EMPIRE DES STEPPES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'expression « empire des steppes » a été rendue populaire par le titre d'un ouvrage de René Grousset, qui fut le premier à tenter, en langue française, une histoire globale des pasteurs et guerriers nomades du cœur de notre continent. Paru en 1941 et plusieurs fois réédité, son livre L'Empire des steppes demeure une référence irremplaçable par son approche synthétique, même si les fouilles et les recherches historiques effectuées depuis lors ont fait progresser sensiblement nos connaissances et modifié radicalement nombre de points de vue, en particulier pour ce qui est de l'histoire ancienne des steppes, qui y apparaît sous l'intitulé « Scythes et Huns ».

Au reste, le sous-titre de l'ensemble du livre, Attila. Gengis-Khan. Tamerlan, dit assez quel en est l'enjeu central. Et amène de ce fait à s'interroger sur la validité de l'expression « empire des steppes ». Car, à moins de faire du mot « empire » le synonyme d'« emprise », comme on parle d'« empire des sens », en abandonnant l'acception politique du mot, il serait sans doute sage d'y renoncer, et de considérer plutôt le monde des steppes comme un « milieu des empires ». Il n'y a jamais eu en effet dans la steppe ni empire unifié ni multiplicité d'empires, même éclatés ou successifs. La réalité historique du vaste monde des steppes, c'est d'abord une mosaïque sans cesse mouvante de tribus nomades d'éleveurs, à l'économie complémentaire de celle des cultivateurs sédentaires, vivant souvent en symbiose à leurs côtés, mais également susceptibles de déferler en brèves giboulées ou en véritables raz de marée sur les villages et les villes, au point de représenter une redoutable menace pour des empires qui, justement, se sont constitués contre eux, édifiant, pour se protéger, limes romain et Grande Muraille de Chine. Ces nomades se sont parfois regroupés en confédérations de tribus, avec à leur tête des chefs dont certains ont été d'immenses, mais éphémères conquérants. Le pouvoir qu'ils incarnaient était lié à leur personne [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en archéologie et histoire de l'art antique à l'université de Besançon

Classification


Autres références

«  EMPIRE DES STEPPES  » est également traité dans :

EXPANSION MONGOLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

1206 Temüdjin est reconnu khan universel (Gengis khan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-mongole-reperes-chronologiques/#i_70618

HORDE D'OR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 643 mots
  •  • 2 médias

Nom sous lequel est connu le khānat fondé dans les plaines russes, au nord de la mer Noire et de la Caspienne, par la branche gengiskhanide aînée au xiiie siècle. La région, occupée au sud par des nomades de race turque, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-d-or/#i_70618

HUNS

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 3 685 mots
  •  • 58 médias

». Dans leur avancée vers l'ouest, les Huns deviennent progressivement les maîtres des steppes d'Europe orientale et centrale et créent un « empire », puissante fédération de Barbares. Les sources écrites et archéologiques s'accordent pour témoigner que les Huns, peuple de cavaliers, sont nomades. Ils vivent donc essentiellement de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huns/#i_70618

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 128 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Huns et les Alains »  : […] On ne sait rien de sûr au sujet des Huns avant la fin du iie siècle. Ce peuple nomadise alors dans la steppe au nord du Caucase. Il vient probablement de l'Asie centrale, mais les spécialistes actuels hésitent à l'identifier, comme on le fit longtemps, avec des nomades connus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_70618

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 566 mots
  •  • 23 médias

Et, de siècle en siècle, les « empires des steppes », selon l'heureuse formule de René Grousset, s'y sont succédé suivant un schéma à peu près immuable : d'un petit clan, luttant contre les rudesses du climat et les empiétements de ses voisins pour se maintenir dans une vie précaire, surgit un chef énergique qui s'impose peu à peu par la force de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_70618

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grandes migrations »  : […] Le deuxième khanat oirat, celui des J̌ūngar Restés les occupants principaux du Tarbagatai, les Čoros édifient un nouvel empire des steppes, connu sous le nom de J̌ūngar, qui entre vite en compétition avec une autre puissance surgie de l'est : les Mandchous, maîtres de la Chine depuis 1644 sous le nom de Qing et vainqueurs des Mongols orientaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oirat/#i_70618

SCYTHES

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 3 556 mots
  •  • 7 médias

de l'archéologie scythique, mais aucun ouvrage comparable n'en a fait la synthèse. Les problèmes soulevés sont pourtant de grande importance : outre le rôle des Scythes dans la formation des peuples slaves se dessine la genèse des premières puissances nomades. C'est en effet au début du Ier millénaire avant notre ère que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scythes/#i_70618

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 141 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Naissance des grands empires »  : […] Dès le viiie siècle avant J.-C., l'accroissement des troupeaux entraîne une extension du nomadisme et, partant, une nouvelle organisation des tribus. Les chefs élus ont de plus en plus de charges militaires et, peu à peu, leur entourage se constitue en aristocratie distincte du reste de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_70618

STEPPES ART DES

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 4 291 mots
  •  • 7 médias

L'art des steppes est le terme par lequel on désigne l'art animalier des éleveurs nomades qui furent maîtres de la steppe au cours d'une période qui recouvre le premier millénaire avant notre ère et le déborde assez largement. L'espace steppique s'étend approximativement sur des territoires sis entre le 40e et le 50 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-des-steppes/#i_70618

TAMERLAN, TIMOUR ou TIMŪR LENG dit (1336-1405)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 145 mots
  •  • 2 médias

Bien que souvent comparé à Gengiskhan, Tamerlan diffère considérablement du fondateur de l'Empire mongol, car s'il a été comme celui-ci le plus grand conquérant de son temps, s'il a comme lui semé la terreur sur son passage, en revanche il n'a pas créé un État viable, ses nombreuses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamerlan-timour-timur-leng/#i_70618

TURCO-MONGOLES LANGUES ET LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Louis HAMBIS
  •  • 10 304 mots

Les langues turques et mongoles présentent un certain nombre de caractères communs qui les font considérer comme étroitement parentes, et il a été convenu depuis le milieu du xixe siècle de leur donner le nom de langues altaïques, du nom des monts Altaï qui auraient été le berceau des peuples turco- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langues-et-litteratures-turco-mongoles/#i_70618

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines obscures »  : […] Le nom de Turc (türk) s'est appliqué à l'origine à un certain nombre de peuples nomades de Haute-Asie dont l'histoire n'est véritablement attestée qu'à partir du vie siècle après J.-C., lorsque fut fondé un grand empire turc qui s'étendait sur la quasi-totalité de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_70618

UNIFICATION MONGOLE PAR GENGIS KHAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

La proclamation en 1206 de Temüdjin comme roi universel ou « Gengis khan » par une diète de chefs mongols marque l'accès au pouvoir suprême du guerrier issu de la tribu Borjigin. Protégé dans un premier temps avec ses frères par Toghril-khan, souverain de la tribu turco-mongole des Kereit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-mongole-par-gengis-khan/#i_70618

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 413 mots
  •  • 1 média

Première confédération de pasteurs nomades connue en Asie orientale, qui apparaît sur le territoire de l'actuelle Mongolie comme une puissance redoutable à la fin du ~ iiie siècle, alors que l'Empire chinois est en voie de création. C'est à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiongnu-hiong-nou/#i_70618

Pour citer l’article

Véronique SCHILTZ, « EMPIRE DES STEPPES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-des-steppes/