Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ENFANCE (Les connaissances) La petite enfance

La deuxième année de la vie

À l'âge de un an environ, le bébé sait généralement se tenir debout et commence à faire ses premiers pas. Dès lors, il progresse très rapidement dans le sens d'une autonomisation. Les deux acquisitions principales de la deuxième année sont la communication verbale et la maîtrise sphinctérienne. À propos des stades de l'acquisition du langage, il faut noter l'importance qu'y revêtent les facteurs affectifs. L'enfant, en effet, apprend à parler en imitant la personne maternante et en s'identifiant à elle. Les caractéristiques de la voix de la mère constituent très tôt, comme on l'a vu, un repère pour les premières intégrations « consensuelles » qu'effectue le bébé, notamment en ce qui concerne la « cavité primitive ». Le babil de l'enfant, qui est une des prémices du langage, ne devient jeu, plaisir et appel que s'il est entendu par la mère et trouve en elle un écho. C'est donc dans la continuité du dialogue préverbal entre la mère et le bébé que s'élabore l'étape proprement linguistique marquée par l'apparition du premier mot émis intentionnellement : le mot-phrase apparaît vers douze mois, les premières phrases vers dix-huit mois, l'usage du pronom personnel « je » vers trente mois. Pour que le jeune enfant puisse progresser dans ses acquisitions linguistiques, il importe que ses parents soient suffisamment présents pour recevoir ce qu'il exprime. Celui-ci peut d'autant mieux investir le langage en tant qu'instrument cognitif, en tant que support de l'acquisition de toute connaissance, qu'il bénéficie d'un environnement qui possède un bagage langagier assez riche, et qui pourra valoriser les acquisitions du tout-petit. Les troubles du langage sont très fréquents chez les jeunes enfants d'aujourd'hui. Bien des travaux expliquent ce fait par la pauvreté socioculturelle du milieu familial. Bien que ce facteur ne doive pas être sous-estimé, il importe de noter qu'il n'intervient pas selon un schéma linéaire, mais plutôt en vertu de la qualité des interrelations qui se jouent entre les parents et l'enfant. Les troubles éventuels dépendent souvent de difficultés émotionnelles de la première enfance qui retentissent sur l'investissement de la zone bucco-pharyngée. C'est le cas des troubles langagiers faisant suite, par exemple, à une anorexie du premier âge.

En résumé, le langage ne peut se développer correctement que si la personne maternante peut offrir à l'enfant, dans les premiers mois de sa vie, ce dont il a besoin au bon moment et si elle sait, lorsque celui-ci a commencé à se différencier d'elle, ne pas combler le besoin avant même qu'il ait pu l'exprimer. Comme l'écrivait Helen Deutsch, en 1945, « les deux plus grandes tâches de la femme en tant que mère consistent à constituer d'une manière harmonieuse son unité avec l'enfant et à la dissoudre harmonieusement plus tard ». Mais elle en sera d'autant mieux capable qu'elle bénéficiera, pour cela, du soutien du père.

La maîtrise sphinctérienne constitue, en cette période, l'autre événement important de l'autonomie infantile. Comme n'importe quel stade de l'évolution libidinale, l'acquisition de la propreté s'intègre dans le jeu de la relation avec les parents. Elle ne peut être exigée avant la nécessaire maturation neuromusculaire, qui se situe vers le dernier tiers de la deuxième année ; si on l'exige de façon trop précoce ou trop rigide, si elle est grevée par l'anxiété parentale, elle risque de donner naissance à des fixations et d'entraîner plus tard des comportements relationnels affectés de sadisme ou de masochisme. À ce stade, et en fonction des renforcements pulsionnels liés aux traits singuliers de l'éducation reçue, se forment les bases du caractère que l'on[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en médecine, docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de psychologie clinique et anthropologique à l'université de Paris-IV-Sorbonne-René-Descartes

Classification

Pour citer cet article

Hélène STORK. ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Melanie Klein par Feliks Topolski - crédits : Feliks Topolski/ Hulton Archive/ Getty Images

Melanie Klein par Feliks Topolski

Jean Piaget - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Jean Piaget

Autres références

  • FAMILLE - Le statut de l'enfant dans la famille contemporaine

    • Écrit par François de SINGLY
    • 4 307 mots
    • 1 média

    L'enfant a-t-il pris dans la famille, comme dans le reste de la société, une place qui ne serait pas la sienne ? À en croire le titre d'un ouvrage récent – L'Enfant chef de famille (2003) – de Daniel Marcelli, pédopsychiatre reconnu, on pourrait le craindre puisqu'il serait...

  • PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

    • Écrit par Roger LÉCUYER
    • 1 352 mots

    En 1911, le médecin pédiatre René Cruchet affirmait qu’à la naissance l'enfant n'est qu'un réflexe. Il affirmait même qu'« il n'y a aucune différence de comportement entre un nouveau-né qui a un cerveau et un qui n'en a pas »…

  • AMNÉSIE

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 1 108 mots

    Les amnésies constituent un terme générique qui s’applique à de multiples situations pathologiques : une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, un traumatisme crânien, les conséquences de lésions focales de diverses origines, comme une pathologie infectieuse, vasculaire, tumorale,...

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    La notion même de « littérature pour enfants » est une notion moderne. Il faut attendre le milieu du xviiie siècle pour voir un éditeur anglais se spécialiser dans les livres pour enfants, et le troisième tiers du xixe siècle pour voir les livres pour enfants commencer, sans d'ailleurs y parvenir...
  • ARIÈS PHILIPPE (1914-1984)

    • Écrit par Hervé KEMPF
    • 1 309 mots

    Philippe Ariès naît le 21 juillet 1914 à Blois (Loir-et-Cher). Ce lieu de naissance n'est qu'une étape dans la carrière de son père, ingénieur en électricité, qui va le conduire à Paris à partir de 1920. Mais le berceau de la famille est ailleurs : au xviiie siècle, les ancêtres...

  • CALENDRIER VACCINAL

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 2 597 mots
    • 1 média
    Le calendrier vaccinal français impose un bloc de onze vaccinations obligatoires au lieu de trois auparavant pour les sujets de la petite enfance. Ces vaccinations conditionnent l’entrée en collectivité des enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Il s’agit des vaccinations contre la diphtérie...
  • Afficher les 57 références

Voir aussi