COLOGNE CATHÉDRALE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dès le haut Moyen Âge, Cologne eut une cathédrale. Des fouilles ont révélé le dispositif occidental de la cathédrale carolingienne (810 env.-870), ou ottonienne (xe s.), avec un transept et une abside contournée d'un atrium, comme à Saint-Gall. La cathédrale actuelle fut commencée en 1248 par Maître Gerhard. Le chevet était terminé et consacré en 1322. Les parties basses du transept et de la façade et les deux bas-côtés nord de la nef furent élevés aux xive et xve siècles. Les travaux furent alors arrêtés et ne reprirent qu'en 1842 pour s'achever en 1880. Maître Gerhard, au xiiie siècle, introduisit à Cologne le style gothique français. Le chevet à déambulatoire et sept chapelles rayonnantes ainsi que le transept à collatéraux rappellent la cathédrale d'Amiens en l'amplifiant. L'élévation est à trois étages, avec un triforium ajouré et des fenêtres composées. Les parties hautes, avec leurs gâbles, leurs pinacles, leurs arcs-boutants richement ornés, sont typiques de l'art rayonnant. Le projet de la façade (1350 env.) est sans doute dû à l'architecte Michael. Conservé, étudié par Boisserée au début du xixe siècle, il fut scrupuleusement respecté par les architectes.

Cologne

Cologne

photographie

L'église Saint-Martin et la cathédrale de Cologne, Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne. 

Crédits : Noppasin/ Shutterstock

Afficher

L'ensemble de l'église, d'une ampleur exceptionnelle, a été projeté pour glorifier les reliques des trois Rois mages, rapportées de Milan en 1164 par Frédéric Barberousse et conservées dans la châsse conçue vers 1200 par l'orfèvre Nicolas de Verdun. La cathédrale abrite d'autres trésors, comme le grand Christ en croix roman, les stalles, les vitraux et les statues du chœur du xive siècle, le triptyque de Stephan Lochner, les sculptures de la fin du Moyen Âge, la châsse d'Engelbert exécutée en 1633 par Conrad Duisbergh et le décor monumental du xixe siècle, caractéristique du renouveau gothique.

—  Anne PRACHE

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-IV

Classification


Autres références

«  COLOGNE CATHÉDRALE DE  » est également traité dans :

ARCHITECTURE & MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 7 421 mots

Dans le chapitre « Les interférences entre structures sonores et espaces structurés »  : […] C'est à l'acousticien et musicologue allemand Fritz Winckel que l'on doit d'avoir élaboré une histoire plausible – à la fois concrète, précise et raisonnée – des interrelations de l'architecture et de la musique, examinées sous l'angle décoratif et non plus formel. On en résumera ici brièvement les principales étapes. Première remarque : tout ou presque, dans le cours d'une telle histoire, est aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-et-musique/#i_25410

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Bâtir « more romano » »  : […] Les églises construites more romano se multiplient au ix e  siècle, en Allemagne surtout. Citons l'immense cathédrale de Fulda, commencée au viii e  siècle et terminée en 819. Son unique transept, occidental, semble imité de celui de Saint-Pierre de Rome. Deux cryptes, l'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_25410

COLOGNE

  • Écrit par 
  • Hélène ROTH
  •  • 1 461 mots
  •  • 3 médias

Avec un million d’habitants en 2017, Cologne (Köln en allemand) est la plus grande ville du Land de Rhénanie-du-Nord–Westphalie . Nœud de communication à la croisée du Rhin et d’un axe ouest-est reliant façade atlantique et plaine germano-polonaise, Cologne s’est avant tout construite sur des activités commerciales et n’a jamais exercé de fonction politique d’envergure, hormis dans l’Antiquité. Vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cologne/#i_25410

ÉGLISE, architecture

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 8 040 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La rénovation carolingienne »  : […] La volonté qu'avait Grégoire le Grand d'une remise en ordre de l'Église devait trouver un prolongement inattendu avec l'ascension des Pippinides, et bientôt leur prise de pouvoir. L'alliance avec Rome d'une famille dont l'ambition était d'affirmer la réalité d'un royaume jusqu'alors fragile, allait aboutir à assurer l'avenir de la papauté et à donner aux monarques le moyen d'intervenir dans le dom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-architecture/#i_25410

GOETHE ET LES DÉBUTS DU NÉO-GOTHIQUE ALLEMAND - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian HELMREICH
  •  • 748 mots

1772 Parution de l'essai Architecture allemande dans lequel Johann Wolfgang von Goethe, après deux années passées à Strasbourg, célèbre l'architecture gothique. À côté du drame Götz von Berlichingen (1773) et des Souffrances du jeune Werther (1774), il s'agit de l'un des textes les plus célèbres du mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/goethe-et-les-debuts-du-neo-gothique-allemand-reperes-chronologiques/#i_25410

HOHENSTAUFEN ART DES

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 624 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Architecture et art monumental »  : […] Toutes les disciplines artistiques sont représentées dans le panorama de l'art staufien. Toutefois, l'architecture semble exceller particulièrement. Au temps de Frédéric Barberousse (1152-1190), l'art roman arrive à son épanouissement suprême, au point de verser parfois dans une redondance telle que certains historiens d'art se sont crus autorisés à parler d'un « baroque roman ». Le chevet tricon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-des-hohenstaufen/#i_25410

Pour citer l’article

Anne PRACHE, « COLOGNE CATHÉDRALE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-cologne/