ÉCHANGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théories de l'échange

Aristote

On attribue généralement à Aristote la découverte de la distinction entre valeur d'usage et valeur d'échange, la première s'appliquant aux biens destinés à la consommation du producteur, la seconde aux biens destinés à l'échange. D'où deux manières d'acquérir, « l'une par les travaux et l'économie rustiques, l'autre par le commerce ; la première est indispensable et mérite des éloges, la deuxième par contre [...] ne tient rien de la nature, mais tout de la convention. » Aristote distingue également, dans l'usage de la monnaie celui par lequel elle ne joue qu'un rôle d'intermédiaire dans l'échange et celui qui conduit au profit pécuniaire qu'il fustige sous le nom de chrématistique. Ce faisant, Aristote pressentait l'existence de deux formes d'organisation sociale, dont il constatait à la fois la coexistence et l'incompatibilité.

À l'inverse, les économistes classiques, et en particulier Adam Smith (1776), considèrent que l'échange est un instinct chez l'homme et le moyen par lequel la diversité de ses besoins se trouve satisfaite. L'échange, phénomène universel, se manifeste à différents degrés dans toutes les sociétés, mais prend sa forme la plus achevée dans l'économie de marché par le dégagement de la valeur que permet le fonctionnement sans entrave de la loi de l'offre et de la demande. La théorie des échanges chez les économistes classiques est donc étroitement associée à la théorie de la valeur.

Marx

Cette association se retrouve chez Marx, mais ce dernier y introduit la dimension historique et sociale. Il dénonce chez les classiques le « fétichisme de la marchandise », qui dissimule derrière l'apparence d'un rapport des choses entre elles la réalités des rapports sociaux qu'impliquent la production et les échanges dans la société capitaliste. Il constate que l'échange n'est pas universel, qu'il « commence là où les communautés finissent, à leur point de contact avec des communautés étrangères [...]. Dès que les choses sont une fois devenues des marchandises dans la vie commune avec l'étranger, elles le deviennent et par contrecoup dans la vie intérieure. » « Le développement historique de l'échange imprime de plus en plus aux produits du travail le caractère de marchandise, et se développe en même temps l'opposition que recèle leur nature, celle de valeur d'usage et de valeur [d'échange]. » De même s'accomplit la transformation de la marchandise en monnaie par la comparaison des articles à une autre marchandise, « qui se pose comme équivalent général et qui de ce fait s'exclut comme marchandise pour devenir argent ». Marx distingue deux formes principales de l'échange monétaire : la forme marchandise-argent-marchandise, dans laquelle l'argent sert d'intermédiaire à l'échange de marchandises afin de satisfaire un besoin ; la forme argent-marchandise-argent, dans laquelle la marchandise n'intervient que comme moyen de réaliser un profit. « Par l'échange, les hommes se rapportent les uns aux autres comme propriétaires privés de choses aliénables. » Ils se reconnaissent aussi comme individus libres, débarrassés des liens de dépendance qu'impose la communauté primitive ou les formations sociales qui en découlent.

Les sociologues

Cet aspect social de l'échange est exploité, après Marx, par plusieurs sociologues. Ainsi F. Tönnies (1887) distingue deux catégories fondamentales de la « sociologie pure » : la communauté (Gemeinschaft) et la société (Gesellschaft). La première est fondée sur la parenté, le voisinage, l'amitié. La seconde est caractérisée par l'« acte sociétaire type », l'échange, au travers duquel tous les individus se posent comme étrangers les uns aux autres. Cette distinction sera reprise par Max Weber (1921) ; elle est à rapprocher de celle qui a été proposée antérieurement par Sumner Maine (1861), entre les sociétés fondées sur le statut établi par la naissance ou l'appartenance à un groupe de parenté ou d'adoption et les sociétés fondées sur le contrat, c'est-à-dire sur les droits et devoirs des individus dérivant d'accords bilatéraux. Lewis Morgan (1877) fait une distinction voisine entre la societas, où dominent les rapports de personnes, et la civitas, fondée sur l'appartenance territoriale et la propriété.

[...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉCHANGE  » est également traité dans :

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « Le mot français »  : […] Il faut tenir compte d'un fait majeur : le terme français « aliénation » est, d'une part, un mot appartenant au fonds français, d'autre part, la traduction approchée d'un groupe de mots allemands qui véhiculent une tout autre tradition de pensée. Il importe donc d'isoler d'abord la fibre de sens qui est de notre fonds et de chercher le principe de limitation propre à cette tradition. La chose est […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de Lévi-Strauss »  : […] Il n'y a pas d'antinomie entre l'anthropologie structurale et l'anthropologie sociale. La première fut d'abord une méthode qui en vint à développer de telles implications théoriques qu'elle visa à rassembler les sciences humaines dans une science globale de la communication, dans une sémiologie où l'analyse structurale de la parenté et des mythes s'intégrerait en un de ses lieux, l'anthropologie […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « Les formes d'échange »  : […] Le principe essentiel des échanges est la réciprocité sous la forme de dons et de contre-dons (Mauss, Essai sur le don , forme archaïque de l'échange , 1924). La compétition entre individus et groupes consiste fréquemment à mettre l'adversaire dans l'impossibilité de « rendre la pareille », à le transformer en « obligé » ou même à lui faire « perdre la face » en l'anéantissant sous l'ampleur des […] Lire la suite

ARGENT, sémiologie

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 817 mots

L'argent se définissant au sein du système économique comme l'équivalent général des échanges, il importe au premier chef de déterminer ce qui, dans le rapport d'échanges, permet la constitution d'un équivalent monétaire. Tout d'abord, « il s'agit, écrit Marx, de faire ce que l'économie bourgeoise n'a jamais envisagé : il s'agit de fournir la genèse de la forme monnaie, c'est-à-dire de développer […] Lire la suite

ART KANAK

  • Écrit par 
  • Emmanuel KASARHÉROU
  •  • 1 410 mots

Dans le chapitre « La présence des ancêtres »  : […] Flèches faîtières, sagaies, chambranles, haches ostensoirs, masques et bambous gravés sont autant de témoins d’une société codifiée. Les gestes coutumiers régissent les relations sociales kanak. La « coutume », ce rituel de salutation, engageant un échange de paroles et d’objets de peu de valeur (souvent un billet enroulé dans un morceau d’étoffe), s’applique chaque fois qu’un nouvel arrivant se […] Lire la suite

BAOULÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHAUVEAU
  •  • 3 390 mots

Dans le chapitre « Géographie historique du pays baule précolonial »  : […] Les traditions d'origine baule font référence, pour le xviii e siècle, à un espace plus restreint et culturellement plus hétérogène : celui qu'occupèrent les migrants conduits par les Asabu de la reine Abla Pokou, personnage à la fois historique et légendaire qui fuyait les querelles dynastiques et les troubles du pays ashanti, et à qui les traditions imputent la fondation de l'ethnie baule à une […] Lire la suite

BÉTÉ

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 973 mots

Établis en Côte-d'Ivoire et appartenant au groupe des Krou, les Bété représentent, dans les années 1990, 18 p. 100 de la population ivoirienne, soit 2 millions de personnes environ. Le pays bété, qui s'étend sur la forêt et sur la savane, entre Gagnoa et Daloa, a pour capitale cette dernière ville, distante de 400 kilomètres d'Abidjan. Autrefois situés à proximité des cours d'eau, les villages se […] Lire la suite

BURUNDI

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 8 326 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'histoire précoloniale, ou une société traditionnelle entre inconnu et certitude »  : […] L'époque précoloniale est mal connue. En dehors d'une histoire politique dynastique des trois derniers siècles, reconstituée sommairement grâce aux traditions orales, et à l'exception du xix e  siècle, qui correspond aux deux longs règnes de Ntare Rugamba et de Mwezi Gisabo, dont les conquêtes périphériques dessinent les limites territoriales du Burundi actuel, on reste dans les hypothèses. Celles […] Lire la suite

CAURI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 345 mots

Variété de coquillages utilisée couramment comme monnaie, découverte aux îles Maldives (à l'ouest de Ceylan) et aux îles Soulou (entre les Philippines et Bornéo). Deux types peuvent être distingués : la Monetaria ( Cyprea ) moneta , utilisée principalement en Asie, et la Monetaria annulus , utilisée sur le continent africain. Au xiii e siècle, Marco Polo note leur utilisation en Chine ; provenan […] Lire la suite

CHAMANISME

  • Écrit par 
  • Roberte Nicole HAMAYON
  •  • 4 966 mots

Dans le chapitre « Le chamanisme de chasse : échange avec la surnature nourricière »  : […] De fait, dans les sociétés classiquement considérées comme chamaniques, le chamanisme est étroitement lié à la chasse : il a pour fonction essentielle d'assurer la perpétuation de la vie en soumettant à des règles l'obtention du gibier, lui imposant un ordre qui à la fois pallie les aléas de son apparition et justifie sa prise par l'homme ; c'est une fonction régulière, fondamentale. Elle repose s […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

9-21 octobre 2021 Chine – Taïwan. Échange de déclarations sur la réunification de la Chine et de Taïwan.

Le 9, à l’occasion de la célébration du cent-dixième anniversaire de la révolution de 1911, le président Xi Jinping déclare que la réunification de la Chine et de Taïwan « devra être réalisée et le sera », après avoir précisé que cette réunification aura lieu « par des moyens pacifiques ». Il ajoute que « les sécessionnistes sont le principal obstacle à la réunification avec la mère-patrie, et un risque sérieux pour le renouveau national ». […] Lire la suite

19 octobre 2021 Suisse. Rapports de la Finma dans les affaires des « tuna bonds » et des filatures impliquant Crédit Suisse.

Le 19, la banque Crédit Suisse conclut un accord avec la justice américaine dans l’affaire des « tuna bonds », acceptant de reconnaître sa culpabilité et de verser environ 275 millions de dollars (240 millions d’euros) en échange de l’abandon des poursuites. Dans le cadre du même dossier, la banque a accepté de verser 200 millions de dollars (177 millions d’euros) aux autorités de surveillance britanniques et d’annuler une dette du même montant contractée par le Mozambique. […] Lire la suite

10-24 septembre 2021 Liban. Présentation du gouvernement de Najib Mikati.

En août 2020, le président français Emmanuel Macron avait exigé la formation d’un « gouvernement de mission » chargé de mener des réformes structurelles, en échange d’une aide internationale, alors que le pays s’enfonçait dans une crise économique et sociale qui s’est aggravée depuis. Le 20, le Parlement accorde sa confiance au gouvernement par 85 voix contre 15. […] Lire la suite

16-22 septembre 2021 Chine – Taïwan. Demandes d'adhésion au PTPGP.

Le 16, au lendemain de l’annonce du partenariat stratégique AUKUS (entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni), la Chine dépose sa demande d’adhésion au Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), l’accord de libre-échange conclu en mars 2018 par onze pays de la région à la suite du retrait des États-Unis du précédent Accord de partenariat transpacifique. […] Lire la suite

9 août 2021 Chine. Scandale sexuel visant un cadre d'Alibaba.

L’affaire a suscité une vive indignation, tout comme les révélations, fin juillet, visant le chanteur et acteur sino-canadien Kris Wu, accusé par une vingtaine de jeunes filles de les avoir forcées à avoir des relations sexuelles en échange de promesses de promotion professionnelle. Kris Wu a été arrêté. La diffusion de révélations relatives à des scandales sexuels est entravée par la répression de toute forme de militantisme dans le pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude MEILLASSOUX, « ÉCHANGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/echange/