AVIATIONAvions civils et militaires

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Développements et perspectives

Des progrès sont constamment réalisés et sont encore attendus dans tous les domaines concernés : aérodynamique, matériaux, commandes de vol et avionique, motorisation, armement, et furtivité.

Du point de vue aérodynamique, les recherches tendent à augmenter la portance maximale utilisable, à étendre le domaine de vol des avions – surtout pour les avions de combat – et à diminuer la traînée. Ainsi, pour les avions civils, des études sont menées sur les profils de voilure, dits « supercritiques », afin de reculer le nombre de Mach de divergence de traînée, pour permettre aux avions de voler plus vite sans être pénalisés au point de vue consommation de carburant. Les « winglets », sortes de petites dérives fixées en extrémité d'aile qui permettent d'augmenter l'allongement apparent de la voilure, sont apparues sur de nombreux avions.

Pour les avions d'arme, les efforts portent surtout sur l'augmentation de l'incidence maximale utilisable. Celle-ci est limitée (vers 20 à 300) par l'apparition d'instabilités des écoulements dues, le plus souvent, aux dissymétries dans les tourbillons qui se forment à l'extrados des ailes ou à partir de la pointe avant. Des expériences sont menées notamment aux États-Unis, pour étudier la possibilité et l'intérêt opérationnel de voler à des incidences encore plus élevées, c'est-à-dire au-delà de 400. De telles incidences peuvent être obtenues soit en ajoutant des gouvernes spéciales, soit en orientant le jet du ou des réacteurs.

Les commandes de vol électriques permettent de faire voler des avions qui sont aérodynamiquement instables en tangage, l'ordinateur restituant alors une stabilité artificielle. La traînée d'équilibrage et les charges subies par la cellule peuvent ainsi être diminuées. Ces commandes de vol électriques numériques ont permis l'introduction de systèmes antiturbulence. Les rafales de vent sont absorbées par le braquage rapide des gouvernes, améliorant le confort des passagers (pour les avions de transport civils) et diminuant la fatigue des pilotes d'avion de combat volant à basse altitude.

Dans le domaine de l'avionique, des progrès sont attendus dans la présentation au pilote des paramètres de vol et de toutes les autres informations dont il peut avoir besoin, rendue possible par les visualisations multifonctions à écrans et la puissance des ordinateurs embarqués.

Grâce à la synthèse vocale, le pilote reçoit certaines indications sur l'état des systèmes et en particulier les alertes. Il peut aussi commander certaines fonctions par la voix.

Le pilote dispose de moyens permettant d'une part d'améliorer la sécurité et d'autre part de faciliter sa tâche. Des systèmes d'interrogation et de répondeurs détectent et localisent les avions environnants et indiquer les manœuvres à suivre pour éviter tout risque de collision. Dans le domaine militaire, on pense déjà au « copilote électronique » qui, grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle, pourra aider le pilote à prendre des décisions face à des situations complexes.

En ce qui concerne la motorisation, les recherches ont pour objectif de diminuer la consommation, le poids des moteurs et leur niveau acoustique. L'une des voies est l'augmentation des températures maximales dans la chambre de combustion et la turbine en utilisant de nouveaux matériaux et des techniques de refroidissement. L'augmentation du taux de dilution (c'est-à-dire du rapport du débit d'air accéléré par le moteur à celui passant dans la turbine) a pour effet de réduire considérablement la consommation de carburant. Ce taux est proche de 1 pour un moteur d'avion de combat ; il est de l'ordre de 5 sur une turbosoufflante moderne et pourrait atteindre 40 sur les moteurs à hélices rapides (propfan).

Dans le domaine de la furtivité, si les techniques progressent et voient leurs champs d'application s'étendre, les concepteurs de radars et de détecteurs ne restent pas inactifs et développent des parades. Les recherches portent notamment sur l'utilisation des fréquences les plus basses (longueurs d'onde plus grandes) et sur le « bistatisme ». En effet, lorsque la longueur d'onde est de l'ordre de grandeur des dimensions de la cible (plus de 10 m pour un avion), la cible « résonne ». L'écho dépend alors davantage du volume de la cible que de sa forme et ne peut être réduit avec des matériaux absorbants. Le radar bistatique utilise un autre principe : les antennes d'émission et [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

L'Avion III de Clément Ader

L'Avion III de Clément Ader
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Avions commerciaux

Avions commerciaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Aérodynamique: simulation numérique sur un avion Falcon

Aérodynamique: simulation numérique sur un avion Falcon
Crédits : ONERA

photographie

Transports : vol d'un avion à réaction

Transports : vol d'un avion à réaction
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Afficher les 21 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  AVIATION  » est également traité dans :

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 075 mots
  •  • 36 médias

L'histoire de l'aviation prend sa source dans le désir immémorial des hommes de s'élever dans les airs ; la légende d'Icare en témoigne. Mais c'est à la Renaissance, avec Léonard de Vinci, que la première étude raisonnée sur le vol humain trouve son expression. On remarque que, si l'art de la navigation a […] Lire la suite

AVIATION - Hélicoptères

  • Écrit par 
  • Louis François LEGRAND, 
  • Pierre ROUGIER
  •  • 3 115 mots
  •  • 7 médias

Aéronef sustenté et propulsé par un ou plusieurs rotors, hélices de grand diamètre, auxquels est directement appliquée la puissance motrice, l'hélicoptère diffère de l'autogire, dont le rotor, libre sur son axe, tourne en autorotation sous l'effet de la vitesse d'avancement.L'hélicoptère, lui, peut décoller ou se poser verticalement, faire du vol stationnaire prolongé, sans dommage pour l'environn […] Lire la suite

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 193 mots
  •  • 6 médias

Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation... Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au rayonnement et à la captation des ondes. Le mot est d'origine latine ( antenna ) et servait à désigner la ver […] Lire la suite

ANTONOV An-22, avion

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 798 mots
  •  • 1 média

L’Antonov An-22 est un avion-cargo soviétique tout-terrain qui a inauguré l’ère des « poids lourds » de l’air. Le 16 juin 1965, au Bourget, les visiteurs du plus grand salon mondial de l’aéronautique et de l’espace assistent à l’arrivée spectaculaire d’un mastodonte, l’Antonov An-22 Anteus, encore à l’état de prototype. Ils s’attendaient à une surprise de taille en provenance de l’Union soviétique […] Lire la suite

AURIOL JACQUELINE (1917-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Première femme à franchir le mur du son en Europe, la Française Jacqueline Auriol, rivale et amie de l’Américaine Jacqueline Cochran, a été l’une des grandes aviatrices du xx e  siècle. Née Douet à Challans (Vendée) le 5 novembre 1917, Jacqueline Auriol est brevetée pilote de tourisme en 1948. Bru du président Vincent Auriol, elle prend goût à sa nouvelle vie jusqu'à ce terrible accident du 11 jui […] Lire la suite

AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle (1907-1996), officier de la Royal Air Force, qui avait déposé dès 1930 un brevet pour ce type de propulsion. Impressionnés par la démo […] Lire la suite

BELLONTE MAURICE (1896-1984)

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT
  •  • 693 mots

Né à Méru (Oise) le 25 octobre 1896, Maurice Bellonte, dont le père est ingénieur mécanicien, fréquente le collège de Falaise, mais, dès 1910, à quatorze ans, il choisit la vie active : il entre comme apprenti magasinier chez le motoriste Alexandre Anzani. Il travaille le soir pour se perfectionner, et le voici, en 1913, ajusteur chez Hispano-Suiza. Ajourné en 1915 pour raison de santé, il réussit […] Lire la suite

BLÉRIOT LOUIS (1872-1936)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

Ingénieur de Centrale, et d'abord fabricant de phares pour automobiles, Blériot fait construire par Gabriel Voisin un planeur biplan que Voisin lui-même expérimente sur la Seine (1905) ; on frise la catastrophe. Un projet d'aéroplane suscite une brève association, puis, reprenant sa liberté, Blériot s'installe près du champ de manœuvres d'Issy-les-Moulineaux, où il va construire et piloter ses mo […] Lire la suite

BOLLAND ADRIENNE (1895-1975)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 418 mots

Aviatrice française. Septième et dernier enfant d’une famille d’origine belge, Adrienne Bolland est née le 25 novembre 1895 à Arcueil (Val-de-Marne) où son père, Henri Bolland, avait fini par s’installer après avoir fui un temps à Guernesey à cause d’ennuis d’ordre politico-financier en 1883. La mort, en 1909, de Henri Bolland, notamment écrivain géographe pour les éditions Hachette, plonge dans u […] Lire la suite

BREGUET LOUIS (1880-1955)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 362 mots

Constructeur et aviateur français, Louis Charles Breguet est l'un des grands pionniers de l'aviation. Né à Paris le 1 er  janvier 1880, major de l'École supérieure d'électricité en 1900, Breguet s'intéresse d'emblée aux voilures tournantes et construit un Gyroplane . Le 24 août 1907, en compagnie de son frère Jacques et du savant Charles Richet, il essaie à Douai un premier prototype : actionné pa […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15-25 décembre 2014 Syrie. Combats meurtriers dans le nord du pays

Le 25, une cinquantaine de civils sont tués dans les raids aériens menés par l'aviation syrienne contre les villes d'Al-Bab et de Qbassine, dans le nord du pays, contrôlées par l'État islamique.  […] Lire la suite

1er-31 juillet 2014 Israël – Autorité palestinienne. Opération militaire Bordure protectrice dans la bande de Gaza

Les civils représentent les trois quarts des quelque huit cents morts palestiniens recensés depuis le début des opérations militaires. Le 24, à Beit Hanoun, au moins seize personnes sont tuées par le bombardement d'une école de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) qui abritait des personnes déplacées. […] Lire la suite

3-31 mai 2013 Syrie. Annonce d'une conférence internationale sur fond de violences

Le 3, l'aviation israélienne effectue un raid aérien contre un entrepôt de missiles situé sur l'aéroport de Damas. Les 3 et 4, l'armée syrienne massacre des centaines de civils sunnites dans la région de Banyas, sur la côte, au sud de Lattaquié, afin de contenir l'avancée rebelle loin de ce fief alaouite – la communauté chiite dont est issu le président Bachar al-Assad. […] Lire la suite

2-30 janvier 2013 Syrie. Poursuites des violences et des pressions étrangères

Le 9, l'Armée syrienne libre relâche les quarante-huit otages iraniens capturés en août 2012, accusés d'être des conseillers militaires venus aider Damas, en échange de la libération de plus de deux mille cent prisonniers civils, opposants au régime de Bachar al-Assad. Le 11, la rébellion s'empare de la base d'hélicoptères de Taftanaz, proche d'Idlib, dans le nord du pays. […] Lire la suite

2-30 juin 2012 Syrie. Intensification des affrontements

) fait état de la mort de quatre-vingt-neuf personnes au cours de la journée dans le pays, dont cinquante-sept militaires – les plus lourdes pertes enregistrées par l'armée en une journée depuis le début des troubles en mars 2011. L'O.S.D.H. estime à plus de treize mille quatre cents le nombre des victimes des violences depuis cette date. Le 3, le président Bachar al-Assad nie toute responsabilité dans le massacre de civils à Houla, en mai, et continue d'accuser l'étranger de mener une « guerre » contre son pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves BROCARD, « AVIATION - Avions civils et militaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-avions-civils-et-militaires/