ÉGYPTEL'Égypte coloniale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Expédition d'Égypte

Expédition d'Égypte
Crédits : AKG

photographie

Bataille d'Aboukir

Bataille d'Aboukir
Crédits : AKG

photographie

Canal de Suez en construction

Canal de Suez en construction
Crédits : Otto Herschan/ Getty Images

photographie

Inauguration du canal de Suez, 1869

Inauguration du canal de Suez, 1869
Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Muḥammad ‘Alī

Ce départ laisse deux adversaires en présence. D'un côté, les Turcs veulent recouvrer leur autorité légale, de l'autre, les Mamelouks entendent reprendre le pouvoir. Les Anglais, entre les deux rivaux, prétendent au rôle d'arbitre. N'aspirant qu'à en déloger les Français, ils ne cherchent pas à se maintenir dans le pays. Le 11 mars 1803, les troupes anglaises quittent Alexandrie peu après qu'un représentant du sultan de Constantinople fut redevenu gouverneur de l'Égypte. Mais celui-ci, harcelé par ses rivaux, ne tarde pas à être destitué par Muḥammad ‘Alī (Méhémet Ali), général de la brigade des Albanais, qui pactise avec les chefs mamelouks.

Les ulémas, toutefois, ne se résignant pas à perdre le droit, récemment retrouvé, de participer à la gestion du pays, se soulèvent dans la capitale contre les abus des chefs mamelouks. Muḥammad ‘Alī, avec ses Albanais, se range alors à leurs côtés contre ses anciens alliés. À la suite d'une supplique des ulémas demandant à la Porte Muḥammad ‘Alī pour pacha d'Égypte, il est agréé par le sultan et devient le chef du pays le 9 juillet 1805.

Pendant près de six ans, le nouveau pacha cherche à affermir son autorité. Il attaque les Mamelouks dont il finit d'anéantir la puissance. Il écarte également, en les condamnant à mort ou en les exilant, les principaux ulémas, instruments de sa prodigieuse promotion.

Politique extérieure

La Porte fait pression pour l'entraîner dans les guerres où elle est engagée. Dans l'espoir de recevoir les faveurs de son suzerain sous forme d'acquis territoriaux, par ambition personnelle et amour du prestige aussi, Muḥammad ‘Alī accepte. Pendant sept ans, de 1811 à 1818, ses troupes combattent les Wahhābites d'Arabie et occupent les villes saintes de l'Islam : La Mecque et Médine (1812). Mais l'occupation, pour prestigieuse qu'elle soit aux yeux des musulmans du monde entier, épuise l'Égypte et suscite l'hostilité de l'Angleterre inquiète pour la sécurité de la route des Indes.

D [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : agrégée, docteur ès lettres, professeur des Universités, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  ÉGYPTE  » est également traité dans :

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Misr um al-dunya ou « l'Égypte mère du monde » se plaisent à dire les Égyptiens, soulignant l'antériorité universelle de leur civilisation, ou « l'Égypte don du Nil » selon l'expression d'Hérodote ; autant de formules qui figent les paysages des bords du Nil dans l'immuabilité. Pourtant, les mises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/

ÉGYPTE - L'Égypte arabe

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 8 895 mots
  •  • 2 médias

Deux grands événements délimitent l'histoire de l'Égypte au Moyen Âge : la conquête arabe, qui donna lieu en Orient à un gigantesque brassage de peuples sur deux continents, et la découverte de la route du cap de Bonne-Espérance, fait sans précédent dans les annales commerciales du monde, qui allait provoquer la ruine momentanée de l'Égypte. Le grand port d'Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-arabe/

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

D’une révolution l’autre : 23 juillet 1952, une poignée d’officiers égyptiens renversait la monarchie, mettait fin à la tutelle britannique et faisait de l’Égypte un État souverain et indépendant, dans le concert des nations nouvellement décolonisées. 25 janvier 2011, dans le sillage de la Tunisie, quelques milliers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/

Voir aussi

Pour citer l’article

Nada TOMICHE, « ÉGYPTE - L'Égypte coloniale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/