaliers. Trois solutions existent pour résoudre les problèmes liés à cette double fonction : ou bien l'ense […] Lire la suite

MATHÉMATIQUES (DIDACTIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Régine DOUADY
  •  • 6 924 mots
  •  • 1 média

Les problèmes posés par l'enseignement des mathématiques ne sont pas nouveaux. Au début du siècle, Henri Lebesgue était préoccupé par les conditions de l'enseignement et de la formation des professeurs. Des efforts plus récents se sont déployés dans tous les pays. Depuis les années 1960-1970, des institutions, de statut différent selon les pays ou à l'intérieur d'un même pays, ont reçu pour missi […] Lire la suite

MATHÉMATIQUES ENSEIGNEMENT DES

  • Écrit par 
  • André REVUZ
  •  • 4 146 mots
  •  • 1 média

Les problèmes que pose tout enseignement sont extrêmement complexes ; ils sont liés à l'état de la société, à sa structure, à son développement économique et technique et à l'idée qu'elle se fait de son avenir. Les aborder dans leur totalité et leur généralité n'est pas possible ici ; on se limitera aux aspects spécifiques de l'enseignement des mathématiques, en soulignant dès l'abord que tout en […] Lire la suite

PREMIÈRE ÉCOLE VÉTÉRINAIRE

  • Écrit par 
  • Philippe BONBLED, 
  • Jean-François CHARY
  •  • 446 mots

À l'initiative de Claude Bourgelat (1712-1779), écuyer du roi passionné d'anatomie et de pathologie équines, la première école vétérinaire du monde accueille, le 13 février 1762, ses premiers élèves à Lyon, deuxième ville du royaume de France (après Paris) devenue alors le plus grand centre européen de l'industrie et du commerce de la soie. Fondé par l'arrêt du Conseil d'État du roi Louis XV en […] Lire la suite

SCIENCES - Sciences et société

  • Écrit par 
  • Federico MAYOR, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 9 651 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sciences, idéologie et éducation »  : […] Un autre aspect du rôle de la science apparaît à travers l'emploi des ordinateurs dans le domaine économique. De façon générale, l'idéologie de la science mêle inextricablement les idées justes et les idées fausses. Ainsi, il est faux de dire qu'il n'y a de science que là où il y a mesure : ce qui est essentiel, c'est la possibilité d'une représentation, la reconnaissance d'une réalité objective, […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

21 février -4 mars 2019 France – Pologne. Perturbation d'un colloque sur l'histoire de la Shoah en Pologne.

Le 1er mars, la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal demande aux autorités polonaise « une expression claire de [leur] part visant à distancier le gouvernement polonais de ces perturbations ». Le 4, dans sa réponse, son homologue polonais Jarosław Gowin minimise l’incident, dénonçant en revanche les « commentaires critiques » prononcés lors du colloque contre le gouvernement polonais, sans « aucune réaction » des organisateurs. […] Lire la suite

1er-22 juin 2018 France. Changement de nom du Front national.

Le 22, l’ancienne députée (FN) Marion Maréchal – qui a supprimé de son nom le patronyme Le Pen – inaugure l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques, l’établissement d’enseignement supérieur qu’elle a créé à Lyon. […] Lire la suite

21-29 avril 1983 France. Mobilisation des étudiants contre le projet Savary

Le 21, des mouvements contre le projet de réforme de l'enseignement supérieur, principalement conduits par des organisations d'étudiants et d'enseignants proches de l'opposition, commencent à se dessiner dans certaines universités de droit et de sciences économiques, tandis que se poursuivent les grèves d'étudiants en médecine ainsi que celles des internes et chefs de clinique des centres hospitalo-universitaires. […] Lire la suite

6-14 janvier 1983 France. Polémiques autour des projets de réforme de l'enseignement

Le ministre propose des « contacts directs » afin d'éclaircir la situation, proposition acceptée le 14, par le Comité de l'enseignement catholique. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LÉNA, « SCIENCES ENSEIGNEMENT DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/enseignement-des-sciences/