BÉDOUINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Population nomade originaire du centre de l'Arabie, les Bédouins (Bādw) se sont dispersés en vagues successives à travers le Moyen-Orient, l'Égypte et l'Afrique du Nord, liant leur expansion à celle de l'islam des premiers siècles. Les conquêtes des Bédouins entraînent la transformation de nombreux groupes en cultivateurs sédentaires ainsi que, fréquemment, leur fusion avec les populations autochtones, sur le littoral de la Méditerranée notamment, de l'Égypte à l'Algérie. De nombreux historiens tiennent les invasions bédouines pour responsables du déclin de la civilisation urbaine, héritière de l'Antiquité, en Égypte et en Afrique du Nord.

De langue arabe, les Bédouins, là où ils ont gardé leurs traits les plus caractéristiques, ont un mode de vie qui repose sur l'élevage nomade ; leur subsistance leur est fournie par les produits laitiers et par la viande. En Syrie, dans le centre saharien et en Arabie, leurs troupeaux sont principalement composés de chameaux, l'élevage des moutons, des chèvres, des ânes et des chevaux ne constituant que des activités annexes ; au Soudan, où on les dénomme Baqqārah ou Baggara, en Syrie et en Irak, les Bédouins sont éleveurs de bétail. Tandis que les hommes assurent la garde des troupeaux, les femmes s'occupent de la traite et de la fabrication des produits laitiers. Les campements sont la forme d'habitat usuel : les tentes d'habitation sont, en général, faites de toile, mais certains groupes utilisent des tentes de peaux.

L'organisation sociale présente un aspect segmentaire ; elle repose, exception faite des Touareg, sur le principe de la filiation patrilinéaire. L'unité domestique est constituée par un patrilignage minimal : le campement réunit les membres d'un lignage mineur et la bande regroupe les membres d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  BÉDOUINS  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 290 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La poésie archaïque »  : […] Les historiens arabes de la littérature maintiennent son nom de poésie de la Ǧāhiliyya , terme désignant la période précédant la révélation de l'Islam, par conséquent celle de l'« ignorance ». Apocryphes ou authentiques, ses plus célèbres poèmes, les Mu‘allaqāt , font partie du bagage de tout homme cultivé. Ils ont été abondamment commentés et plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/#i_30068

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « Les Arabes Scénites »  : […] Les conditions de vie dans le reste de la péninsule étaient très différentes. Les Bédouins (que les Grecs appelaient Arabes Scénites, ceux qui vivent sous la tente, puis Sarrasins) pratiquaient essentiellement l'élevage du dromadaire. Certains élevaient des caprins, parfois des ovins et de rares et précieux chevaux. Les groupes bédouins suivent le bétail qui assure leur subsistance, d'où un nomad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_30068

CHEIKH ou CHAYKH

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 424 mots

Terme formé sur la racine arabe shyh . Il désigne l'homme sur lequel apparaissent les signes de la vieillesse, donc, d'une part celui qui possède sagesse, expérience et auquel on confie, par conséquent, l'autorité, d'autre part celui qui a acquis une vaste science. En tant que détenteur de l'autorité, le chaykh est l'un des éléments de la vie bédouine : la tribu reconnaît à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheikh-chaykh/#i_30068

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'équation démographique de la vallée fertile »  : […] Dans cette Égypte grande comme deux fois la France où l'aridité domine, la partie habitée n'est guère plus grande que les Pays-Bas. La comparaison avec le pays du delta du Rhin et de la Meuse ne s'arrête pas là puisque, jusqu'au milieu du xix e  siècle, ils comptaient le même nombre d'habitants et faisaient figure alors de pays les plus denses du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/#i_30068

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique

  • Écrit par 
  • François DAUMAS
  •  • 12 245 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Une politique extérieure active »  : […] Des expéditions sont entreprises au Sinaï pour en rapporter du cuivre et de la turquoise. Dans le fameux ouadi Maghara, Djéser, Sanakht, Khéops, Sahourê, Neouserrê, Pépi I er et Pépi II ont laissé des inscriptions célèbres. Les Libyens, remuants et hostiles, furent, à plusieurs reprises, contenus par des raids exécutés à l'ouest vers leurs territoires. Les campagnes contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-egypte-pharaonique/#i_30068

GLUBB sir JOHN BAGOT, dit GLUBB PACHA (1897-1986)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 951 mots
  •  • 4 médias

Après des études à l'Académie militaire de Woolwich, John Bagot Glubb, plus tard appelé Glubb Pacha par les Arabes, sert comme officier britannique, dès 1915, en France et en Belgique. Plusieurs fois blessé (il a une partie de la mâchoire arrachée), il reçoit de nombreuses décorations. Il est envoyé en 1920, sur sa demande, en Irak ; dans ce territoire alors sous mandat britannique, il organise un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glubb-sir-john-bagot-dit-glubb-pacha/#i_30068

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le tournant du XIe siècle »  : […] La voie ouverte par les Turcs ghaznévides est bientôt suivie, au Khorasan et en Iran central, par d'autres tribus turques d'Asie centrale qui font leur entrée dans le monde musulman, se mettent au service de différents souverains et émirs et, le cas échéant, prennent le pouvoir ou imposent leur autorité : tel est le cas des Turcs seldjoukides qui, après avoir défait et rejeté vers l'est les Ghazn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_30068

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Bédouins et Palestiniens »  : […] La population jordanienne s'élève à 6,4 millions d'habitants en 2013 (alors que Cisjordanie et Gaza comptent 4,2 millions d'habitants). La répartition de la population est très inégale, puisque 90 p. 100 des habitants se concentrent dans la zone de pluies, c'est-à-dire sur 7 000 kilomètres carrés situés au nord de Madaba et à l'ouest de la ligne de chemin de fer. Le taux d'accroissement annuel (20 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_30068

NOMADISME

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 3 899 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le nomadisme pastoral : les pré-Bédouins »  : […] C'est, en fait, la domestication du bétail qui a fourni pour la première fois la possibilité de réaliser, avec le nomadisme pastoral, un genre de vie mettant pleinement et régulièrement à profit les possibilités des zones arides par des déplacements saisonniers. Entre le X e et le VII e millénaire av. J.-C. apparaît dans le Proche-Orient l'utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomadisme/#i_30068

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Dualité socio-économique »  : […] Cette dualité s'avère à la fois une tendance ancienne, observable dès l'époque carthaginoise, et un phénomène récent, lié aux transformations opérées depuis l'indépendance tunisienne. Elle a longtemps correspondu à des formes d'opposition et de coexistence entre genres de vie différents avant de se muer, dans le contexte de la modernisation, en une désarticulation de la structure spatiale. La Cart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_30068

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « BÉDOUINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bedouins/