COLONIALISME & ANTICOLONIALISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les doctrines impérialistes de la colonisation

Un tournant est pris vers 1873. La dépression économique l'explique dans une certaine mesure. Mais il a des causes plus profondes, car il correspond à une transformation dans la nature des échanges internationaux et dans la structure du capitalisme. Un nouveau colonialisme apparaît, plus systématique, qui met en avant la notion d'Empire. À la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle un même mouvement entraîne des écrivains et des journalistes. Citons pour l'Angleterre Charles Dilke, John Seeley, James Froude ; pour la France, Paul Leroy-Beaulieu, Paul Gaffarel, J. Chailley-Bert, Léon Deschamps, Jules Harmand. Aux États-Unis même, avec John Fiske, John W. Burgess et Alfred Mahan, s'élabore une doctrine expansionniste qui abandonne la tradition anticolonialiste de Monroe. En Allemagne, Treitschke et Friedrich Fabri développent les théories colonialistes formulées dès 1841 par Friedrich List. Des associations se constituent pour susciter l'adhésion des milieux d'affaires divisés et prudents et convaincre une opinion publique réticente : Royal Colonial Institute, Imperial Federation League, Kolonial Verein, Gesellschaft für deutsche Kolonisation, Comité de l'Afrique française, etc. Des hommes d'État poursuivent cette politique impérialiste de façon plus ou moins systématique, en raison des ressources dont dispose leur pays et des résistances qu'ils rencontrent : Disraeli et Chamberlain ; Jules Ferry, Étienne et Delcassé ; Roosevelt et Mac Kinley ; Crispi ; Léopold II.

De tous les textes de l'époque, on peut dégager les principaux thèmes du colonialisme impérialiste, thèmes nouveaux ou thèmes repris des anciennes motivations du colonialisme.

– On adapte les théories de Darwin à l'expansionnisme, qui devient un fait de nature. La colonisation présente « tous les caractères auxquels on reconnaît les forces de la nature » (Charles Gide). « Le besoin d'expansion [...] est si intimement lié aux instincts départis à tous les êtres qu'on p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages



Médias de l’article

Boers au combat

Boers au combat
Crédits : Van Hoepen/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cecil Rhodes

Cecil Rhodes
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie





Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  COLONIALISME & ANTICOLONIALISME  » est également traité dans :

LE LIVRE NOIR DU COLONIALISME (dir. M. Ferro)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 999 mots

L'idée coloniale et le colonialisme lui-même sont-ils à ranger au magasin des accessoires de l'histoire ? Tout le monde ou presque réprouve aujourd'hui la colonisation, alors que cette aventure humaine continue de hanter l'imaginaire collectif des uns (les héritiers des colonisateurs) et des autres (les descendants des colonisés). Que reste-t-il de cett […] Lire la suite

ABD EL-KRIM (1882-1963)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 500 mots
  •  • 3 médias

Symbole de l'indépendance marocaine et de la lutte anticoloniale, Abd el-Krim a lutté, jusqu'à la fin de sa vie, pour la libération de l' Afrique du Nord. Combattant souvent victorieux, diplomate habile, propagandiste avisé, tant par ses méthodes que par son exemple, il a été un des pionniers de la décolonisation. […] Lire la suite

AFRIQUE (conflits contemporains)

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 928 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'ethnicité dans la longue durée historique »  : […] Pour comprendre les conflits africains contemporains, il est indispensable de retracer l'histoire de l'imposition de l'État moderne, colonial puis postcolonial. En effet, l'ethnicité, c'est-à-dire la conscience d'appartenir à un groupe humain différent des autres et de le revendiquer, est indissociable en Afrique de la formation du modèle européen d'État-nation qui s'amorce à la fin du xix e  sièc […] Lire la suite

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques générales »  : […] Comment peut-on définir une production littéraire sinon comme un désir de communication, ou mieux encore, comme une façon de se représenter sur une autre scène, celle de la fiction, les réalités qui nous entourent ? Or les productions sud-africaines de langue anglaise sont restées assez longtemps mal tolérées par la société dont elles émanaient. Leur influence, leur impact demeurait faible, ce qu […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La colonisation »  : […] La conquête de l'Algérie eut pour corollaire la colonisation du pays. L'idée s'imposa, grâce à la propagande des « colonistes », de faire de l'Algérie une colonie de peuplement. Il apparut que c'était le moyen le plus efficace de consolider la conquête. Cette conviction devait prévaloir dans l' opinion française jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, encore qu'elle eût été fort discutée jusqu'en 1870 […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « Ambiguïtés du mot et du concept »  : […] L'ambiguïté du mot aliénation est une ambiguïté proliférante. Au niveau dit objectif, la notion peut être prise au ras de l'enquête empirique ou sur des plans variables d'élaboration conceptuelle, en fonction de la théorie ou du système qui règle la description, rassemble des analyses partielles et finalement s'articule sur une pratique sociale et politique, elle-même plus ou moins avouée ; le con […] Lire la suite

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Journaliste communiste et militant anticolonialiste, Henri Alleg donna, par son ouvrage La Question , une résonance mondiale aux pratiques de torture des armées françaises en Algérie. Sartre écrivit qu’il fit « triompher l’humanisme des victimes et des colonisés contre les violences déréglées de certains militaires », car son récit avait réuni, selon la formule d’Edgar Morin, « l’expérience du su […] Lire la suite

ANDERSON BENEDICT (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 219 mots

L’historien et politologue irlandais Benedict Anderson tient une place importante dans l’historiographie anglo-saxonne pour ses travaux sur les origines du nationalisme. Benedict Richard O’Gorman Anderson est né le 26 août 1936 à Kunming, dans le sud de la Chine, où son père occupe un poste au Bureau des douanes maritimes de l’Empire, un organisme britannique chargé de superviser le commerce avec […] Lire la suite

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 754 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cinq siècles de colonialisme ? »  : […] À la fin du xv e  siècle (1482), l'explorateur portugais Diogo Cão est le premier Européen à débarquer à l'embouchure du fleuve Congo. Quelques années plus tard, un autre groupe d'explorateurs, accompagné de missionnaires jésuites, remonte le fleuve jusqu'à la ville de Mbanza Kongo, alors capitale d'un des plus vastes royaumes africains de l'époque précoloniale, le royaume du Kongo. La troupe est […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

  • Écrit par 
  • Olivier LESERVOISIER
  •  • 3 441 mots

Dans le chapitre « De la critique politique à la critique culturelle »  : […] Si l'analyse réflexive des conditions de terrain s'est faite attendre, en revanche, le regard distancié sur la discipline a pris très tôt la forme d'une critique politique, à travers l'appel à l'engagement des anthropologues pour la défense des peuples colonisés (Leiris, 1969), ou la dénonciation de toute collusion entre l'anthropologie et l'impérialisme colonial (Asad, 1973 ; Hymes, 1974 ; Copans […] Lire la suite

BLYDEN EDWARD WILMOT (1832-1912)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 552 mots

Né le 3 août 1832 à Saint-Thomas, une des colonies danoises des Caraïbes, et descendant d'esclaves, Edward Wilmot Blyden devint l'une des personnalités internationales les plus brillantes du monde africain et caraïbe. Sa candidature dans des établissements d'enseignement supérieur américains ayant été refusée, E. W. Blyden fut envoyé au Liberia par la New York Colonisation Society. Il devint à Mon […] Lire la suite

CÉSAIRE AIMÉ (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 363 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La parole et l'action »  : […] Rentré en Martinique en 1939, pour être pendant cinq ans professeur de lycée – un professeur très écouté et admiré –, Césaire fonde en 1941, avec sa femme et quelques amis, une revue, Tropiques , qui s'efforce de maintenir à la Martinique, pendant les années de guerre, une parole de liberté et de résistance culturelle. André Breton la découvrira avec saisissement, lors de son passage à Fort-de-Fra […] Lire la suite

CITRON SUZANNE (1922-2018)

  • Écrit par 
  • Guillaume MAZEAU
  •  • 893 mots

L’historienne Suzanne Citron a profondément marqué l’historiographie du xx e  siècle par sa trajectoire personnelle, sa démarche intellectuelle ainsi que par son engagement politique. Elle est en particulier connue pour avoir montré et critiqué la construction du « mythe national ». Née le 15 juillet 1922 à Ars-sur-Moselle (Moselle) et élevée dans le XVI e  arrondissement de Paris, Suzanne Grumbac […] Lire la suite

COLONISATION, notion de

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 1 627 mots

Dans le chapitre « Une histoire coloniale sans problématique »  : […] Au xvi e  siècle, le mercantilisme est la première doctrine européenne de la colonisation, qui est alors simplement assimilée à une stratégie commerciale dont la finalité est d'équilibrer favorablement la balance du commerce, d'une part en dérobant du numéraire d'or et d'argent aux peuples voisins, ou en allant en quérir aux Indes occidentales, et d'autre part en assurant des débouchés aux produi […] Lire la suite

COLONISATION (débats actuels)

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 3 251 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La dénonciation simultanée de l'esclavage et du génocide juif »  : […] Le poète et homme politique martiniquais Aimé Césaire publie, en 1950, le Discours sur le colonialisme , dans lequel, comme C. L .R James et Eric Williams, des intellectuels trinidadiens marxistes, il interroge le sens des notions de liberté, de pouvoir et de domination, ainsi que leur nature politique dans l'espace occidental. Il relève le paradoxe selon lequel la valorisation du concept de libe […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La question nationale dans la stratégie de la IIIe Internationale »  : […] Confrontée aux querelles nationales et aux conflits frontaliers qui agitent en permanence l'Europe centrale dans l'entre-deux-guerres, la III e Internationale n'a pas arrêté une position de principe de nature à lui donner une ligne de conduite homogène et cohérente dans ce domaine. Les débats théoriques qui agitaient le mouvement social-démocrate avant la Première Guerre mondiale n'ont plus cours […] Lire la suite

BANDUNG CONFÉRENCE DE (1955)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 206 mots

Du 18 au 24 avril 1955 a lieu à Bandung, sur l'île de Java, la première conférence afro-asiatique, qui réunit vingt-neuf pays dont la plupart sont décolonisés depuis peu et appartiennent au Tiers Monde. L'initiative de ce sommet revient notamment au Premier ministre indien Nehru, soucieux de créer sur la scène internationale un ensemble de puissances qui échapperait aux deux Grands et à la logique […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'ère léopoldienne »  : […] L'implacable volonté impériale du roi Léopold II de Belgique fut la principale force qui poussa à l'érection du Congo en État, en 1885. Dans la dialectique complexe du partage de l' Afrique par les Européens, Léopold fut un acteur solitaire dont les ambitions étaient disproportionnées aux dimensions modestes et à la puissance de la Belgique. Mais son habileté personnelle, dans la diplomatie du pa […] Lire la suite

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Le terme « décolonisation », contrairement à une opinion répandue, n'est pas un néologisme créé au début des années 1950. En réalité, le mot est attesté dès 1836, notamment dans le manifeste de Henry Fonfrède : Décolonisation d'Alger , qui recommandait l'évacuation de l'Algérie. Il fut repris par ceux qui s'appelèrent peu après les «  anticolonistes » ou adversaires de toute colonisation, puis ret […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean BRUHAT, « COLONIALISME & ANTICOLONIALISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonialisme-et-anticolonialisme/