ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les limites de la méthode expérimentale en économie

Si l'économie expérimentale apparaît comme un instrument au service à la fois du chercheur et du décideur, il n'en demeure pas moins que la production de données en laboratoire requiert de respecter des principes très stricts. Il s'agit ainsi, selon Smith en 1982, de caractériser un système microéconomique qui précise le rôle de chaque acteur, les biens échangés, les dotations, la structure des préférences exprimées de chaque acteur et les conditions d'information. Ce système définit aussi une institution qui établit le langage de communication, en général sous forme de messages qui révèlent des offres, des seuils d'acceptation, des valeurs de réserve, et les conditions sous lesquelles ces messages se transforment en engagements irrévocables. Enfin, il devient possible d'observer les comportements des participants dans ce système.

Cela implique que, lors de l'expérience, les décisions soient prises de manière anonyme (cloisonnement des postes informatiques), dans un temps réduit, afin d'éviter la lassitude ou la fatigue, en respectant un principe d'incitation (les sujets doivent être véritablement rémunérés en fonction de leurs décisions et des décisions des agents avec lesquels ils interfèrent). Pour un même protocole expérimental, les sessions doivent être rapprochées de façon à éviter des fuites d'information entre les sujets potentiels. Cela pousse à constituer un laboratoire expérimental d'une taille suffisante pour réduire le nombre de sessions, dans la mesure où la taille minimale de l'échantillon d'une expérience dépasse fréquemment une centaine de sujets.

Par ailleurs, au-delà de l'anonymat, les expérimentations sont décontextualisées, ce qui les distingue d'un simple jeu de rôles. En effet, la meilleure façon de prendre en compte le rôle joué par l'histoire, le passé des acteurs, la nature des relations qu'ils entretiennent et dans lesquelles la vie économique et sociale se déroule, consiste précisément à organiser les interactions entre les participants sans effe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités en économie, directeur du Groupe d'analyse et de théorie économique, C.N.R.S., université de Lyon-II, École normale supérieure, L.S.H.

Classification


Autres références

«  ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE  » est également traité dans :

FINANCE DE MARCHÉ - Comportement des investisseurs

  • Écrit par 
  • Patrick ROGER
  •  • 3 396 mots
  •  • 1 média

La théorie financière s'est développée depuis les années 1950 en s'appuyant sur des hypothèses draconiennes relatives au comportement supposé des investisseurs. Ces hypothèses résultent de la formalisation des préférences élaborée par John Von Neumann et Oskar Morgenstern ( Theory of Games and Economic Behavior , 1947). Les marchés financiers sont supposés peuplés d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-comportement-des-investisseurs/#i_37824

KAHNEMAN DANIEL (1934- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 186 mots

En attribuant le prix Nobel 2002 conjointement à un économiste, Vernon Smith, et à un psychologue, Daniel Kahneman, l'Académie royale des sciences de Suède confirmait une tendance, amorcée avec la distinction d'Amartya Sen en 1997 : récompenser des travaux interdisciplinaires qui rapprochent l'économie des sciences sociales et qui, de surcroît, s'éloignent du paradigme traditionnel hérité de la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-kahneman/#i_37824

MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 6 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des hypothèses qui, poussées à leurs limites, ne sont pas réalistes »  : […] Une autre contestation n'a pas besoin de faire appel à la morale. Elle consiste à dire que l'hypothèse de l' homo economicus ne cadre pas avec la réalité des comportements économiques eux-mêmes. Telle qu'énoncée en théorie microéconomique et dans la première section de cet article, l'hypothèse stipule que l'agent se comporte rationnellement et n'est motivé que par son intérê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-theorie-microeconomique/#i_37824

SMITH VERNON L. (1927- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 183 mots

Professeur d'économie et de droit à l'université George-Mason (Virginie, États-Unis), au sein de laquelle il a fondé en 2001 le Centre interdisciplinaire pour la science expérimentale (I.C.E.S.), Vernon Smith reçoit le prix Nobel d'économie en 2002, conjointement avec Daniel Kahneman. La récompense consacre en Vernon Smith un économiste qui a « fait de l'expérience en laboratoire un instrument d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vernon-l-smith/#i_37824

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Louis RULLIÈRE, « ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-experimentale/