Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AUTOPORTRAIT, peinture

Portraits de groupe

Chacune des solutions précédentes se retrouve dans le portrait de groupe, attesté depuis au moins le xive siècle (Agnolo Gaddi, 1380 ?, Offices). Ce type de figuration recouvre cependant des intentions très diverses : au xviie siècle, par exemple, tantôt l'artiste se met en évidence parmi les siens, et c'est alors une confidence sur sa vie privée (et son rang social) qu'il nous délivre (P. P. Rubens, Rubens et Isabelle Brandt, 1609, Alte Pinakothek, Munich ; Rembrandt, Autoportrait avec Saskia, 1635, Gemäldegalerie, Dresde), tantôt il se mêle à un groupe dont il exalte les vertus spécifiques, artistiques, civiques ou militaires ( Frans Hals, Les Miliciens de saint Georges, 1639, musée F. Hals, Haarlem, Eustache Le Sueur, Réunion d'amis, vers 1640, musée du Louvre). Si l'appartenance à une élite intellectuelle est plus rarement évoquée (Rubens, Autoportrait avec Justus Lipsius, Jan Woverius et Philippe Rubens, vers 1611, palais Pitti, Florence), passée la période humaniste, il en va autrement de la vie d'atelier (Le Nain, L'Atelier du peintre, 1645 ? coll. part.), des liens unissant maître et élèves (Adelaïde Labille-Guiard, Mme Labille-Guiard entourée de ses élèves, 1785, Metropolitan Museum, New York) et des mouvements d'avant-garde (Fantin-Latour, L'Atelier des Batignolles, 1870, musée d'Orsay, Paris ; Max Ernst, Au rendez-vous des amis, 1922, Wallraf-Richartz Museum, Cologne). Mais, lorsque le tableau a pour mission de révéler les affinités à la fois affectives et esthétiques, c'est la formule du « tableau dans le tableau » qui fonctionne le mieux : P.  Gauguin, Autoportrait avec le portrait d'Émile Bernard, 1888, musée Van Gogh, Amsterdam, et E. Bernard, Autoportrait avec le portrait de Gauguin, 1888, ibid. À cet égard, la démarche de Courbet dans L'Atelier (1855, musée d'Orsay) est significative : portrait de groupe(s), « allégorie réelle » de la situation des arts au tournant du siècle, L'Atelier est aussi un double autoportrait : celui de Courbet à son chevalet, bien sûr, mais aussi celui du « réalisme » tout entier.

Réunion d'artistes dans l'atelier d'Isabey, L.L. Boilly

Réunion d'artistes dans l'atelier d'Isabey, L.L. Boilly

Autoportrait, Paul Gauguin

Autoportrait, Paul Gauguin

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Le moine Eadwine travaillant au manuscrit

Le moine Eadwine travaillant au manuscrit

<em>Autoportrait</em>, V. Van Gogh

Autoportrait, V. Van Gogh

<it>Autoportrait en costume oriental</it>, Rembrandt

Autoportrait en costume oriental, Rembrandt

Autres références

  • ART (L'art et son objet) - La signature des œuvres d'art

    • Écrit par Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
    • 1 046 mots
    • 1 média
    ...étrange insistance comme Albert Dürer renouvelant par trois fois l'effet de sa présence au bas de L'Adoration de la Sainte-Trinité, puisque son autoportrait présente un texte gravé (« Albertus Dürer Noricus faciebat ») qui s'achève par le fameux monogramme de l'artiste. Ainsi peut-on rapprocher...
  • AUTOPORTRAIT EN ORIENTAL (Rembrandt)

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 281 mots
    • 1 média

    Rembrandt (1606-1669) est, dans l'histoire de la peinture occidentale, l'artiste qui s'est le plus représenté. Comme beaucoup de peintres, il s'est figuré dans des scènes religieuses ou historiques (son premier autoportrait daté est de 1626), et il continuera un certain temps dans cette veine, ainsi...

  • AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT - (repères chronologiques)

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 445 mots

    1606 Naissance de Rembrandt.

    1626 Rembrandt se peint dans un Tableau d'histoire (La Clémence de Charles Quint ?) Stedelijk Museum De Lakenhal, Leyde).

    1627-1630 Autoportraits peints, dessinés ou gravés centrés sur l'expression du visage (tronie).

    1631 Autoportrait en costume oriental...

  • BACON FRANCIS (1909-1992)

    • Écrit par Laura MALVANO
    • 1 576 mots
    • 1 média
    ...y retrouve toujours les mêmes modèles familiers : Lucien Freud, George Dyer, Isabel Rawthorne, Henrietta Moraes, et l'artiste lui-même dans la suite d' autoportraits de 1971-1972. Traquée d'année en année au fil de la mémoire, l'image se situe au-delà de l'apparence physique. C'est ce que Bacon appelle...
  • Afficher les 22 références

Voir aussi