AVIATIONAvions civils et militaires

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avions militaires

Classification

Les avions militaires sont classés suivant des catégories liées à leur rôle opérationnel. On distingue ainsi quatre grands groupes : les chasseurs et avions d'assaut, les bombardiers, les avions de transport et les avions d'entraînement. D'autres groupes aux effectifs plus réduits viennent s'ajouter tels que les avions de reconnaissance, les avions de ravitaillement en vol, les avions spécialisés dans la surveillance ou les contre-mesures électroniques. La plupart des avions de ces derniers groupes sont des versions dérivées d'avions des premiers groupes ou d'avions civils, après adaptation de l'équipement ; mais peu de modifications sont apportées à la cellule ou à la motorisation. Chaque groupe peut être subdivisé pour distinguer, par exemple, les avions basés à terre ou sur porte-avions.

Avion E-3A Awacs

Photographie : Avion E-3A Awacs

L'avion E-3A Airborne Warning and Control System, ou Awacs, est un appareil dérivé du Boeing-707. Il est équipé d'un radar monté au-dessus du fuselage qui permet la gestion, le contrôle et la surveillance de l'espace aérien dans un périmètre de 320 km. Quatre des soixante-six appareils... 

Crédits : Sgt. Michael Battles/ US Air Force photo

Afficher

La nomenclature établie par les États-Unis fait bien apparaître l'appartenance de chaque avion à un groupe par la ou les premières lettres : F pour la chasse (fighter), A pour l'assaut (attack), B pour le bombardier (bomber), C pour le transport (cargo), T pour l'entraînement (trainer). Le numéro qui suit ces lettres (F-16, C-135) est un numéro de type. Des lettres complémentaires viennent ensuite préciser ou bien la version (R pour reconnaissance, par exemple) ou bien une modification apportée au cours des fabrications.

Avion F-22A Raptor

Photographie : Avion F-22A Raptor

Le F-22A Raptor, avion de supériorité aérienne et d'attaque au sol de l'armée de l'air américaine, dit «de cinquième génération», est entré en service opérationnel en décembre 2006. On le voit ici faisant des essais de ravitaillement en vol, ce qui lui confère un rayon d'action... 

Crédits : B. Bloker/ U.S. Air Force

Afficher

F16 Falcon

Photographie : F16 Falcon

Deux chasseurs F16, moteur Falcon de Rolls Royce, construits par la société américaine General Dynamics, absorbée depuis lors par Lockheed Martin. 

Crédits : Ross Harrison Koty/ Getty Images

Afficher

Des nomenclatures analogues ont été établies par les Britanniques et les Russes. En France, la dénomination des avions ne fait pas apparaître cette appartenance à un groupe (Mirage III, Mirage 2000, Rafale, Transall), mais une lettre complémentaire permet d'identifier la version (par exemple le Mirage 2000 RAD : version de reconnaissance pour Abu Dhabi).

Aviation militaire : le Rafale

Photographie : Aviation militaire : le Rafale

Avion de combat biréacteur multirôle, le Rafale possède l'aile delta caractéristique des avions de Dassault Aviation, des plans canard (surfaces portantes à l'avant de l'aile delta) et des commandes de vol électriques. Les premiers appareils sont entrés en service dans la marine nationale... 

Crédits : F. Robineau/ Dassault/ Aviaplans

Afficher

Caractéristiques aérodynamiques

Les caractéristiques opérationnelles et les performances d'un avion à vocation militaire sont, à la différence de ce qui se passe pour les avions civils, généralement imposées par l'armée cliente qui établit une fiche-programme définissant les spécifications requises. Une compétition s'ouvre entre différents constructeurs qui proposent chacun un avion existant ou un projet répondant au plus près à ce cahier des charges. Cette compétition peut être ouverte aux constructeurs étrangers ou restreinte aux nationaux. Les ventes ou les achats de matériel militaire à l'étranger doivent recevoir l'approbation des gouvernements des pays concernés, car ils font figure de gestes politiques.

Les avions militaires de transport ainsi que les bombardiers subsoniques ont une architecture proche de celle des avions commerciaux et, par conséquent, des caractéristiques aérodynamiques et structurales analogues. Les différences résident dans les contraintes apportées par le type de matériel transporté et en la nécessité d'être opérationnel dans pratiquement toutes les conditions climatiques ainsi qu'à partir de terrains sommairement ou pas du tout préparés, éventuellement très courts. Cela implique des équipements de navigation tout temps autonomes et, du point de vue aérodynamique, une forte hypersustentation permettant le vol à des vitesses très réduites. Par ailleurs, la structure et les trains d'atterrissage sont renforcés, et généralement la voilure est placée en position haute par rapport au fuselage. De larges portes et trappes sont ménagées pour le chargement des véhicules et les largages en cours de vol.

Rafale

Photographie : Rafale

Le Rafale, avion de combat biréacteur multirôle, est entré en service dans la marine française en 2001 et équipe le porte-avions «Charles-de-Gaulle». Ici, la version biplace pour l'armée de l'air, munie d'une perche de ravitaillement en vol, de réservoirs externes largables ainsi que de... 

Crédits : V. Almansa/ Dassault

Afficher

En revanche, les avions de combat ont une architecture et des caractéristiques très spécifiques, impliquées par les performances en vitesse (souvent supersonique), en accélération et en manœuvrabilité qui leur sont requises. Le ou les réacteurs occupent une partie importante du volume total de l'avion. Ils développent une poussée qui tend à égaler, voire même dépasser, le poids de l'avion. Les réservoirs constituent eux aussi une part importante du volume ; tandis que le restant est occupé par le poste de pilotage, l'avionique (radar, calculateurs) et les commandes de vol. La majorité des charges (bombes, missiles, conteneurs) sont transportées attachées par des pylônes à l'extérieur de l'avion.

F.15 Eagle

Dessin : F.15 Eagle

F. 15 Eagle. Intercepteur tout temps monoplace (vitesse maximale supérieure à Mach 2,5), construit par McDonnell Douglas. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les rôles principaux qui peuvent être demandés aux avions de combat sont : la défense aérienne ou l'interception, la supériorité aérienne, la pénétration et l'attaque au sol ou appui tactique. Les qualités requises sont, respectivement, une grande vitesse ascensionnelle, une excellente manœuvrabilité et une faible sensibilité aux rafales et à la [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

L'Avion III de Clément Ader

L'Avion III de Clément Ader
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Avions commerciaux

Avions commerciaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Aérodynamique: simulation numérique sur un avion Falcon

Aérodynamique: simulation numérique sur un avion Falcon
Crédits : ONERA

photographie

Transports : vol d'un avion à réaction

Transports : vol d'un avion à réaction
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Afficher les 21 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  AVIATION  » est également traité dans :

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 075 mots
  •  • 36 médias

L'histoire de l'aviation prend sa source dans le désir immémorial des hommes de s'élever dans les airs ; la légende d'Icare en témoigne. Mais c'est à la Renaissance, avec Léonard de Vinci, que la première étude raisonnée sur le vol humain trouve son expression. On remarque que, si l'art de la navigation a […] Lire la suite

AVIATION - Hélicoptères

  • Écrit par 
  • Louis François LEGRAND, 
  • Pierre ROUGIER
  •  • 3 115 mots
  •  • 7 médias

Aéronef sustenté et propulsé par un ou plusieurs rotors, hélices de grand diamètre, auxquels est directement appliquée la puissance motrice, l'hélicoptère diffère de l'autogire, dont le rotor, libre sur son axe, tourne en autorotation sous l'effet de la vitesse d'avancement.L'hélicoptère, lui, peut décoller ou se poser verticalement, faire du vol stationnaire prolongé, sans dommage pour l'environn […] Lire la suite

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 193 mots
  •  • 6 médias

Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation... Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au rayonnement et à la captation des ondes. Le mot est d'origine latine ( antenna ) et servait à désigner la ver […] Lire la suite

ANTONOV An-22, avion

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 798 mots
  •  • 1 média

L’Antonov An-22 est un avion-cargo soviétique tout-terrain qui a inauguré l’ère des « poids lourds » de l’air. Le 16 juin 1965, au Bourget, les visiteurs du plus grand salon mondial de l’aéronautique et de l’espace assistent à l’arrivée spectaculaire d’un mastodonte, l’Antonov An-22 Anteus, encore à l’état de prototype. Ils s’attendaient à une surprise de taille en provenance de l’Union soviétique […] Lire la suite

AURIOL JACQUELINE (1917-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Première femme à franchir le mur du son en Europe, la Française Jacqueline Auriol, rivale et amie de l’Américaine Jacqueline Cochran, a été l’une des grandes aviatrices du xx e  siècle. Née Douet à Challans (Vendée) le 5 novembre 1917, Jacqueline Auriol est brevetée pilote de tourisme en 1948. Bru du président Vincent Auriol, elle prend goût à sa nouvelle vie jusqu'à ce terrible accident du 11 jui […] Lire la suite

AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle (1907-1996), officier de la Royal Air Force, qui avait déposé dès 1930 un brevet pour ce type de propulsion. Impressionnés par la démo […] Lire la suite

BELLONTE MAURICE (1896-1984)

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT
  •  • 693 mots

Né à Méru (Oise) le 25 octobre 1896, Maurice Bellonte, dont le père est ingénieur mécanicien, fréquente le collège de Falaise, mais, dès 1910, à quatorze ans, il choisit la vie active : il entre comme apprenti magasinier chez le motoriste Alexandre Anzani. Il travaille le soir pour se perfectionner, et le voici, en 1913, ajusteur chez Hispano-Suiza. Ajourné en 1915 pour raison de santé, il réussit […] Lire la suite

BLÉRIOT LOUIS (1872-1936)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

Ingénieur de Centrale, et d'abord fabricant de phares pour automobiles, Blériot fait construire par Gabriel Voisin un planeur biplan que Voisin lui-même expérimente sur la Seine (1905) ; on frise la catastrophe. Un projet d'aéroplane suscite une brève association, puis, reprenant sa liberté, Blériot s'installe près du champ de manœuvres d'Issy-les-Moulineaux, où il va construire et piloter ses mo […] Lire la suite

BOLLAND ADRIENNE (1895-1975)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 418 mots

Aviatrice française. Septième et dernier enfant d’une famille d’origine belge, Adrienne Bolland est née le 25 novembre 1895 à Arcueil (Val-de-Marne) où son père, Henri Bolland, avait fini par s’installer après avoir fui un temps à Guernesey à cause d’ennuis d’ordre politico-financier en 1883. La mort, en 1909, de Henri Bolland, notamment écrivain géographe pour les éditions Hachette, plonge dans u […] Lire la suite

BREGUET LOUIS (1880-1955)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 362 mots

Constructeur et aviateur français, Louis Charles Breguet est l'un des grands pionniers de l'aviation. Né à Paris le 1 er  janvier 1880, major de l'École supérieure d'électricité en 1900, Breguet s'intéresse d'emblée aux voilures tournantes et construit un Gyroplane . Le 24 août 1907, en compagnie de son frère Jacques et du savant Charles Richet, il essaie à Douai un premier prototype : actionné pa […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15-25 décembre 2014 Syrie. Combats meurtriers dans le nord du pays

Le 25, une cinquantaine de civils sont tués dans les raids aériens menés par l'aviation syrienne contre les villes d'Al-Bab et de Qbassine, dans le nord du pays, contrôlées par l'État islamique.  […] Lire la suite

1er-31 juillet 2014 Israël – Autorité palestinienne. Opération militaire Bordure protectrice dans la bande de Gaza

Les civils représentent les trois quarts des quelque huit cents morts palestiniens recensés depuis le début des opérations militaires. Le 24, à Beit Hanoun, au moins seize personnes sont tuées par le bombardement d'une école de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) qui abritait des personnes déplacées. […] Lire la suite

3-31 mai 2013 Syrie. Annonce d'une conférence internationale sur fond de violences

Le 3, l'aviation israélienne effectue un raid aérien contre un entrepôt de missiles situé sur l'aéroport de Damas. Les 3 et 4, l'armée syrienne massacre des centaines de civils sunnites dans la région de Banyas, sur la côte, au sud de Lattaquié, afin de contenir l'avancée rebelle loin de ce fief alaouite – la communauté chiite dont est issu le président Bachar al-Assad. […] Lire la suite

2-30 janvier 2013 Syrie. Poursuites des violences et des pressions étrangères

Le 9, l'Armée syrienne libre relâche les quarante-huit otages iraniens capturés en août 2012, accusés d'être des conseillers militaires venus aider Damas, en échange de la libération de plus de deux mille cent prisonniers civils, opposants au régime de Bachar al-Assad. Le 11, la rébellion s'empare de la base d'hélicoptères de Taftanaz, proche d'Idlib, dans le nord du pays. […] Lire la suite

2-30 juin 2012 Syrie. Intensification des affrontements

) fait état de la mort de quatre-vingt-neuf personnes au cours de la journée dans le pays, dont cinquante-sept militaires – les plus lourdes pertes enregistrées par l'armée en une journée depuis le début des troubles en mars 2011. L'O.S.D.H. estime à plus de treize mille quatre cents le nombre des victimes des violences depuis cette date. Le 3, le président Bachar al-Assad nie toute responsabilité dans le massacre de civils à Houla, en mai, et continue d'accuser l'étranger de mener une « guerre » contre son pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves BROCARD, « AVIATION - Avions civils et militaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-avions-civils-et-militaires/