Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BELLINI VINCENZO (repères chronologiques)

3 novembre 1801 Vincenzo Bellini naît à Catane, en Sicile.

Entre le 11 et le 15 février 1825 Adelson e Salvini, opera semiseria en trois actes sur un livret d'Andrea Leone Tottola d'après le roman Adelson et Salvini, anecdote anglaise de François-Thomas-Marie de Baculard d'Arnaud et la pièce de Prosper Delamare Adelson et Salvini, est créé au Conservatorio di San Sebastiano de Naples.

30 mai 1826 Bianca e Gernando (initialement Bianca e Fernando), melodramma en deux actes sur un livret de Domenico Gilardoni d'après une pièce de Carlo Roti, Bianca e Fernando alla tomba di Carlo IV duca di Agrigento, est créé au Teatro San Carlo de Naples.

27 octobre 1827 Il Pirata (Le Pirate), melodramma en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après le mélodrame Bertram, ou le pirate, d'Isidore Justin Séverin, baron Taylor, est créé à la Scala de Milan.

14 février 1829 La Straniera, melodramma en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après le roman L'Étrangère, de Charles-Victor Prévôt, vicomte d'Arlincourt, est créé à la Scala de Milan.

16 mai 1829 Zaira, tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après la tragédie de Voltaire Zaïre, est créée au Teatro Ducale de Parme.

11 mars 1830 I Capuleti e i Montecchi (Les Capulets et les Montaigus), tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani, est créée à La Fenice de Venise.

6 mars 1831 La Sonnambula (La Somnambule), melodramma en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après le ballet-pantomime La Somnambule, ou l'arrivée d'un nouveau seigneur, d'Eugène Scribe (argument), Ferdinand Hérold (musique) et Jean-Pierre Aumer (chorégraphie), est créé au Teatro Carcano de Milan, avec Giuditta Pasta dans le rôle-titre (Amina).

Bellini, Norma, «Casta Diva»

Bellini, Norma, «Casta Diva»

26 décembre 1831 Norma, tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après la tragédie d'Alexandre Soumet Norma, est créée à la Scala de Milan, avec Giuditta Pasta dans le rôle-titre.

16 mars 1833 Beatrice di Tenda (Béatrice de Tende), tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après la pièce Beatrice di Tenda de Carlo Tedaldi Fores, est créée à La Fenice de Venise, avec Giuditta Pasta dans le rôle-titre.

Août 1833 Bellini s'installe à Paris.

Bellini, I Puritani, scène de la folie

Bellini, I Puritani, scène de la folie

24 janvier 1835 I Puritani (Les Puritains), melodramma serio en trois actes sur un livret de Carlo Pepoli d'après le drame historique Têtes rondes et Cavaliers de Xavier Boniface (dit Saintine) et François Ancelot, est créé au Théâtre-Italien, à Paris.

23 septembre 1835 Bellini meurt à Puteaux, près de Paris.

— Christian MERLIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Lille-III-Charles-de-Gaulle, critique musical

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Bellini, Norma, «Casta Diva»

Bellini, Norma, «Casta Diva»

Bellini, I Puritani, scène de la folie

Bellini, I Puritani, scène de la folie

Autres références

  • NORMA (V. Bellini), en bref

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 218 mots

    Vincenzo Bellini aura réussi dans l'opéra italien ce que Carl Maria von Weber avait atteint pour l'opéra allemand : mettre en scène et en musique l'esprit romantique. Démarquée d'une tragédie française d'Alexandre Soumet, elle-même calquée sur l'histoire de l'infanticide Médée, ...

  • NORMA (V. Bellini)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 1 528 mots
    • 1 média

    Tragédie lyrique (tragedia lirica) en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après Norma d'Alexandre Soumet, tragédie en cinq actes et en vers représentée pour la première fois au Théâtre royal de l'Odéon, à Paris, le 6 avril 1831, Norma est composée par Vincenzo Bellini...

  • BEL CANTO

    • Écrit par Jean CABOURG
    • 2 752 mots
    • 5 médias
    Le premier romantisme, celui de Donizetti, et surtout deBellini, cultive, comme il a été dit plus haut, une certaine nostalgie des formes extérieures du belcantisme. Les héroïnes féminines apparaissent dans des atours vocaux inspirés d'une certaine idéalisation ou d'un angélisme innocent, et les mélismes...
  • FLÓREZ JUAN DIEGO (1973- )

    • Écrit par Universalis, Robert RAUCH
    • 802 mots

    Lorsqu'il incarna Tonio dans La Fille du régiment de Donizetti au Metropolitan Opera de New York, en avril 2008, le ténor péruvien Juan Diego Flórez brisa, avec l'accord de la direction, l'interdit ancestral qui pesait sur les bis lorsqu'il chanta une seconde fois l'aria « Ah ! mes amis, quel...

  • GRISI GIULIA (1811-1869)

    • Écrit par Universalis
    • 352 mots

    La soprano dramatique italienne Giulia Grisi est une des plus célèbres interprètes lyriques du xixe siècle.

    Née le 28 juillet 1811, à Milan, Giulia Grisi étudie avec le comte Marco Aurelio Marliani dans sa ville natale et avec Giacomelli à Bologne, où elle fait ses débuts, à l'âge de dix-sept...

  • Norma, BELLINI (Vincenzo)

    • Écrit par Alain FÉRON
    • 654 mots
    D'ascendance sicilienne, Bellini connaît son premier succès en 1825, avec son opera semiseria Adelson e Salvini, qui le fait considérer en Italie comme le successeur de Rossini et de Donizetti. Il cherche ensuite sa manière dans Bianca e Fernando (1826), Le Pirate (1827), Zaira (1829), Les...

Voir aussi