WHITTLE FRANK (1907-1996)

L'aviation moderne doit à sir Frank Whittle l'invention qui révolutionna le transport aérien de l'après-guerre, le moteur à réaction. Il fut en effet le premier, en janvier 1930, à déposer un brevet sur la propulsion par turboréacteur, alors qu'il n'était âgé que de vingt-trois ans.

Frank Whittle

Frank Whittle

photographie

L'ingénieur britannique Frank Whittle (1907-1996), pionnier de l'aviation à réaction, à droite, explique, en 1948, le fonctionnement de son turboréacteur W2B. 

Crédits : Charles Hewitt/ Getty Images

Afficher

Frank Whittle naît le 1er juin 1907 à Coventry (Grande-Bretagne) dans une famille modeste d'ouvriers. Il entre à l'école des apprentis de la Royal Air Force (R.A.F.) de Cranwell, puis devient cadet et apprend à piloter les avions, réalisant ainsi son rêve. Il a du mal à supporter les rigueurs de la formation militaire, mais il excelle en mathématiques et en mécanique.

Devenu pilote dans un escadron, il aime particulièrement l'acrobatie aérienne. En 1929, il suit une formation pour devenir pilote instructeur. C'est à cette époque que lui vient l'idée de la propulsion par turboréacteur, c'est-à-dire grâce à la poussée provoquée par un jet de gaz généré par une turbine, s'affranchissant ainsi du même coup du moteur à piston et de l'hélice. Ce type de moteur est le seul à permettre un vol à très grande vitesse et à haute altitude avec un bon rendement thermodynamique. Son invention, qu'il soumet à ses supérieurs, rencontre un grand scepticisme au ministère de l'Air britannique, à tel point que son brevet, déposé le 16 janvier 1930, ne sera même pas couvert par le secret et sera publié en octobre 1932. Frank Whittle ne jugera pas utile de maintenir le brevet – il n'en avait pas non plus les moyens financiers – et celui-ci tombera donc dans le domaine public en 1935.

Il devient pilote d'essai pour le catapultage des avions de la marine, puis, chose exceptionnelle pour un ancien apprenti, entre à l'université de Cambridge pour des études supérieures de mécanique. C'est pendant son séjour à Cambridge en 1936 que, poussé par des amis qui l'aident à financer son entreprise, il crée la société Power Jet Limited pour développer son premier moteur à réaction, le WU (Whittle Unit). Celui-ci fera ses première [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  WHITTLE FRANK (1907-1996)  » est également traité dans :

AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avion-britannique-a-reacteur/#i_98400

PROPULSION AÉRONAUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CALMON
  •  • 7 130 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique du turboréacteur »  : […] Le brevet pris par sir Frank Whittle en 1930 comportait en effet tous les composants de base des turboréacteurs d'aujourd'hui : compresseur axial multiétage suivi d'un compresseur centrifuge, chambre de combustion, turbine entraînant directement le compresseur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-aeronautique/#i_98400

TURBINES À GAZ

  • Écrit par 
  • Jean FABRI, 
  • Yves RIBAUD
  •  • 4 053 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Pour ce qui concerne les premières réalisations, nous citerons les travaux de Frank Whittle en Angleterre et de Hans Von Ohain en Allemagne. Dès 1935, Von Ohain et Max Hahn déposèrent un brevet de turboréacteur comprenant un compresseur centrifuge, une chambre de combustion annulaire à retour située autour de l'entrée d'air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbines-a-gaz/#i_98400

Pour citer l’article

Yves BROCARD, « WHITTLE FRANK - (1907-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-whittle/