Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CAUCHY AUGUSTIN-LOUIS (1789-1857)

Le mathématicien français Augustin-Louis Cauchy a été le maître incontesté de l'analyse dans la première moitié du xixe siècle et son œuvre a marqué un tournant dans l'histoire des mathématiques.

Un fervent légitimiste

Né le 21 août 1789 à Paris, Augustin-Louis Cauchy est remarqué pour sa précocité par Lagrange et Laplace, amis de sa famille.

D'abord élève à l'École polytechnique, puis pendant quelques années ingénieur des Ponts et Chaussées, il se consacre entièrement aux mathématiques pures à partir de 1813. Professeur à l'École polytechnique et à la Sorbonne, membre de l'Académie des sciences depuis 1816, Cauchy, légitimiste convaincu, refusa de prêter serment à Louis-Philippe en 1830 et s'exila d'abord à Turin, où fut créée pour lui une chaire de physique mathématique ; il fut ensuite appelé pendant quelque temps à donner des leçons au duc de Bordeaux, prétendant légitimiste au trône, avant de regagner enfin Paris en 1838, où on lui permit, en le dispensant du serment, de reprendre sa chaire à l'École polytechnique ; il y enseigna jusqu'à sa mort, survenue le 23 mai 1857 à Sceaux (auj. dans les Hauts-de-Seine).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jean DIEUDONNÉ. CAUCHY AUGUSTIN-LOUIS (1789-1857) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 05/04/2024

Autres références

  • FONCTIONS ANALYTIQUES (A.-L. Cauchy)

    • Écrit par
    • 269 mots

    Augustin-Louis Cauchy (1789-1857) est un mathématicien français prolifique, auteur de 789 notes qui furent publiées pour la plupart aux Comptes rendus de l'Académie des sciences. Parmi les nombreux résultats importants qu’il a démontrés, ceux qui concernent les fonctions d'une variable...

  • THÉORÈMES DES INTÉGRALES DE CAUCHY

    • Écrit par
    • 525 mots

    L’élaboration des méthodes qui aboutiront au théorème intégral de Cauchy dans l’analyse complexe s’étend sur plusieurs années. L’étude des fonctions d’une variable complexe a en effet occupé Augustin-Louis Cauchy (1789-1857) pendant toute sa jeunesse, et il a développé sa théorie...

  • ALGÈBRE

    • Écrit par
    • 7 143 mots

    L' algèbre au sens moderne, à savoir l'étude des structures algébriques indépendamment de leurs réalisations concrètes, ne s'est dégagée que très progressivement au cours du xixe siècle, en liaison avec le mouvement général d'axiomatisation de l'ensemble des mathématiques et...

  • ANALYSE MATHÉMATIQUE

    • Écrit par
    • 8 527 mots
    ...siècle est caractérisé tout d'abord par un retour à la rigueur, notamment dans l'emploi des séries, où, sous l'influence de Gauss et surtout d' Abel et de Cauchy, il est assez rapidement admis qu'une série n'a de sens que lorsqu'on a prouvé sa convergence. Or, une fonction d'une variable réelle peut être...
  • CORPS, mathématiques

    • Écrit par et
    • 6 190 mots
    ...irréductible non constant P(X). Les classes de polynômes modulo P(X) forment donc un corps K[X]/(P(X)). C'est ainsi que le corps des nombres complexes peut être défini, avecCauchy, comme le corps de restes R[X]/(X2 + 1). Si K = Q, on retrouve les corps de nombres algébriques de Kronecker.
  • DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) - Théorie linéaire

    • Écrit par
    • 5 367 mots
    ...forme :
    où Φ est une fonction analytique de t, x, u et ses dérivées d'ordre total m au plus mais strictement plus petit que m en t. Il reste un des rares résultats très généraux de la théorie. Il a été publié parCauchy en 1842 dans les Comptes rendus de l'Académie des sciences.
  • Afficher les 13 références